En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Allah s’y retrouvera

Veut-on vraiment indexer la construction des mosquées sur le nombre de morts dans les attentats ?

Publié le 06 août 2016
Ce n’est évidemment pas dit comme cela. Mais cela y ressemble tellement...
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce n’est évidemment pas dit comme cela. Mais cela y ressemble tellement...

Après Charlie nous avions eu droit à quelques déclarations lénifiantes sur le bon islam de France qu’il fallait aider, soutenir, voire subventionner. Après le Bataclan on a entendu la même chose, un ton au-dessus. Après l’effroyable tuerie de Nice on a fait sonner, avec la même partition, les grandes orgues. Et avec l’égorgement du père Jacques Hamel, cette frénésie musicale a atteint des sommets himalayesques.

Gauche et droite s’étripent par habitude mais communient dans la même exaltation d’un islam rêvé, tout mignon, tout gentil, parce que “de France”. Tordons vite le coup à cette expression imbécile. Il n’y a pas d’islam “de France”. Il y un islam tout court. Un islam “en France” qui a toutes les apparences d’une personne très bien élevée. Normal : contrairement à ce qui est le cas dans les pays arabo-musulmans, il n’est pas chez nous au pouvoir. Normal : il est en France une religion marginale et minoritaire (et devrait être traitée comme telle) même si la vigueur de ses appétits peut faire penser le contraire.

Mais dans quel monde vivons-nous pour qu’après chaque tuerie -une fois passées les paroles convenues de compassion- on assiste aussitôt au spectacle de bonnes fées se penchant sur le berceau du pauvre petit islam, privé de biberons et de peluches ? Pour qu’on se désole sur le manque et la vétusté des mosquées et qu’on cherche par des moyens détournés à en ériger d’autres ? C’est le monde à l’envers. On tue au nom d’Allah et immédiatement on s’emploie à voir comment il pourrait être célébré avec faste.

Le mot déshonneur ici n’est pas trop fort. Tout se passe comme si l’islam avait un lien de parenté étroit avec le livret A. Ce dernier est indexé sur l’inflation. L’autre, à écouter les déclarations de nos dirigeants et de ceux qui inspirent à leur succéder, est indexé sur les morts qui jonchent nos rues. Valls, Cazeneuve, Hollande, Juppé, Bayrou, Anne Hidalgo, Nathalie Koscuizko-Morizet etc. portent tous les mêmes masques dans le même carnaval. Comment faire pour contourner la loi de 1905 qui interdit le financement public des confessions ? Où trouver l’argent pour former des imams “républicains”, des imams bien de chez nous, des imams “made in France” qu’on habillera peut-être avec les marinières chères à Montebourg ? Mais à qui fera-t-on croire que s’il y a plus de mosquées, il y aura moins de djihadistes ? Moins de tueurs et d’assassins ? Continuons sur cette voie et au prochain attentat, faisons fleurir les salles de prières … Et au prochain curé égorgé (c‘est ce qui rapporte le plus en termes d’indexation) on fera pousser de superbes mosquées sur le sol de France.

Quand une pensée devient à ce point là molle, elle n’a pas plus de consistance qu’un loukoum (c’est de circonstance) et sa saveur est tout aussi écœurante. Il y aurait pourtant autre chose à dire : Nous attendons tous une lame de fond qui submerge tous les musulmans en France et de part le monde pour manifester leur désapprobation totale de la barbarie et leur douleur réelle face à la souffrance de tant de familles endeuillées (...) Que tous ceux qui ont laissé faire, tétanisés qu’ils sont par l’abjection, sachent que leur grande part de responsabilité est engagée. Ils ne peuvent pas rester complices par l’inaction au moment où le silence n’est pas de mise. Sinon nous subirons pour toujours les méfaits de notre résignation.

C’est dans Le Monde et c’est de Ghaleb Bencheikh, un islamologue honnête. Et vous MM. Valls, Cazeneuve, Juppé, Bayrou, et vous MMes Nathalie Koscuizko-Morizet, Anne Hidalgo, vous ne pouvez pas dire la même chose ? Ah vous n’êtes pas arabes ? Il faut être arabe pour dire la vérité ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clint
- 07/08/2016 - 22:10
Peuple de lécheurs de c.. ces français ?
En 39 on léchait pour certains les allemands, en 56 le FNL maintenant les musulmans : ne serait ce pas notre grosse différence avec les anglais ? C'est un choc de culture et de civilisation et nous sommes entrain de le perdre en masquant nos comportements pleutres derrière un soit disant vivre ensemble. Les solutions ont les connaît mais il faut du courage ! (N. MORANO le dit à sa façon)
langue de pivert
- 07/08/2016 - 10:16
désolé ! :-( 06/08/16 17 h 42
comme on veu(t) ; "honnêtes(") ! --- J'en profite pour en remettre une couche : qu'a apporté la secte mahométane en occident depuis son origine pour que nos dirigeants se contorsionnent dans tous les sens pour nous imposer de "vivre ensemble" avec ces parasites ? Absolument rien sinon des nuisances ! Que perdrions nous du départ de tous ses membres ? RIEN ! ISLAM : TU SERS A RIEN ! Dégage ! Allah akbar ? Non allah barre toi ! De chez moi ! ☺
essentimo
- 07/08/2016 - 06:56
Ca n'a rien à voir
mais pendant ce temps, Hollande est à Rio et la 1ère journée est O pour la France. Cet homme est la poisse personnifiée.