En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

06.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 1 heure 1 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 3 heures 18 min
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Santé
(Art)thérapie

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 9 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 21 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 1 jour 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 1 jour 42 min
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 5 heures 52 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 7 heures 46 min
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 9 heures 11 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 9 heures 31 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 22 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 1 jour 36 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 1 jour 59 min
2012, par les classes moyennes

Entre repli sur soi et révolte dans la rue, le cœur des classes moyennes balance

Publié le 02 février 2012
Un panel de plus de 130 Français des classes moyennes amenés à converser sur la plateforme collaborative FreeThinking. L'étude s'est déroulée du 4 au 7 janvier 2012. Quelles sont leurs attentes pour cette année présidentielle, bercée par la crise ? (Épisode 4/5).
Véronique Langlois et Xavier Charpentier ont créé en mars 2007 FreeThinking, laboratoire de recherche consommateur 2.0 de Publicis Groupe.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Langlois et Xavier Charpentier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Langlois et Xavier Charpentier ont créé en mars 2007 FreeThinking, laboratoire de recherche consommateur 2.0 de Publicis Groupe.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un panel de plus de 130 Français des classes moyennes amenés à converser sur la plateforme collaborative FreeThinking. L'étude s'est déroulée du 4 au 7 janvier 2012. Quelles sont leurs attentes pour cette année présidentielle, bercée par la crise ? (Épisode 4/5).

Feuilleton "2012, par les classes moyennes"
Épisodes précédents... 

Episode 1 : Dans la tête des classes moyennes : "Pour moi, le triple A, c'est garder Assez d'Argent pour Alimenter ma famille"

Episode 2 : Dans la tête des classes moyennes : les hommes politiques, jugés responsables de la "Grande Dépossession"

Episode 3 : Dans la tête des classes moyennes : une campagne présidentielle pour rien ?

 

Quatrième enseignement de cette recherche, tout aussi inquiétant sur l’état d’esprit de ces Français des classes moyennes, leur moral et leur capacité d’écoute actuelle vis-à-vis de la classe politique : les options qu’ils envisagent, à titre individuel, pour faire face à la Crise, peser sur les choix futurs, répondre aux défis qui sont devant le pays sont radicales et inquiétantes : le repli sur soi, ou le recours à la rue.

Première option : le repli… 

C'est le côté « soft » du refus de continuer à  « jouer le jeu », à la fois économiquement et politiquement. Le repli adopté et prôné par une partie de la communauté rassemblée, c’est en effet d’abord un mouvement de retrait économique et social. C’est cesser explicitement de croire en l’avenir, en tout cas en un avenir commun, un futur à construire ensemble. C’est même adopter une posture radicale de retraite : à la fois fuite devant une réalité trop dure, et refus du monde, ici de la société de consommation, du risque, de tout projet en fait. Et même de l’ambition d’accéder à mieux, à plus : quand l’horizon est bouché, c’est l’horizon d’attente de beaucoup qui devient très bas…


« L’année 2012, comment je la vois ? je ne vais pas être plus optimiste que la majorité : pire que 2011 car nous n’allons pas avancer plus (…) Alors continuons notre petit bonhomme de chemin du mieux que nous pouvons, en nous contentant de notre sort et profitons des petits bonheurs quotidiens sans trop penser au lendemain…Je m’estime privilégiée, j’ai du travail, un toit, deux garçons qui vont bien ; alors vogue la galère !!  »   

Une image vient immédiatement à la lecture de beaucoup de posts théorisant, en quelque sorte, cette nouvelle attitude devant la vie : celle de l’abri, du terrier. Une descente aux abris préventive, en somme. Mais, le repli dans son « terrier », à l’abri du monde et de ses difficultés, en un sens à l’abri même de ses désirs, c’est aussi le repli politique. Avec, de façon très forte sur le blog – de véritables conversations s’engageant spontanément sur le sujet à l’initiative de certains participants – la tentation du vote blanc, comme forme politiquement visible de l’abstention. Ne pas choisir et manifester son refus : l’ultime façon de manifester son désaccord de fond avec le système.


« Quant à avoir un candidat qui me plaît plus qu’un autre, j’avoue que rien ne m’énerve plus que d’écouter « les âneries » des uns et des autres : ça m’énerve, ils sont tous des menteurs et je vote blanc. »


« Pour ma part, voter blanc ou peut être pour la première fois de ma vie ; FN bien que je pense pas que ce soit la meilleure solution mais UMPS plus jamais ça c’est sûr !!!! »

Deuxième option : la rue

En janvier 2012, un cap est franchi pour beaucoup de ces Français des classes moyennes : si certains ont fait le choix des challengers politiques radicaux, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, pour beaucoup il ne s’agit plus tant de soutenir tel ou telle que d’appeler à l’action hors politique. Jamais sur ce blog les appels à manifester, à descendre dans la rue pour en découdre directement avec le pouvoir et s’opposer (à un modèle de société pour certains, à un inéluctable déclin pour d’autres…) n’avaient été aussi nombreux, aussi violents. Et surtout autant partagés : comme s’il y avait dans la conversation une contagion du ras-le-bol. Certains promettant explicitement un « troisième tour social » après les élections. 


« A mon humble avis, il faut aller voter et je crois qu’il va falloir descendre dans la rue manifester notre « mécontentement »  (…) Il faut « mettre le feu »… » 

« Je pense qu’il est nécessaire que tout le monde descende dans les rues comme à une certaine époque puisque malheureusement il n’y a que comme ça que les choses avancent ! Je rejoins certains avis en disant que nous n’avons plus confiance en toutes ces politiques !!! »


« Franchement je ne sais d’où peut venir la solution. Peut-être comme certains l’ont dit plus haut, que le peuple manifeste, la révolte est peut-être le meilleur moyen de se faire entendre. Je suis quand même très pessimiste pour l’avenir de ce pays et ça me fait peur. »  


« La colère gronde partout et je crains un soulèvement de population dans les années à venir… »

Repli sur soi, recours à la rue : en l’absence de solutions politiques crédibles et actionnables immédiatement, les réponses trouvées au niveau individuel, ou en tout cas hors-institutions, sont radicales. Il existe cependant encore une instance, dans l’esprit de ces Français, qui n’est pas totalement impuissante : c’est l’entreprise. Qui a à leurs yeux un rôle d’autant plus central à jouer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

06.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
DEL
- 03/02/2012 - 00:56
Le grand soir revient?
Il ne faut pas craindre un soulèvement des peuples, mais le vouloir et le faire: quand 'ILS' seront du mauvais côté d'une 12,7, ils feront attention.