En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

03.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 7 heures 53 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 9 heures 20 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 14 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 16 heures 2 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 19 heures 5 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 19 heures 27 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 19 heures 44 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 8 heures 37 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 13 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 15 heures 39 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 18 heures 4 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 18 heures 26 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 18 heures 43 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 19 heures 32 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 19 heures 44 min
Arrière-train de vie

Ivo Pitanguy, célèbre chirurgien esthétique inventeur du "butt lift", est décédé ; mais qu'est-ce que le "butt lift" ?

Publié le 11 août 2016
Le chirurgien aux doigts de fée est décédé samedi 6 août d'une crise cardiaque, à l'âge de 90 ans. La veille, il apportait en chaise roulante la flamme olympique au stade Maracanã, à Rio. L'occasion d'en savoir un peu plus sur l'opération qui l'a fait connaître : le "butt lift".
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chirurgien aux doigts de fée est décédé samedi 6 août d'une crise cardiaque, à l'âge de 90 ans. La veille, il apportait en chaise roulante la flamme olympique au stade Maracanã, à Rio. L'occasion d'en savoir un peu plus sur l'opération qui l'a fait connaître : le "butt lift".

Ah, le Brésil ! Sa passion pour le football, sa samba endiablée, ses vastes étendues de sable fin, ses… paires de fesses. Comment ne pas en parler ? Au Brésil, la beauté physique ne se néglige pas. Quand on a de belles fesses et de belles plages, autant exposer ces premières sur ces dernières.

Ce culte du corps, et plus particulièrement de l'arrière-train, a pris racine dans les années 1970. Et au départ, un homme : Ivo Pitanguy. Le chirurgien esthétique et pionnier du "butt lift" s'est fait une solide réputation alors que de nombreuses stars telles que Sophia Loren et Elizabeth Taylor sont passées sur sa table d'opération. Pour cause : il embellissait les fesses comme personne. La veille du lancement des Jeux Olympiques de Rio, c'est en chaise roulante qu'il amenait la fameuse torche au stade Maracanã. Une manière de passer le flambeau, avant qu'il ne décède le lendemain. Focus sur une opération qui a fait des beaux fessiers un symbole du Brésil.

Succès mondial

Selon la Société américaine des chirurgiens plasticiens (ASPS), 2015 était "l'année du derrière", compte tenu que la majorité des opérations de chirurgie esthétique étaient concentrées sur cette partie du corps. Le "butt lift", qui consiste à donner un aspect plus rebondi aux fesses en leur injectant du gras récupéré dans d'autres zones du corps telles que les cuisses ou l'abdomen, connait un succès exponentiel. Selon l'Etude internationale de chirurgie esthétique et cosmétique (Isaps), quelque 320 000 opérations de ce type ont été effectuées en 2015, soit 30 % de plus qu'en 2014. Au Brésil, avoir de belles fesses est si important que le concours Miss Bumbum récompense depuis 2011 les femmes dotées des plus beaux fessiers.

Forcément, avoir un physique tout en courbes attire l'attention, et certaines célébrités telles que Kim Kardashian et Nicki Minaj, dont les popotins rivalisent de grosseur, l'ont bien compris. Et toutes leurs plus grandes fans de les imiter. La démocratisation du coût de ces opérations aidant – comptez tout de même un bon millier d'euros -, elles sont de plus en plus nombreuses à tenter l'expérience du "butt lift".

Injection de gras

Bien que l'opération soit généralement sans danger, quelques problèmes peuvent survenir : la graisse injectée peut se nécroser et conduire à des infections. En revanche, les opérations comprenant l'implantation de prothèses en silicone sont bien plus sujettes aux complications. Cette pratique est d'ailleurs illégale dans plusieurs pays et certains chirurgiens refusent même de la pratiquer.

En dépit de sa richesse et sa célébrité, Ivo Pitanguy appréciait pouvoir aider les personnes les plus pauvres à se sentir bien dans leurs corps en les opérant gratuitement, une fois par semaine, indique The Independent. Surnommé "le philosophe de la chirurgie esthétique", Pitanguy avait pour habitude de dire que les opérations qu'il effectuait avaient les mêmes vertus que  des séances de psychanalyste, rappelle The Daily Mail. Des changements à l'extérieur – chirurgie - peuvent amener un changement à l'intérieur – amélioration de la confiance en soi.

Le cœur – et la fesse – sur la main.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires