En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 52 min 49 sec
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 2 heures 8 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 3 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 6 heures 32 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 8 heures 42 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 11 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 12 heures 41 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 13 heures 36 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 15 heures 19 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 heure 26 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 2 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 6 heures 23 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 8 heures 1 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 10 heures 48 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 12 heures 17 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 13 heures 17 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 15 heures 36 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Petit manuel de survie malheureusement dans l'air du temps : les bons gestes à connaître en cas d'attentats

Publié le 23 juillet 2016
Après les attentats de novembre 2015, chacun de nous a compris qu'il pouvait désormais être une cible et que ses proches pouvaient l'être aussi. Cette nouvelle guerre n'est plus uniquement réservée aux professionnels ou « aux autres ». Alors comment continuer à vivre normalement, sans se laisser envahir par la peur tout en étant conscient du danger ? C'est ce qu'explique Sylvie Tenenbaum, à l'aide de conseils concrets, d'exercices pratiques et de nombreux témoignages de spécialistes et de patients. Un livre pour continuer à vivre et espérer malgré tout. Extrait de "Apprendre à vivre avec les attentats" de Sylvie Tenenbaum, aux éditions Albin Michel (1/2)
Sylvie Tenenbaum est psychothérapeute depuis 25 ans. Certifiée en PNL, analyse transactionnelle, hypnose éricksonienne, elle intervient aussi dans le traitement du stress post-traumatique (EMDR).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Tenenbaum
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Tenenbaum est psychothérapeute depuis 25 ans. Certifiée en PNL, analyse transactionnelle, hypnose éricksonienne, elle intervient aussi dans le traitement du stress post-traumatique (EMDR).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après les attentats de novembre 2015, chacun de nous a compris qu'il pouvait désormais être une cible et que ses proches pouvaient l'être aussi. Cette nouvelle guerre n'est plus uniquement réservée aux professionnels ou « aux autres ». Alors comment continuer à vivre normalement, sans se laisser envahir par la peur tout en étant conscient du danger ? C'est ce qu'explique Sylvie Tenenbaum, à l'aide de conseils concrets, d'exercices pratiques et de nombreux témoignages de spécialistes et de patients. Un livre pour continuer à vivre et espérer malgré tout. Extrait de "Apprendre à vivre avec les attentats" de Sylvie Tenenbaum, aux éditions Albin Michel (1/2)

Que faire en cas d’attentat ?

Les conseils donnés par les « mesures Vigipirate » sont clairs : s’échapper, se cacher, alerter. Une affiche éditée par le gouvernement détaille ces trois grandes catégories de conseils en attendant l’arrivée des forces de l’ordre et des secours. Elle est diffusée sur Internet et sur les réseaux sociaux pour permettre à tout un chacun de la consulter, de l’imprimer ou de l’afficher dans un lieu utile. Vous la trouverez sur le premier rabat de ce livre.

• S’échapper, tête baissée, fuir si c’est possible dans le contexte – et si l’on possède les moyens physiques pour le faire. Si l’on en a les capacités, aider les autres à s’échapper sans s’exposer (ou le moins possible : les consignes des formateurs de la Croix-Rouge sont formelles : se mettre soi- même en danger n’aidera personne), alerter les témoins et leur dire de rester éloignés. En cas de tirs, courir en se baissant le plus possible et en faisant des zigzags : une cible mouvante est plus difficile à atteindre.

• S’il y a une explosion, se jeter au sol en se protégeant la tête avec les mains. S’il n’y en a qu’une et qu’il n’y a pas en plus de fusillade, appeler la police (17). Si c’est possible, déclencher l’alarme incendie, aider les blessés si l’on est formé aux premiers secours, appeler le SAMU (15), attendre l’arrivée des secours et témoigner auprès de la police (voir aussi p. 129 Comment donner le signalement d’un individu, et p. 134, Comment donner le signalement d’un véhicule).

David Manise, instructeur de survie, donne aussi des conseils sur « Attentats : comment réagir en cas d’attaque ? Être attentif et sortir de la sidération ». Voici quelques règles qu’il préconise de suivre :

– ne pas fréquenter inutilement les endroits les plus à risque, « difficiles à définir », précise-t- il, en dehors de lieux symboliques (lieux de culte, de regroupements importants) ;

– être attentif à son environnement : une triste habitude à prendre... Repérer notamment les issues de secours ;

– sortir de la sidération : 75 % des personnes sont plus sidérées que paniquées, comme lors de catastrophes naturelles, et la sidération empêche toute réflexion, bloque toute action, comme un animal qui ne peut plus courir pour fuir son prédateur. Prendre conscience de cet état peut permettre de faire le meilleur choix : fuir, rester immobile ou se cacher derrière ou sous des protections utiles. Face à une personne en état de sidération, frapper dans les mains près de son visage.

