En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

06.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

07.

Coronavirus : l’après crise sera violente

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
"Restez chez vous" pour sauver des vies
Le gouvernement a un message clair : "ne partez pas en vacances" et "respectez le confinement"
il y a 19 min 52 sec
pépites > Education
Calendrier bouleversé
Jean-Michel Blanquer révèle que les épreuves du bac 2020 et du brevet seront remplacées et validées par le contrôle continu
il y a 1 heure 11 min
décryptage > France
Face à la crise

L’incapacité bureaucratique française face au Covid-19

il y a 2 heures 10 min
décryptage > International
Le bon vieux temps ?

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

il y a 3 heures 18 min
décryptage > International
Enseignements

Si l’union (européenne) fait la force, mais comment survivent la Corée du Sud, Taïwan… dans la compétition internationale ?

il y a 3 heures 55 min
décryptage > International
Règles strictes

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

il y a 4 heures 44 min
décryptage > France
Libertés publiques

Non la démocratie n’a pas été dissoute en France. Mais des questions sérieuses se posent sur l’État de droit

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 1er avril en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 52 min
light > Culture
Impact de l’affaire Matzneff
Jean-Marie Gustave Le Clézio décide de quitter le jury du Prix Renaudot
il y a 17 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 19 heures 17 min
pépites > Justice
"Bombe" sanitaire
Coronavirus : les prisons françaises comptabilisent 6.266 détenus en moins depuis le début du confinement
il y a 38 min 9 sec
décryptage > Politique
Contagion

Abjurez le libéralisme et vous serez sauvé !

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Economie
Ralentissement

Inflation en chute libre : la déflation est en marche et nous ne réagissons pas (assez)

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Science
Prouesse

Super décodeur : une machine réussit désormais à traduire des ondes cérébrales en phrases

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Politique
Premier ministre face à la crise

Edouard Philippe joue la carte de l'humilité (et s'avère meilleur acteur qu'Emmanuel Macron)

il y a 4 heures 29 min
décryptage > High-tech
Confiance

Espionnage et renseignement par temps de Coronavirus (ou comment ne pas rater informations et matériels essentiels quand il faut même se méfier de ses alliés)

il y a 5 heures 1 min
pépites > Politique
Lucidité
Baccalauréat, confinement, élections municipales, pénurie de masques : les principales annonces d’Edouard Philippe sur TF1 sur la crise du coronavirus
il y a 15 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Rebondissement
Meurtre de Daniel Pearl : le Pakistan annule la peine de mort d’Omar Sheikh, le citoyen britannique condamné
il y a 16 heures 43 min
light > Science
Découvertes scientifiques
Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 19 heures 32 min
71 ans plus tard

Quand les survivants fouillaient dans les décombres de Nagasaki juste après la bombe atomique

Publié le 09 août 2016
Le 9 août 1975, dans les heures qui suivirent le premier bombardement atomique sur Nagasaki, trois jours après le bombardement d’Hiroshima, les survivants tentèrent de prendre la mesure de la dévastation créée par l’explosion.
Susan Southard a obtenu une maîtrise en écriture créative à l’Université d’Antioch à Los Angeles. Elle a été boursière dans la catégorie documentaire au Centre Norman Mailer à Provincetown, Massachusetts. Nagasaki : Life After Nuclear War a reçu le prix...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Susan Southard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Susan Southard a obtenu une maîtrise en écriture créative à l’Université d’Antioch à Los Angeles. Elle a été boursière dans la catégorie documentaire au Centre Norman Mailer à Provincetown, Massachusetts. Nagasaki : Life After Nuclear War a reçu le prix...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le 9 août 1975, dans les heures qui suivirent le premier bombardement atomique sur Nagasaki, trois jours après le bombardement d’Hiroshima, les survivants tentèrent de prendre la mesure de la dévastation créée par l’explosion.

Copyright The Daily Best - Susan Southard (traduit par Julie Mangematin)

"Nagasaki : Life After Nuclear War", de Susan Southard, vient juste d’être réédité en livre de poche pour le 71ème anniversaire des bombardements atomiques au Japon.  Voici un court extrait du chapitre 3, "Les braises", qui nous fait revivre les premières heures du 10 août 1945, juste avant l’aube, 16 heures après le bombardement atomique de Nagasaki.

Trois jeunes gens sont mentionnés ici. Taniguchi Sumiteru, 16 ans, se trouvait à seulement 1500 mètres de la bombe, distribuant le courrier sur sa bicyclette dans les collines du nord de Nagasaki quand la force de l’explosion le fit tomber de selle. La totalité de son dos fut brulée, et il est resté étendu sur le flanc d’une colline pendant trois jours avant d’être secouru. Yoshida Katsuji, 13 ans, se trouvait à 800 mètres seulement et faisait face à la bombe ; il a été propulsé sur 40 mètres à travers un champ, une route et un canal d’irrigation, puis s’est écrasé au sol sur le dos dans un champ de riz recouvert d’une mince nappe d'eau. Le corps et le visage de Yoshida ont été cruellement calcinés. Nagano Estsuko, 15 ans (sans lien de parenté avec le gouverneur Nagano mentionné dans cet extrait), se trouvait plus loin de l’explosion, par-delà les montagnes qui encerclent Nagasaki sur trois côtés. Elle a retrouvé par coïncidence son propre père alors qu’ils tentaient tous deux de rejoindre leur maison près du centre de la déflagration.

Okada Jukichi, maire de Nagasaki, avait passé la nuit du 9 août au sommet d’une colline à l’extrémité est de la vallée d’Urakami. Rongé par la panique, il attendait une accalmie des incendies en contrebas. A 3 heures de l’après-midi, le 10 août, il descendit de la colline. Dans la pénombre éclairée seulement par les braises éparpillées, il s’est frayé un chemin parmi les corps et les débris jusqu’au lieu où se tenait encore la veille sa maison, à quelques centaines de mètres de l’hypocentre. Les semelles des chaussures d’Okada brulaient tandis qu’il fouillait frénétiquement les cendres chaudes à la recherche de sa femme et de ses enfants. Ne trouvant aucune trace d’eux, il s’est précipité vers l’abri antiaérien sous sa maison pour y découvrir au moins dix corps sans vie, parmi lesquels ceux de toute sa famille. Tout à la fois épouvanté et lucide, il se rendit jusqu’au quartier voisin, où il a identifié les cadavres des membres de la famille de son maire-adjoint.

Okada fut un des premiers témoins des scènes de chaos dans l’hypocentre encore fumant de Nagasaki, qui était resté totalement inaccessible la veille. Couvert de suie, il a traversé en courant les basses montagnes du sud-est bordant la vallée d’Urakami jusqu’à l’abri antiaérien, au siège de la  défense aérienne de la préfecture de Nagasaki, près de Suwa-jinja. Le maire a alors rapporté ce qu’il avait vu au gouverneur Nagano, évaluant le nombre de morts à cinquante mille personnes – bien plus que n’aurait pu l’imaginer le gouverneur. Sidéré, Nagano décida de commander des compte-rendus réguliers aux chefs de police de chaque circonscription de la ville, et de faire parvenir chaque demi-heure au ministère de l’Intérieur à Tokyo une mise à jour des estimations du nombre de victimes et des dégâts provoqués par ce qu’on appelait encore la "bombe de nouveau type".

Tandis qu’Okada recherchait sa famille au cœur de la nuit, une équipe documentaire composée de trois hommes – le photographe vétéran de guerre Yamahata Yōsuke, l’écrivain Higashi Jun et le peintre Yamada Eiji – atteignait la gare de Michino-o, dans la périphérie rurale de Nagasaki, à 3 kilomètres au nord de l’hypocentre. L’équipe, envoyée par le bureau d’information de Japan’s News – l’organisation de propagande militaire du gouvernement – avait pour mission de documenter les dégâts de Nagasaki afin d’alimenter les campagnes de propagande anti-américaine. En raison du délabrement des chemins de fer de la ville, la gare de Michino-o était désormais la plus méridionale que le train puisse encore atteindre.

Au terme d’un voyage de 11 heures, les hommes sortirent dans l’air frais de la nuit et commencèrent à marcher en direction de la ville afin de récolter des renseignements pour le siège de la police militaire du sud de Nagasaki. Leur périple les a menés le long des collines où gisait Taniguchi. Depuis la cime d’une petite montagne de la bordure nord de Nagasaki, la vaste plaine atomique s’étendait devant eux, ponctuée de petits incendies flambant encore au milieu des ruines. Des nappes de fumée flottaient au-dessus de leurs têtes.

"Nous fîmes nos premiers pas sur ces terres macabres comme on embarque pour un voyage dans un autre monde", écrira plus tard Higashi. Avec seulement un croissant de lune et des incendies épars pour les aider à distinguer parmi les ruines, les hommes atteignirent  la principale route départementale, qui traverse la vallée Urakami de nord en sud, à peine discernable sous les couches de débris incandescents. L’air était irrespirable. Ils titubèrent parmi les corps inanimés et croisèrent des victimes étendues à terre qui suppliaient pour avoir à boire. Confuse et désorientée, une mère tenait son enfant mort dans ses bras et gémissait en appelant au secours. Les hommes offrirent aux victimes des mots gentils et réconfortants, sans pouvoir faire grand-chose de plus. Higashi fut sidéré quand il marcha sur quelque chose de "doux et spongieux" et découvrit qu’il se tenait sur le cadavre d’un cheval. Il fut aussi terrifié quand une personne surgit soudainement d’un trou pour agripper sa jambe en appelant à l’aide.

Les hommes marchèrent pendant deux heures, par-delà de la zone où Yoshida était étendu à terre et celle où Nagano et son père attendaient blottis dans leur abri anti aérien bondé. Ils atteignirent finalement le siège de la police militaire, abimé mais toujours debout. Après avoir livré son compte-rendu, l’équipe a marché jusqu’aux collines pour attendre la lumière de l’aube.

Extrait de "Nagasaki : Life After Nuclear War" ("Nagasaki : la vie après la guerre nucléaire") de Susan Southard, publié chez Viking, Penguin Publishing Group, division de Penguin Random House LLC. Copyright © 2015 par Susan Southard.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

06.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

07.

Coronavirus : l’après crise sera violente

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Lafayette 68
- 09/08/2016 - 17:30
Triste
Mais qui sont les agresseurs fanatiques et meurtriers (depuis 1937 sur la Chine jusqu'aux bombes de 45 pour y mettre fin?). Ne pas l'oublier.