En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

03.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste

06.

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

07.

Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 5 heures 26 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 7 heures 42 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 9 heures 15 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 10 heures 57 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 13 heures 19 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 13 heures 40 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 14 heures 4 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 14 heures 27 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 14 heures 44 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 15 heures 5 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 6 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 8 heures 41 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 10 heures 27 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 12 heures 37 sec
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 13 heures 30 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 13 heures 45 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 14 heures 29 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 15 heures 2 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 15 heures 26 min
THE DAILY BEAST

Au secours, mon manoir est devenu un parc d’attraction Harry Potter !

Publié le 27 novembre 2016
Avec Tom Sykes
Les films de la saga Harry Potter, ainsi que certaines scènes de la série "Downtown Abbey", ont été tournés dans le château d’Alnwick. Le malheureux Ralph Percy, 12ème Duc de Northumberland, est devenu prisonnier de sa propre demeure.
Tom Sykes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tom Sykes est écrivain et journaliste, auteur du blog "The Royalist" pour The Daily Beast. Il a collaboré à de nombreuses publications, et a fait un passage au New York Post comme reporter nighlife et éditorialiste people. Il a écrit plusieurs livres,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les films de la saga Harry Potter, ainsi que certaines scènes de la série "Downtown Abbey", ont été tournés dans le château d’Alnwick. Le malheureux Ralph Percy, 12ème Duc de Northumberland, est devenu prisonnier de sa propre demeure.
Avec Tom Sykes

Tom Sykes, The Daily Beast

Laisser la populace entrer chez soi ou pas, telle est la question que les aristocrates britanniques ont arrêté de se poser depuis longtemps. C’est avec regret que la plupart reconnaissent que si vous ne voulez pas que votre baraque soit rachetée par un oligarque étranger, il vous faudra faire payer une entrée, ouvrir votre maison et vos jardins au public, les laisser s’extasier sur vos biens aussi longtemps qu’ils le souhaitent, et conclure la visite en les faisant passer par le salon de thé - dans lequel ils dépenseront un peu (voire beaucoup) d’argent.

Cette source de revenus est bien utile, mais c’est de plus une combine qui permet de bénéficier d’avantages fiscaux. Si vous êtes en mesure de prouver que votre demeure d’époque est un gagne-pain, vous pouvez déduire une grosse partie de votre budget maintenance et jardinage de vos bénéfices avant impôts.

Malgré tout, dans le petit monde de l’aristocratie britannique, on compatit au sort de Ralph Percy, le 12ème Duc de Northumberland, et l’un des plus gros propriétaires terriens du Nord de l’Angleterre. Il a expliqué à Tatler magazine que depuis que son domaine a servi de lieu de tournage pour Harry Potter et certaines scènes de la série Downtown Abbey, il était devenu prisonnier de sa propre demeure, le château d’Alnwick. Son château, c’est Poudlard dans les deux premiers Harry Potter, et dans la série Downtown Abbey, il a été rebaptisé château de Brancaster en 2014 ainsi qu’en 2015, pour l’épisode diffusé à Noël.

Parmi les scènes tournées à Alnwick (qui se prononce "Annick"), il y a l’atterrissage forcé de la Ford Anglia volante et le premier cours de quidditch de Harry. Il va sans dire que voir son énorme demeure envahie de hordes de touristes (qui, au passage, contribuent à la maintenance des lieux à hauteur de 5 millions de dollars par an) est un problème que l’on ne rencontre typiquement que dans un certain monde. Le 12ème duc, ancien étudiant d’Eton et d’Oxford, ne s’attendait pas à hériter de cette demeure - le deuxième plus grand château du Royaume Uni, celui de Windsor étant le premier - il y a plus de 20 ans de cela, quand son frère, premier du nom, a fait une overdose d’amphétamines.

Aujourd’hui, son château attire jusqu’à 600 000 visiteurs par an. C’est pourquoi il a décidé de se réfugier à Burncastle, son domaine en Écosse, durant les mois de l’été. Dans le numéro de Tatler à paraître en septembre, il explique que "nous n’arrivions juste plus à vivre dans notre demeure l’été, nous ne pouvions plus aller nulle part sans tomber sur des hordes de visiteurs. Et dans les environs du donjon dans lequel nous vivons, il n’y a pas de jardin fermé, ce qui fait que les enfants ne sortaient plus jamais".

La fortune du Duc est évaluée à 350 millions de livres, et ses enfants sont amis avec ceux de la famille royale. Bien qu’il "déteste parler d’argent", il a expliqué au magazine que l’entretien de la maison et de ses terres coûtait 1,8 million de livres par an. Cela fait longtemps que le château accueille des célébrités. Sa première apparition télévisée remonte à 1964, dans le film Becket avec Peter O’Toole. Le propriétaire d’un manoir de renom qui attire 100 000 visiteurs par an en Irlande nous a confié ce qu’il en pensait : "En réalité, on aime beaucoup l’idée d’ouvrir notre maison et nos jardins au public, mais c’est difficile de trouver son équilibre, et de faire en sorte que sa demeure reste un endroit agréable à vivre, quand il faut impérativement gagner suffisamment d’argent pour entretenir ces chateaux sur le long terme. Ces deux objectifs entrent immanquablement en conflit". 

"Nous fermons durant les mois de l’hiver, ce qui aide, et le reste du temps nous fermons à 18 heures pour avoir nos soirées. Commercialement parlant, ce n’est pas du tout logique, mais si vous ne prenez pas de décisions de ce genre, votre maison finira par plus ressembler à une attraction touristique qu’autre chose. Et à ce stade, autant vendre le tout à une chaîne d’hôtels américaine".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires