En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

04.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

05.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

06.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

07.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Ambiguïtés ?

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

il y a 28 min 55 sec
décryptage > Santé
Couvre-feu jusqu’à l’été ?

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

il y a 55 min 13 sec
pépites > Justice
Terrorisme
Conflans : sept personnes déférées en vue de l’ouverture d’une information judiciaire, selon le Parquet national antiterroriste
il y a 1 heure 20 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 15 heures 22 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 16 heures 9 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 18 heures 9 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 19 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 21 heures 13 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 21 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’aggravation de la crise, Bruno Le Maire renforce les mesures de soutien mais évite toute nouvelle contrainte réglementaire

il y a 48 min 1 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Le ministre de la Santé annonce une rallonge budgétaire de 2,5 milliards d'euros pour les hôpitaux et les soignants (qui bénéficieront d'une majoration de 50 % des heures supplémentaires)
il y a 55 min 18 sec
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 13 heures 19 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 15 heures 44 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 16 heures 58 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 18 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 19 heures 34 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 20 heures 33 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 21 heures 18 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 21 heures 49 min
© Reuters
© Reuters
Esprit d'entreprise

Qu’est-ce qu’un manager responsable aujourd’hui ?

Publié le 22 avril 2014
Quelques conseils pour bien diriger une entreprise...
Alain Manoukian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Manoukian coach, ancien manager, est l’auteur de Être un Manager Responsable, Bréal, 2011. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quelques conseils pour bien diriger une entreprise...

L’engagement de la direction générale dans un management différent, qui favorise la naissance d’une organisation reliant l’économique et l’humain, est le point de départ indispensable à un changement de paradigme vers un management responsable. C’est une réponse aux attentes des acteurs de l’entreprise et de leur environnement et un fantastique levier pour des performances durables et responsables, dont les indicateurs d’appréciation s’appuient sur des critères économiques autant qu’ humains, j’insiste sur ce point. Tout changement étant mis en œuvre par le haut, ce n’est que par la direction générale et les managers relais que pourra naître une véritable prise de conscience de la nécessité de conduire cette nouvelle politique en matière de management.

De nos jours, le mot « chef » a été remplacé par un nouveau vocable, celui de « responsable d’équipe » ou de « manager ». Il est désormais demandé à celui-ci d’avoir une approche à 360 degrés sur son environnement. Alors qu’il lui suffisait dans le passé de rester à sa place, il lui faut aujourd’hui la créer. Il doit se positionner dans l’organisation et bouger avec elle pour progresser. Il doit apporter de la valeur ajoutée en instaurant la responsabilité partagée par tous, favoriser la puissance de l’intelligence collective qu’évoque Hervé Sérieyx tout en résistant aux freins du système, de l’environnement. Il doit porter son regard devant, dessous, sur les côtés, derrière en développant une approche « holistique ».

Le manager est ainsi de plus en plus pressé par sa hiérarchie et par les exigences de ses collaborateurs. Il doit faire face à son propre manager, à ses collaborateurs ou équipiers qu’il pilote souvent à distance, à ses clients, ses pairs, à ses fournisseurs internes et externes, à l’interculturel, à l’inter générationnel, à la diversité ; s’il est P.-D.G., à ses actionnaires, à son conseil d’administration. Il doit écouter, s’adapter à chacun et adopter le « meilleur » style de management en fonction de son interlocuteur et de la situation dans laquelle il se trouve. Il doit adopter un « Management situationnel » et, pour être dans l’air du temps, un « Management coach ». Une étude récente est venue opportunément conforter notre position : sur 400 étudiants d’écoles de commerce, d’ingénieurs, d’universités et d’actuariat interviewés à propos des qualités attendues du management, 84 % ont répondu qu’elles concernaient plus les relations que les tâches et les missions à proprement parler.

Pour vivre pleinement son rôle, devenir un leader dans un monde sans cesse en mouvement, et satisfaire sa volonté de pérenniser la structure dans laquelle il travaille, le manager se doit d’innover, de « co-responsabiliser » les collaborateurs, acteurs de son équipe, de créer et de conduire la transformation de son entreprise face à la réalité du marché et à la concurrence. Le manager doit s’adapter à ce monde de l’entreprise où la recherche de la performance est constante. Car une entreprise ne peut pas vivre sans performance économique et ce qu’elle demande, et cela n’est pas près de changer, c’est la recherche de résultats ! C’est-à-dire un chiffre d’affaires en évolution régulière et un résultat net après impôt qui valorise les capitaux investis par les actionnaires et assure sa capacité d’autofinancement. Ce qui a changé, en revanche, c’est une pression plus importante pour une croissance soutenue, un retour sur investissement sur une plus courte durée, une concurrence mondiale plus mordante, une globalisation des échanges et de la production, le respect de l’environnement et un besoin fondamental de reconnaissance des personnes.

Le manager du XXIe siècle doit répondre au changement fondamental de paradigme auquel nous assistons depuis une dizaine d’années. Ce changement s’associe à une demande plus explicite de la part des salariés, notamment de la génération Y, d’un mieux-vivre dans l’entreprise et d’un meilleur équilibre entre la vie personnelle et professionnelle. Le manager du troisième millénaire doit produire autant en générant du bien-être. Il s’agit d’une double rupture, avec l’ancien modèle et avec nos attitudes et nos comportements. Tel est le constat que nous faisons régulièrement au fil de nos missions, qu’elles soient effectuées dans le cadre du coaching ou dans celui de la formation.

Devenir manager responsable soulève actuellement plus d’inconnues, ravive plus d’inquiétude, crée plus de stress pour chaque acteur concerné, sans compter qu’il lui sera demandé, dans la majorité des cas, d’être opérationnel à son poste dans des délais de plus en plus courts qui n’excédent jamais deux mois.

Avec le temps, l’apprentissage enrichit le savoir-faire qui finit par améliorer la performance. Nous devenons meilleurs, plus efficaces, plus productifs, plus responsables.Cet apprentissage nous procure plus de plaisir, plus de satisfaction et surtout une plus grande confiance en nous. Et nous nous mettons ainsi dans de bonnes conditions pour un nouvel apprentissage. C’est une dynamique qui se génère d’elle-même si le dirigeant a compris que ces trois paramètres sont liés et s’il a développé une culture d’entreprise en ce sens.

À l’opposé, si tout est axé uniquement sur la performance, à long terme celle-ci s’essoufflera. L’apprentissage et sa conséquence, l’employabilité, sont des paramètres importants de motivation et ne pas en tenir compte serait une erreur tactique qui se traduirait par une baisse de la performance. De même, faire fi du plaisir en entreprise impactera fortement la performance.

Le bon équilibre, tel le barycentre d’une figure géométrique, est ainsi à trouver entre ces trois composantes que sont la performance, l’apprentissage et le plaisir, équilibre fragile qui est à ajuster en permanence. Suivant la culture de l’entreprise, tels axes seront plus poussés que d’autres mais aucun ne devrait être absent car tous sont absolument nécessaires pour atteindre la performance durable et responsable à laquelle toute entreprise aspire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires