En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

06.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
light > Insolite
Disparition
L'homme le plus petit du monde, qui mesurait 67 cm, est décédé
il y a 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 1 heure 14 min
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 2 heures 31 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 3 heures 56 min
décryptage > France
La réalité dépasse la caricature

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

il y a 4 heures 8 min
décryptage > International
Retournement

Les trois locomotives de l’économie américaine qui avaient combattu Donald Trump s’allient désormais à lui pour sa réélection

il y a 4 heures 32 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles
il y a 4 heures 46 min
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 21 heures 19 min
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 42 min 47 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 1 heure 17 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Europe
Basculement

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Politique
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

il y a 4 heures 37 min
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 21 heures 2 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 21 heures 58 min
© Reuters
© Reuters
Surpopulation

Quand la contrôleuse générale des prisons oublie allègrement le malaise du corps judiciaire face au manque criant de places pour détenus

Publié le 09 août 2016
La décision de Jean-Jacques Urvoas de relancer la construction de prisons ne plait pas à tout le monde. Mais c'est sortir enfin de l'ornière idéologique dans laquelle la justice s'était enferrée.
Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il a été amené à requérir dans des grandes affaires qui...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Bilger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il a été amené à requérir dans des grandes affaires qui...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La décision de Jean-Jacques Urvoas de relancer la construction de prisons ne plait pas à tout le monde. Mais c'est sortir enfin de l'ornière idéologique dans laquelle la justice s'était enferrée.

Atlantico : "La réponse à la surpopulation carcérale ne réside pas seulement dans la création de places supplémentaires", car "plus on construira de places de prison, plus elles seront occupées" a déclaré Adeline Hazan dans les colonnes du Figaro. Ne s'agit-il pas ici d'une nouvelle tentation idéologique pour éviter la prison à des criminels ?

Philippe Bilger : C'est une ânerie une fois de plus. Il est évident qu'il faut construire un certain nombre de places de prison, aussi bien par décence matérielle et pénitentière que parce que la délinquance et la criminalité l'exigent. Venir dire que construire de nouvelles places de prison contraindrait les magistrats à mettre davantage en prison comme si cela n'était pas nécessaire est une absurdité totale. Cela fait croire tout d'abord que les magistrats usent d'une certaine volupté quand ils mettent les gens en prison. Et deuxièmement, cela laisse croire qu'en réalité la délinquance et la criminalité d'aujourd'hui n'imposeraient pas d'enfermements. C'est une absurdité !

Troisième élément enfin : l'erreur c'est de raisonner toujours en matière pénitentiaire et en matière pénale par rapport à l'univers pénitentiaire existant. Au fond, lorsqu'on évoque le drame de la surpopulation et que l'on parle des 1800 ou 2000 matelas sur lesquels dorment nos prisonniers, et bien on a l'impression que les gens ne raisonnent que par rapport à la structure actuelle de l'univers carcéral, alors qu'il faut raisonner en termes de surpopulation par rapport à ce que la délinquance et la criminalité exigeraient si l'on avait un univers carcéral adapté.

La pénurie en prison n'encourage-t-elle pas les aménagements de peine, faute de places ? Les magistrats ne sont-ils pas nécessairement contraints à ces aménagements ?

A partir du moment où l'on n'a pas d'univers carcéral quantitativement à la hauteur de ce qu'il devrait être, il est évident que dans la mesure où c'est possible, on abuse des aménagements de peine même si les magistrats, je le crois, demeurent lucides. Mais il est clair que lorsqu'on reproche aux magistrats de ne pas faire suffisamment d'aménagements de peine, c'est méconnaitre que tous les délits, tous les crimes et toutes les exécutions de peine ne permettent pas d'aménagements ; il y a des transgressions graves qui ne permettent pas cela. Et il faut féliciter le magistrat qui n'est pas indifférent à ce qui se passera dans la société s'il libère trop vite un détenu coupable d'un délit grave ou d'un crime.

Quelle solution peut-on trouver à cette impasse aujourd'hui ? Jean-Jacques Urvoas a réagi lundi 8 août en annonçant un plan de construction et réhabilitation en privilégiant l’incarcération individuelle et en augmentant les effectifs carcéraux de 1100 personnes : est-ce suffisant ?

Urvoas est un garde des Sceaux, et cela me fait plaisir de le noter, qui est finalement très remarquable. Il a pris évidemment la suite d'un autre garde des Sceaux calamiteux qui a pleuré sur la prison mais n'a rien fait pour réduire le scandale pénitentiaire (les matelas étant un critère assez évident de l'état des choses aujourd'hui).

Urvoas sait qu'il a peu de temps devant lui ; il est pragmatique. Il tente de faire avec les moyens qu'on lui donne. En tout cas, il est concentré sur l'essentiel, qui est aujourd'hui la crise pénitentiaire. 

Il y a d'autres problèmes, entendons-nous. Mais à partir du moment où il ne lui reste que quelques mois, on comprend qu'il hiérarchise : alors, je ne veux et ne peux pas reprocher à Jean-Jacques Urvoas de ne pas aboutir à des résultats extraordinaires. C'est déjà énorme, après un garde des Sceaux dogmatique et catastrophique comme Christiane Taubira d'avoir un ministre qui est concentré sur le réalisme essentiel et sur la volonté de réduire les dysfonctionnements aussi bien judiciaires, dans les tribunaux qui sont dans un état de détresse matérielle, ou bien-sûr dans les prisons.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

06.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 09/08/2016 - 22:38
L'insoutenable arrogance de ces hauts fonctionnaires
envers le peuple. Leur mépris envers ceux qu'ils devraient protéger est ignoble. Peut-on espérer qu'ils finissent par payer un jour leur trahison?
pierre.payen92@gmail.com
- 09/08/2016 - 21:59
Le délit : "Non assistance à pays en danger"
Le DUO (M. Hollande et Me Taubira) ne devrait-il pas être jugé pour "Non assistance à pays en danger" ? ! Et lourdement condamné ? !
Leucate
- 09/08/2016 - 18:35
Comparaison avec le royaume d'Angleterre
Pour aller dans le sens de M. Bilger. Le royaume d'Angleterre et du Pays de Galles a une population de 53 millions d'habitants (65 millions pour le UK) et le budget de la Justice britannique est plus du double de celui de la Justice française en pourcentage du PIB, nous sommes parmi les derniers des pays européens en argent que nous dépensons pour notre justice. La France ne consacre en effet que 0,19% de son PIB à la justice, ce qui la place au 37ème rang européen en la matière, Le RU Y consacre 0,52%.
En Angleterre, les "Prisons de Sa Majesté" ont donc un budget correct qui permet d'incarcérer l'ensemble des condamnés par les tribunaux anglais, Magistrates'et Crown Courts. (le royaume d'Ecosse et l'Irlande du Nord ont leur propre administration pénitentiaire)
HM Prisons Service publie tous les mois l'état de ses places disponibles et le nombre de prisonniers incarcérés
Nota : il n'y a que des condamnés. La justice anglaise est rapide et les accusés détenus le sont dans le quartier pénitentiaire des postes de police (aux USA dans la prison du shérif)
Les chiffres récents : Il y a plus de 90. 000 places opérationnelles disponibles et 86.000 sont occupées.