Europ Assistance, tout en rappelant qu’aucune destination n’est exempte de risque terroriste, donne une liste de pays qu’il vaut mieux éviter : l’Afghanistan, l’Inde, l’Irak, le Pakistan et les Philippines en font partie. Mais aussi l’Europe de l’Ouest (Royaume- Uni, Grèce, Espagne, France...), l’Afrique du Nord (Algérie, Égypte...), l’Amérique du Nord, l’Asie du Sud-Est (Indonésie, Thaïlande), l’Australie, le Moyen- Orient (Arabie saoudite, Yémen...). Il est donc conseillé de s’informer et de suivre l’actualité avant de partir... Certaines infrastructures militaires, civiles, ou gouvernementales (bureaux de vote, commissariats et ambassades) sont régulièrement visées. Sans oublier les aéroports internationaux, les transports publics (bus, métro, etc.), les lieux de culte, les hôtels, les restaurants, les boîtes de nuit et les marchés, les rassemblements publics, les centres d’affaires, le réseau de distribution d’eau, les centres logistiques (denrées alimentaires) et les administrations1

En cas de fusillade

• Chez soi, ne pas chercher à regarder ce qui se passe, ne pas sortir, fermer portes et fenêtres, s’éloigner des ouvertures, s’allonger loin des murs et des fenêtres dans une pièce plutôt au centre de l’habitation. La salle de bains est souvent la pièce la mieux protégée en cas de fusillade. Les balles traversent l’aggloméré, les briques et même le béton... Contacter la police (17), éteindre la lumière, n’ouvrir à personne, mettre son téléphone sur silencieux (sans vibreur).

• Dans la rue, courir le plus loin possible de la zone à risque en se baissant et en sortant de l’axe des tirs (prendre la première rue transversale possible). Sinon, s’allonger, se cacher jusqu’à ce que la fuite soit possible.

• En voiture, partir le plus loin et le plus vite possible en restant prudent. Si les voies sont bloquées, sortir et se protéger des agresseurs en se cachant derrière le moteur (seul élément à l’épreuve des balles). Ou fuir. Prévenir la police (17) et le SAMU (15) en se localisant et en décrivant la situation.

• Dans un bâtiment public, tenter de sortir si cela éloigne des agresseurs, sinon se cacher (en étant attentif à ce que le corps entier soit dissimulé) en restant immobile. S’il y a des blessés ou des personnes décédées et que les terroristes s’approchent, faire le mort (plutôt à plat ventre : on voit moins la respiration et, comme il est impossible de maintenir ses paupières immobiles, si votre visage est visible vos légers mouvements de paupières vous trahiront). Toujours penser à éteindre son portable pour ne pas être repérable. Dans un hall d’immeuble ou un lieu public (cinéma, boutique, café ou restaurant), commencer par repérer les consignes d’évacuation d’urgence et les issues de secours.

• Une fois en sécurité, composer les numéros d’urgence (le 17 ou le 112). À l’approche des forces de l’ordre, éviter les gestes brusques, ne pas courir et lever les bras, paumes ouvertes.

• En tant que témoin d’une situation suspecte, appeler ces mêmes numéros. Être un témoin utile peut s’apprendre, notamment en jouant avec ses enfants, grâce aux exercices « Comment donner le signalement d’un individu » et « Comment donner le signalement d’un véhicule »  (voir Annexes, p. 129 et p. 134).

• Surtout éviter, sur les réseaux sociaux, de donner des informations sur les interventions de la police et/ou de l’armée, ne pas diffuser d’informations non vérifiées. Préférer suivre les comptes Twitter@Place- Beauvau et @gouvernementfr.

Extrait de Apprendre à vivre avec les attentats de Sylvie Tenenbaum, publié aux éditions Albin Michel.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
attentat, survie, geste, terrorisme
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 24/07/2016 - 22:25
@Deneziere
les juifs pendant la2eme guerre mondiale ont longtemps fait confiance aux gouvernants des pays où ils se trouvaient et ils n'ont pas cru ceux qui leur disaient ce qui allait se passer. C'est pourquoi ils ont mis du temps pour se défendre eux et leurs familles (avec leurs enfants et leurs parents âgés) mais regardez les combattants du ghetto de Varsovie.
Sinon Madame Tennenbaum est peut être juive ou pas. C'est son problème (ou pas) et en aucun cas le vôtre
Par contre certains de ses conseils sont intéressants dans certaines circonstances mais pas dans toutes : il faut compléter avec (vous avez le choix) : les techniques de combat, être armé, les techniques de survie...
Le fait d'être attentif à son environnement est quelque chose de très important qui devrait être pratiqué par chacun
Paul Emiste
- 24/07/2016 - 20:59
Une autre possibilité si vous êtes attaqués chez vous.
Dégainer et mettre l´attaquant hors combat. Mais c´est mal barré, car la solution que nos génies de Bruxelles (et ailleurs) ont trouvé, c´est de désarmer la population...
Deneziere
- 24/07/2016 - 09:27
J'éspère que le reste du bouquin n'est pas comme ça
On voit que c'est écrit par une femme. Future fatma bien soumise ? Si tout le monde avait réagi comme ça dans l'attentat du Thalys, il y aurait eu un bain de sang. Heureusement que ceux qui ont arrêté l'islamikaze n'avaient pas lu le livre. On a vu ensuite ce que ce type de conseil a donné au Bataclan, oú tous ceux qui étaient à plat ventre par terre Se sont fait kalacher dans le dos.
Et puis vous faites quoi quand un type rentre dans un wagon avec une hache ? Vous vous mettez à plat ventre pour faire croire que vous êtes morte ? A mon avis, vous allez surtout faire croire que vous êtes un mouton au moment de l'aïd. Vous êtes juive Madame Tennenbaum ? il me semblait que certains aspects de la deuxième guerre mondiale avaient rendu les juifs plus combattif vis à vis des tueries des masse.