En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

03.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

06.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 10 heures 16 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 11 heures 54 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 14 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 15 heures 42 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 16 heures 49 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 17 heures 53 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 18 heures 46 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 19 heures 10 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 19 heures 50 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 20 heures 14 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 10 heures 47 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 12 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 15 heures 21 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 16 heures 28 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 17 heures 4 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 18 heures 33 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 19 heures 28 sec
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 19 heures 44 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 20 heures 7 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 20 heures 15 min
© capture écran YouTube
© capture écran YouTube
Pan, dans les dents

Et en-dehors des films d’action... que se passe-t-il vraiment lorsque vous vous faites tirer dessus ?

Publié le 18 août 2016
La réalité de la guerre est différente de celle des écrans.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La réalité de la guerre est différente de celle des écrans.

Se prendre une balle de pistolet ou de fusil d'assaut n'est pas quelque chose de souhaitable. Cependant, dans le cas malheureux où vous vous retrouveriez touché, il est bon de savoir comment réagir pour éviter de passer l'arme à gauche.

Et les films de guerre ne constituent en aucun cas une base de données suffisante. C'est ce que nous apprend Connor Narciso, vétéran des forces spéciales américaines, dans un article sur le site Wired. En tant qu'ancien militaire ayant combattu en Afghanistan et mari d'une urgentiste à l'hôpital Johns-Hopkins à Baltimore (Maryland), Narciso a acquis de solides connaissances en ce qui concerne les blessures par balles et comment éviter le pire.

Clichés

Tout d'abord, il met un terme aux idées reçues : une simple balle dans la jambe peut mener à la mort, plusieurs balles dans le thorax peuvent dans certains cas épargner la vie de la victime et se tirer une balle dans la tête n'est pas gage de sûreté. Pour cause, ce n'est pas tant l'impact de la balle qui est fatal, mais la perte de sang qu'elle entraîne. En zone de guerre américaine, 90% des morts qui auraient pu être évitées avec une intervention médicale étaient dues à une perte de sang trop importante.

Comme le raconte Narciso, l'un de ses frères d'armes, malgré son physique de colosse, a bien failli perdre la vie lorsqu'une balle lui a perforé la cuisse et réduit le fémur en bouillie. Sur son chemin, le bout de métal lui a également éclaté l'artère fémorale, qui peut faire jusqu'à un centimètre de diamètre. Autant dire qu'avec le stress et l'effort physique, il s'écoule beaucoup de sang lorsque l'artère est sectionnée. Narciso raconte d'ailleurs que si le blessé s'en est finalement tiré, sa jambe a dû être amputée au-dessus du genou en raison du manque d'afflux sanguin. Heureusement, le corps humain a la faculté, dans une certaine mesure, de détourner le sang des membres atteints pour le rediriger vers les organes vitaux.

Facteur chance

D'autres ont bien plus de chance, comme cet homme qui a survécu après s'être pris dix balles dans tout le corps, y compris dans la mâchoire et l'abdomen, ou ce Libanais qui a survécu après avoir reçu six balles dans le thorax, que Narciso cite. Pour peu que les projectiles se logent entre deux côtes sans heurter d'organes vitaux ou d'artères importantes, la victime a des chances de s'en sortir. Enfin, comme l'explique Slate, une balle dans la tête n'est pas forcément synonyme de mort, comme en témoigne cet homme qui avait tenté par trois fois, sans succès, de se suicider en se faisant sauter la cervelle.  

Autant dire que les héros des films de guerre que l'on voit galoper sur le champ de bataille avec les membres en sang se fichent bien de nous. Dans les chances de survie à une blessure par balle, le facteur chance y est pour beaucoup. Ainsi, l'idée selon laquelle les forces de l'ordre tentent de viser les jambes pour ne pas tuer la personne qu'ils poursuivent, ne relève que de la pure légende. Comme l'explique Narciso, il n'existe à sa connaissance aucun policier ou soldat qui s'entraîne à ne viser que les zones les moins vitales. Mis à part les organes vitaux, c'est l'afflux sanguin qui déterminera les chances de survie de la victime. Et les jambes ne sont clairement pas la partie du corps la moins irriguée.

Bons réflexes

Autre cliché que l'on rencontre souvent à l'écran : après avoir sauté dans l'eau pour échapper à ses assaillants, le héros doit nager tout en évitant les rafales de kalachnikov qui fendent l'eau à une vitesse à peine réduite. Cela est faux, encore une fois. Comme le démontre bien l'équipe de Mythbuster dans cette vidéo, même une balle de sniper tirée presque à bout portant ne saurait toucher une cible immergée à 35 centimètres sous la surface de l'eau. Pour cause, l'eau étant un liquide incompressible, la balle ne ferait que de grosses éclaboussures et se désintégrerait en quelques dixièmes de seconde. Pareillement, à en croire cette vidéo du National Geographic Channel, si l'on alignait une dizaine de ballons remplis d'eau et que l'on tirait dessus à bout portant, seuls quatre ballons seraient percés.

Alors que faire pour augmenter ses chances de survie à une vilaine balle coincée dans le bras par exemple ? Tout d'abord, essayer de faire pression sur la blessure ou faire un garrot afin de limiter la perte de sang. Là-dessus, les films sont réalistes. Si l'hémorragie est interne, la décoloration et le gonflement du membre pourront vous alerter. Dans le cas où c'est votre poumon qui est touché, tentez d'obstruer le trou afin d'éviter un pneumothorax, c’est-à-dire la suffocation liée à l'entrée d'air dans la cage thoracique. Quoi d'autre ? Eh bien, pas grand-chose. Comme dit précédemment, la chance y est pour beaucoup…

Si une simple balle est aussi dévastatrice, on vous laisse imaginer ce que donnerait l'une de ses balles dites "invasives" dont la démonstration sur un bloc de gelée transparente est faite en vidéo.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hibernato
- 19/08/2016 - 12:44
@Deudeuche, Les licences 007 sont encours d’attribution
Cependant tout le monde n’est pas apte à boire un Martini Dry préparé à la cuillère
Deudeuche
- 19/08/2016 - 11:22
Et abattre l'attaquant
pas une option?
abracadarixelle
- 19/08/2016 - 09:07
Sauter dans l'eau pour éviter les balles ....
vouai, moi qui nage comme un fer à repasser, je risque la noyade pour éviter une mort par balles....Faut voir ! :-)