En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

02.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

03.

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

04.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

05.

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

06.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

07.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

ça vient d'être publié
pépites > International
Vague de critiques
L'Autorité palestinienne, l’Iran et la Turquie rejettent l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 1 heure 16 min
light > Culture
Succès fou
Le livre de Nicolas Sarkozy, Le Temps des tempêtes, devient officiellement le best-seller de l'été 2020
il y a 3 heures 5 min
pépite vidéo > Europe
Distanciation sociale
Interdiction en Galice : la fumée de cigarette peut-elle transmettre le coronavirus ?
il y a 5 heures 18 min
décryptage > France
Ecoutons-là

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

il y a 6 heures 30 min
décryptage > Economie
Résilience face au climat

Canicules, inondations et tempêtes : la vulnérabilité humaine et économique diminue avec les années

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 20 heures 56 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 22 heures 5 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 23 heures 45 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 1 jour 1 heure
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Politique
Couple franco-allemand
Emmanuel Macron va recevoir Angela Merkel au Fort de Brégançon le 20 août prochain
il y a 2 heures 51 sec
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : Jérôme Salomon estime que le "virus sera toujours là" à la rentrée et confirme une baisse du prix des masques
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Santé
Nouvel espoir

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

il y a 5 heures 45 min
décryptage > Société
Nihilisme sociétal

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

il y a 6 heures 55 min
décryptage > International
Maison Blanche

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

il y a 7 heures 48 min
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 21 heures 20 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 22 heures 23 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 1 jour 18 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 1 jour 3 heures
Oeil pour œil

Quand le FLNC menace les islamistes radicaux s’ils s’en prennent à la Corse : l’engrenage infernal des représailles aveugles est-il en marche ?

Publié le 29 juillet 2016
La déclaration dans Corse Matin du FLNC, menaçant d'intervenir à la place de l'état si Daech pose la question des groupes qui pourraient se substituer à l'état en cas de nouvelles violences. Et envenimer le climat social déjà très tendu.
Eric Denécé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Denécé, docteur ès Science Politique, habilité à diriger des recherches, est directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La déclaration dans Corse Matin du FLNC, menaçant d'intervenir à la place de l'état si Daech pose la question des groupes qui pourraient se substituer à l'état en cas de nouvelles violences. Et envenimer le climat social déjà très tendu.

Atlantico : Le FLNC a déclaré jeudi 28 juillet qu'il était prêt à se substituer à l'Etat pour combattre l'Etat islamique si celui-ci venait à frapper en Corse. Doit-on prendre cette déclaration au sérieux ? Des groupes contestataires minoritaires tels que celui-ci ont-ils la tentation aujourd'hui d'agir de leur propre chef ?

Eric Dénécé : Cela était malheureusement prévisible. Les activistes corses s’étaient déjà manifestés il y’a quelques mois en s’en prenant à des quartiers musulmans dans un contexte différent. Nous savons tous que le nationalisme corse est chatouilleux et souvent excessif. Nous en avons une nouvelle fois la preuve. Rappelons que si la volonté de se prémunir des attentats et de se défendre des agressions est légitime, seule les forces étatiques sont en droit de riposter. Les moyens de coercition, l’usage de la violence, l’application de la justice sont des prérogatives exclusivement régaliennes dans notre état de droit. Mais une minorité des habitants de l’ile de Beauté semble l’avoir perdu de vue. Toujours est-il que cela doit conduire le gouvernement à prendre davantage conscience de l’exaspération qui monte et du risque de réactions incontrôlées s’il ne fait rien d’efficace. Il est temps pour lui de sortir de la communication politique et de prendre le problème à bras le corps !

Le directeur de la DGSI, Patrick Calvar dans son rapport au Parlement de 2016, mettait en garde contre un risque de contagion qui menerait à la "guerre civile" ? Quels sont les groupes susceptibles d'agir et pourquoi une réaction de l'extrême-droite est très préoccupante aujourd'hui ?

La montée en puissance de la menace terroriste s’accompagne d’une montée en puissance de groupes d’extrême-droite prêts à passer à l’action violente en riposte. Or, ceux-ci ne sont pas connus pour leur discernement et sont tout à fait capables à s’en prendre à tous les musulmans, ce qui serait une double erreur : d’une part ceux qui frappent sont des islamistes appartenant à un courant minoritaire et archaïque de l’islam, certes bien représenté en France. Mais tous nos compatriotes vivant dans la foi de Mahomet ne sont pas des islamistes et souffrent même de ces actes, bien que l’on puisse légitimement leur reprocher leur manque de prise de position actuelle. Ce n’est donc pas en s’en prenant aux musulmans que l’on résoudra le problème ; d’autre part, s’en prendre à la communauté islamique de France est exactement ce que veut Daesh, afin qu’une partie rejoigne ses rangs pour chercher protection et se retourne contre la France.

Qu'est ce qui pourrait advenir si demain un groupuscule identitaire ciblait des musulmans français et faisait des victimes ?

Imaginons qu’un groupuscule d’extreme-droite s’en prenne à une mosquée modérée. Cela serait erroné et totalement contre-productif. Une telle action provoquerait une évolution funeste pour la situation intérieure, des réactions en chaine pourraient s’en suivre, conduisant à des affrontements communautaires et obligeant les forces de sécurité, déjà très sollicitées, à combattre sur deux fronts.

Au demeurant, il convient de ne pas oublier ce que pourrait être la réaction de groupuscules d’ultra-gauche, qui ne rêvent que d’en découdre avec ceux qu’ils appellent les « fascistes », en profitant pour déstabiliser une société française qu’ils rêvent de renverser. Certaines alliances ponctuelles avec des islamistes pourraient avoir lieu, ce phénomène d’islamo-gauchisme s’observant depuis quelques années.

Cela serait vraiment le bal des imbéciles, tous les extrémistes entrant ensemble dans la danse. Mais une fois celui-ci déclenché, cela ne serait pas si simple de l’interrompre…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 30/07/2016 - 19:31
En résumé....
...ce qui est à craindre c' est d' aboutir à un " bal des imbéciles " ? . Mais dites-moi , nous ne serions pas déjà en train d'en danser un de bal des imbéciles ?.
Nicolas V
- 30/07/2016 - 18:25
Résumé
Incidents précédents : les patriotes corses st descendus ds 1cité "des chances pr la France" où des pompiers avaient été attirés ds 1guet-à-pens av tentative de meurtre. Résultat de la descente, pas 1blessé. Qq tags sur 1 mosquée (déclarée ou clandestine ? Centre culturel subventionné ?) qq bouquins brûlés . Grande marche des patriotes, pas 1blessé. L'Etat abandonne son devoir régalien . Ils prennent en mains, C on doit le faire. Calme , force et détermination
Jasmin84
- 30/07/2016 - 17:39
Il ne faut pas parler de
Il ne faut pas parler de représailles mais de légitime défense.
On ne va pas se laisser engorger comme des moutons et se laisser tranquillement mener à l'abattoir sous prétexte de respecter l'état de droit. Si les irresponsables qui dirigent ce pays sont trop faibles ou trop couards pour prendre les mesures qui s'imposent, il est évident que les citoyens vont prendre eux même leur sécurité en mains.
Parce que les paroles de condoléances, les journées de deuil, les fleurs et les bougies, CA SUFFIT