En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© REUTERS/Adrees Latif
Bonnes feuilles
En quinze ans, les Clinton passés de "fauchés" à multimillionnaires : la meilleure des solutions pour acheter la démocratie américaine ?
Publié le 10 septembre 2016
Les candidats à l'élection présidentielle américaine vont dépenser trois milliards de dollars pour conquérir la Maison-Blanche. L’argent est devenu tellement déterminant qu’à la Chambre des représentants ou au Sénat, tous les élus sont engagés dans une course effrénée aux dollars. Parce qu’il existe une règle cardinale aux États-Unis : le candidat qui dépense le plus remporte l’élection. Mais d’où vient cet argent ? La démocratie américaine est-elle à vendre ? Extrait de "Washington : Comment l'argent pourrit la démocratie américaine", de Guillaume Debré, aux éditions Fayard 1/2
Grand Reporter, Guillaume Debré a passé seize années aux États-Unis comme journaliste à CNN puis comme correspondant de TF1 à Washington. Il a tiré de cette expérience deux livres remarqués sur la présidence de Barack Obama (Obama, les secrets d’une...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Debré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grand Reporter, Guillaume Debré a passé seize années aux États-Unis comme journaliste à CNN puis comme correspondant de TF1 à Washington. Il a tiré de cette expérience deux livres remarqués sur la présidence de Barack Obama (Obama, les secrets d’une...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les candidats à l'élection présidentielle américaine vont dépenser trois milliards de dollars pour conquérir la Maison-Blanche. L’argent est devenu tellement déterminant qu’à la Chambre des représentants ou au Sénat, tous les élus sont engagés dans une course effrénée aux dollars. Parce qu’il existe une règle cardinale aux États-Unis : le candidat qui dépense le plus remporte l’élection. Mais d’où vient cet argent ? La démocratie américaine est-elle à vendre ? Extrait de "Washington : Comment l'argent pourrit la démocratie américaine", de Guillaume Debré, aux éditions Fayard 1/2

Si étonnant que cela puisse paraître, les Clinton sont aujourd’hui multimillionnaires. Leur fortune est estimée à plus de 110 millions de dollars. Une belle somme quand on sait que Bill et Hillary viennent de milieux modestes et qu’ils ont passé leur vie à faire de la politique.

En 2001, les Clinton étaient pourtant presque ruinés. Voici ce que l’ancienne première dame affirmait lors d’une interview télévisée en juin 2014 : « Vous ne vous en souvenez pas, mais quand nous avons quitté la Maison Blanche, non seulement nous étions fauchés, mais nous avions également beaucoup de dettes… Nous n’avions plus d’argent et ça a été difficile pour nous de rembourser nos emprunts immobiliers et de payer les études de Chelsea. C’était très dur. »

Bien sûr, cette déclaration doit être remise dans son contexte : celui d’une campagne présidentielle au cours de laquelle la candidate tente de montrer qu’elle est proche des gens et qu’elle connaît leurs problèmes. Si seulement !

Certes, après l’affaire Lewinsky et les déboires politico-sexuels de Bill, le couple a dû débourser plusieurs millions de dollars en frais d’avocat pour éviter la destitution du président. Et, comme beaucoup d’Américains, les Clinton se sont aussi endettés pour acheter leur(s) maison(s). Cependant, le prix et la taille de leurs deux demeures n’avaient rien d’ordinaire. La première, 520 mètres carrés au nord de New York, leur a coûté 1,7 million de dollars. L’autre, située dans un quartier chic de Washington, valait 2,8 millions de dollars. Leur situation était donc loin d’être aussi dramatique que Hillary veut le faire croire aujourd’hui. Mais là n’est pas la question.

L’essentiel est que leur situation financière s’est, depuis, considérablement améliorée –  et c’est un euphémisme ! En quinze ans, les Clinton sont passés de « fauchés » à multimillionnaires.

D’après leurs déclarations d’impôts, la fortune personnelle de Hillary est estimée à 30 millions de dollars, et celle de Bill à quelque 80 millions. En quinze ans, les Clinton ont amassé un revenu cumulé estimé à plus de 230 millions de dollars. Un salaire digne des patrons de  Wall Street !

Ni l’un ni l’autre n’a pourtant été nommé P-DG. Aucun des deux ne s’est lancé dans la finance ni n’a fait fortune en Bourse. Depuis qu’ils ont quitté la Maison Blanche en 2001, Hillary a été sénatrice de l’État de New York, puis secrétaire d’État, et Bill a créé une fondation internationale, The Clinton Foundation, qui, selon la loi fédérale américaine, n’a pas le droit de faire des profits. Des fonctions qui ne pouvaient pas faire d’eux des gens richissimes.

Comment ont-­ils fait ? Ils ont tout simplement monnayé leur notoriété politique. Devenus des célébrités planétaires, les Clinton se sont fait payer pour donner des conférences. Beaucoup de conférences. Et, surtout, très bien rémunérées.

Extrait de "Washington : Comment l'argent pourrit la démocratie américaine", de Guillaume Debré, publié aux éditions Fayard. Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
07.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 11/09/2016 - 08:52
AMA
C'est contagieux la fortune par les conférences. Certains candidats chez nous ne sont pas en reste.
emem
- 11/09/2016 - 08:32
Une larme
Je croyais que les présidents américains avaient, comme les présidents français, une retraite confortable et de nombreux avantages.
vangog
- 10/09/2016 - 14:07
"Je dois rembourser ma maison à 2,8 millions de dollars!"
"et franchement...c'est dur! dur!"... plus les études de Chelsea...(elle a commencé à prendre des cours de ballet à quatre ans)...des américains moyens modèles! heureusement que le bilderberg est derrière ces deux trouducs...