En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

04.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

05.

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

06.

Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café

07.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 9 heures 51 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 14 heures 17 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 15 heures 46 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 18 heures 18 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 20 heures 21 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 20 heures 49 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 21 heures 32 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 21 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 9 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 10 heures 50 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 15 heures 25 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 17 heures 14 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 20 heures 13 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 20 heures 41 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 21 heures 25 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 21 heures 44 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 21 heures 58 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 22 heures 16 min
© Flickr
© Flickr
Bonnes feuilles

L'austérité budgétaire sous la loupe des économistes du FMI de 1978 à 2009 : un frein pour la croissance et pour l'emploi

Publié le 10 septembre 2016
Pour Henri Guaino, contre la politique du sacrifice qui fait des marchés, de l’Europe et de la mondialisation l’alibi de tous les renoncements et de toutes les souffrances, il y a urgence à vouloir plutôt qu’à subir, à encourager et à motiver plutôt qu’à sacrifier, à faire espérer plutôt qu’à faire expier des fautes qui sont celles des dirigeants et non celles des peuples. Extrait de "En finir avec l'économie du sacrifice", de Henri Guaino, aux éditions Odile Jacob 1/2
Henri Guaino
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri Guaino fut l'un des artisans, en 1992, de la campagne du « non » au traité de Maastricht aux côtés de Charles Pasqua et de Philippe Séguin, et l'inspirateur de la campagne de Jacques Chirac sur la fracture sociale en 1995. Il a été commissaire...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour Henri Guaino, contre la politique du sacrifice qui fait des marchés, de l’Europe et de la mondialisation l’alibi de tous les renoncements et de toutes les souffrances, il y a urgence à vouloir plutôt qu’à subir, à encourager et à motiver plutôt qu’à sacrifier, à faire espérer plutôt qu’à faire expier des fautes qui sont celles des dirigeants et non celles des peuples. Extrait de "En finir avec l'économie du sacrifice", de Henri Guaino, aux éditions Odile Jacob 1/2

L’étude des périodes de grandes restrictions budgétaires lorsque les déficits et la dette publique suscitent l’inquiétude semble indiquer que la baisse des dépenses exerce un effet dépressif. Ainsi, une étude du FMI menée sur cent soixante-treize périodes d’austérité budgétaire dans les pays développés entre 1978 et 2009 conclut que ces périodes sont généralement caractérisées par un ralentissement de l’activité et une augmentation du chômage. En 2013, Olivier Blanchard, alors économiste en chef du FMI, et Daniel Leigh, économiste au FMI, publient une étude intitulée « Growth Forecast Errors and Fiscal Multipliers » qui défraie la chronique. Les deux auteurs y reconnaissent que le FMI sous- estime les effets multiplicateurs des politiques de restriction budgétaire : « une plus forte consolidation fiscale est allée de concert avec une croissance plus faible que prévu. Une explication naturelle est que les multiplicateurs fiscaux étaient nettement plus hauts que ce que les prévisions estimaient implicitement ». Ils estiment que ceux- ci sont, au plus fort de la crise économique, deux à trois fois plus élevés que prévu. Leur conclusion est que les multiplicateurs peuvent être plus élevés ou plus faibles selon la période et l’économie considérée. En particulier, ils peuvent être beaucoup plus élevés dans les périodes de récession et revenir progressivement à un niveau plus bas quand l’économie redémarre ou que la politique monétaire retrouve une certaine efficacité pour compenser les effets récessifs de l’assainissement financier. Cette conclusion signifie que les effets positifs des politiques de relance en temps de crise sont aussi sous- estimés et que ces effets peuvent être deux à trois fois plus importants sur l’activité dans un contexte de récession ou de stagnation que dans un contexte de croissance régulière. De nombreuses études citées par les auteurs sur les États- Unis et les autres grands pays développés concluent dans le même sens 1. Ainsi le multiplicateur des dépenses publiques pourrait osciller de 0 en période ordinaire jusqu’à 2,5 en période de récession. C’est- à- dire que 1 % de dépenses publiques en plus ou en moins en période de récession pourrait provoquer une expansion ou une contraction du revenu national de 2,5 % alors qu’en dehors d’un contexte de récession la variation de la dépense n’aurait aucun effet significatif sur l’activité.

Ces résultats suggérèrent une autre conclusion : si selon les circonstances il faut davantage soigner l’offre ou la demande, davantage privilégier la politique monétaire ou la politique budgétaire, il y a aussi des circonstances où c’est la logique microéconomique qui compte le plus et d’autres où c’est la logique macroéconomique qui l’emporte. À l’exception du paroxysme de la crise de 2008-2009 où le risque macroéconomique s’est imposé rapidement comme une évidence, l’Europe jusqu’en 2015 côtoie le gouffre en restant aveugle devant l’inexorable remontée du risque macroéconomique malgré les avertissements pressants du FMI ou du président de la Banque centrale européenne, lui- même pointant un risque de déflation qui ne sera pas éliminé par des mesures relevant de la microéconomie, même si celles- ci peuvent avoir des effets positifs sur la croissance à long terme. Malgré ce changement de cap de la BCE au printemps 2015, le problème macroéconomique demeure très important et très largement sous- estimé par les responsables économiques et politiques.

Une histoire de grenouilles

Peut- être l’essentiel du débat entre les interventionnistes et les noninterventionnistes est- il résumé par la petite histoire qui, selon Jean- Marcel Jeanneney 1, se raconte aux États- Unis durant la Grande Dépression des années 1930 ? C’est l’histoire de deux grenouilles plongées chacune dans un bocal contenant du lait. La première, très intelligente, analyse la situation, constate que la paroi trop lisse n’offre aucune prise, et que le lait l’empêche de prendre appui sur le fond du bocal pour sauter. Concluant qu’il n’y a rien à faire, elle ne fait rien et reste au fond de son bocal jusqu’à ce qu’elle y meure. La deuxième, ayant sans doute un esprit d’analyse moins développé, s’agite en tous sens. Cette agitation finit par trans former le lait en beurre. Prenant appui sur le beurre, elle saute et s’échappe du bocal !

Extrait de "En finir avec l'économie du sacrifice", de Henri Guaino, aux éditions Odile Jacob. Pour acheter ce livre, cliquez ici

©Odile Jacob, 2016

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires