En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 11 heures 25 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 17 heures 45 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 18 heures 15 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 18 heures 42 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 18 heures 49 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 18 heures 49 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 19 heures 7 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 19 heures 33 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 12 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 15 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 16 heures 51 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 18 heures 2 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 18 heures 24 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 18 heures 49 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 18 heures 49 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 18 heures 50 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 19 heures 20 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 11 heures
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 12 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 15 heures
© Reuters
 Il s'agit pour Montebourg d'attirer certains membres du PS qui, pour l'instant, soutiennent François Hollande mais qui pourraient finir par prendre peur à force d'entendre les appels à la dissuasion d'Arnaud Montebourg.
© Reuters
 Il s'agit pour Montebourg d'attirer certains membres du PS qui, pour l'instant, soutiennent François Hollande mais qui pourraient finir par prendre peur à force d'entendre les appels à la dissuasion d'Arnaud Montebourg.
Verrous

Le PS, avec ou sans : les deux mauvais choix auquel fait face Arnaud Montebourg pour être candidat

Publié le 01 septembre 2016
Face à un bilan qu'il juge "indéfendable", Arnaud Montebourg multiplie les attaques contre François Hollande afin de le dissuader de se porter candidat à la primaire de la gauche. Cette stratégie pourrait constituer le seul moyen pour l'ancien ministre de l'Economie de remporter l'investiture socialiste pour la présidentielle, compte tenu de son isolement au sein du PS et de son absence de ressources financières suffisantes.
Journaliste à Europe 1, BFM, ITélé, Maud Guillaumin suit pour le service politique de France-Soir la campagne présidentielle de 2007. Chroniqueuse politique sur France 5 dans l’émission Revu et Corrigé de Paul Amar, puis présentatrice du JT sur LCP,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maud Guillaumin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à Europe 1, BFM, ITélé, Maud Guillaumin suit pour le service politique de France-Soir la campagne présidentielle de 2007. Chroniqueuse politique sur France 5 dans l’émission Revu et Corrigé de Paul Amar, puis présentatrice du JT sur LCP,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face à un bilan qu'il juge "indéfendable", Arnaud Montebourg multiplie les attaques contre François Hollande afin de le dissuader de se porter candidat à la primaire de la gauche. Cette stratégie pourrait constituer le seul moyen pour l'ancien ministre de l'Economie de remporter l'investiture socialiste pour la présidentielle, compte tenu de son isolement au sein du PS et de son absence de ressources financières suffisantes.

Atlantico : Depuis qu'il a officialisé sa candidature à l'investiture socialiste pour la présidentielle, Arnaud Montebourg se montre de plus en plus offensif dans ses attaques contre François Hollande, appelant l'actuel chef de l'Etat "à ne pas se représenter (...) car il ne peut que mener à une élimination programmée (de la gauche) dès le premier tour de la présidentielle". Dans quelle mesure Arnaud Montebourg pourrait-il effectivement parvenir à dissuader François Hollande de se porter candidat ? 

Maud Guillaumin : On peut remarquer actuellement une sorte de blaste à la Arnaud Montebourg. En effet, aussi bien lui que ses lieutenants montent au créneau pour attaquer directement François Hollande sur le caractère "catastrophique" que constituerait sa candidature, et les conséquences que cela engendrerait pour la gauche lors de la présidentielle. Affirmer que voter Montebourg, c'est s'assurer la victoire, est tout de même plutôt vendeur par opposition. Pour le moment, Arnaud Montebourg attaque le président sur des points que l'on connaissait déjà, notamment leurs discordes qui remontent à son éviction du gouvernement. Ce qui sera de plus en plus violent résidera dans les attaques directes de Montebourg à l'égard de François Hollande sur les évènements qui surviendront au cours des six prochains mois. Ainsi, il risque de faire monter de plus en plus la pression, quitte à diviser le PS. Il s'agit également pour Montebourg d'attirer certains membres du PS qui, pour l'instant, soutiennent François Hollande mais qui pourraient finir par prendre peur à force d'entendre les appels à la dissuasion d'Arnaud Montebourg. 

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, a analysé les récents propos tenus par Arnaud Montebourg comme une "stratégie qui vise à essayer de dissuader le président de la République". Au regard de ses forces et de ses faiblesses, est-ce la bonne stratégie à adopter pour que Montebourg ait une chance à l'investiture socialiste pour la présidentielle ?

Il est évident qu'Arnaud Montebourg est obligé d'attaquer fort. Outre la dissuasion, c'est davantage sur le terrain qu'Arnaud Montebourg pourra creuser l'écart et ainsi faire la différence ; c'est d'ailleurs ce qu'il avait fait lors de sa campagne pour la primaire en 2011, en allant convaincre au plus près de la population, dans les villages, etc. Son côté tribun s'exprimant de manière offensive dans les grands médias - qu'il maîtrise très bien - ne suffira pas à rassembler la population autour de sa candidature. 

Les ressources financières dont dispose/peut disposer Arnaud Montebourg sont-elles suffisantes pour lui permettre de se présenter sans l'appui du PS ? Peut-il vraiment, à ce titre, refuser de passer par la primaire comme il a pu le laisser entendre ?

Il est vrai qu'il a commencé à émettre cette hypothèse assez tôt puisque déjà, lors de l'ascension du Mont-Beuvray, il avait lancé un appel aux soutiens financiers ; il y avait même eu, par la suite, une chaîne de SMS pour soutenir le projet France. On voit donc bien qu'il essaye d'être le plus indépendant possible. Toutefois, on se rend compte - car nous ne sommes pas aux Etats-Unis - qu'il ne va pas pouvoir bénéficier miraculeusement d'un soutien financier suffisant aussi important que celui dont il pourrait bénéficier s'il passait par la primaire socialiste. Pour ces raisons, je ne pense pas qu'il évitera le processus de la primaire, à moins d'un coup de force terrible. De plus, il réclame la tenue de cette primaire à corps et à cris depuis un moment maintenant - s'en dispenser serait donc illogique vis-à-vis de ses alliés et éventuels sympathisants - d'autant plus que la primaire est une grosse machine dont il connaît bien les rouages ; il sait comment il a réussi à attirer 17% des suffrages en 2011.  

A quels risques pourrait-il être confronté dans le cas où il accepterait finalement de passer par la primaire ? Ceux-ci n'ont-ils pas été accrus depuis que Benoît Hamon, moins isolé que Montebourg au sein du PS, s'est également porté candidat ? 

Je pense que tous les deux vont un peu jouer la concurrence, mais jusqu'à un certain seuil. Leur ennemi commun, c'est François Hollande. De ce fait, ils ne vont pas perdre trop de temps à s'affaiblir mutuellement parce qu'ils savent au fond que cela ne leur permettra pas d'obtenir les voix nécessaires. Leur objectif est donc d'attirer les sympathisants PS tentés de se placer derrière François Hollande. 

Il est incontestable que Benoît Hamon dispose d'une suprématie par rapport à Arnaud Montebourg dans la mesure où il a véritablement les deux pieds ancrés au sein du PS. Néanmoins, face à François Hollande, Benoît Hamon se retrouvera confronté aux mêmes difficultés qu'Arnaud Montebourg. A cet égard, je crois beaucoup au ticket gagnant Arnaud Montebourg-Benoît Hamon ; il y a d'ailleurs un certain nombre de sympathisants de Benoît Hamon qui espèrent ce partenariat. Reste à voir ce qui se produira véritablement en décembre...

Au regard de la démission ce mardi d'Emmanuel Macron, pourrait-on également envisager un rapprochement avec Arnaud Montebourg contre François Hollande ? 

Je ne le pense pas du tout, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, Arnaud Montebourg est une personnaltié qui veut être dans la lumière ; se rapprocher d'Emmanuel Macron l'éclipserait complètement. Ensuite, il ne faut pas oublier qu'Emmanuel Macron a pris le poste d'Arnaud Montebourg au ministère de l'Economie. Immédiatement après sa prise de fonction, Emmanuel Macron a rejeté en bloc ce qu'Arnaud Montebourg avait fait ou voulait faire pour changer la profession notariale, le travail le dimanche, etc. N'oublions pas aussi que la loi Macron a été fortement décriée par Arnaud Montebourg.

Propos recueillis par Thomas Sila

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 01/09/2016 - 19:17
AAAAAAARgggggH! le suspens...
la fin de l'année Hitchcocquienne que nous allons vivre...j'en salive d'avance!
zouk
- 01/09/2016 - 12:31
Montebourg, Hamon...
Ne perdons pas notre temps à ces supputations