En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
info atlantico
© REUTERS/Eric Gaillard
Aveugle
Nice, l'effroyable raté : comment les services de renseignement français sont passés à côté des avertissements de l'Etat islamique
Publié le 22 juillet 2016
Loin d'être imprévisible, l'attentat qui a fait près de 100 morts le 14 juillet à Nice était proprement et simplement annoncé. Ce qui n'a, malheureusement, pas permis à nos services de renseignement de l'anticiper.
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loin d'être imprévisible, l'attentat qui a fait près de 100 morts le 14 juillet à Nice était proprement et simplement annoncé. Ce qui n'a, malheureusement, pas permis à nos services de renseignement de l'anticiper.

Depuis le carnage de Nice, le ministre de l'Intérieur multiplie les interventions arrogantes, visant à l'exonérer, lui et le chef du renseignement intérieur, de toute responsabilité dans ce drame : "un attentat de type nouveau... une radicalisation très rapide... Il n'y a pas de faille". Le tout sur fond d'un plutôt pathétique fatalisme, "Le risque zéro n'existe pas... Autant s'habituer à vivre avec le terrorisme".

Or aujourd'hui, "Atlantico" est en mesure de révéler que tout cela est faux et mensonger. Et il en apporte la preuve.

Trois semaines avant les attentats de Nice - en plein Ramadan, donc - l'Etat Islamique diffuse largement, par ses canaux habituels, une vidéo de propagande, techniquement très sophistiquée et sous-titrée en anglais.

Cette vidéo appelle explicitement les "soldats du Califat" à utiliser des véhicules, notamment des camions, pour frapper dans la foule des "infidèles". Elle contient aussi des schémas portant sur l'utilisation de camions à cet effet. Pour que tout soit clair, l'incitation à cette action s'intitule "Remplissez vos réservoirs !"

Cette vidéo est repérée par un institut universitaire australien d'analyse et de lutte contre l'extrémisme islamiste ; centre de recherche fort respecté ; l'étude de cette vidéo étant l'œuvre du prof. Dr Ahmet Yayla, directeur adjoint du Département de criminologie de George Mason University (Washington DC) ; auparavant chef du département antiterroriste de la police nationale turque (voir ici).

Son étude s'intitule "Inside ISIS chat rooms : ICSVE obtains ISIS video calling for attacks with vehicles", en ligne le 15/07/16. Cette étude est ensuite diffusée par la version australienne du Daily Mail britannique.

Pire encore : la vidéo menace clairement et directement la France "Paris : the fighting has just begun".

Quand à l'aspect "nouveau" de telles actions, rappelons (ce qu'on semble ignorer à l'Intérieur) que dès septembre 2014, Mohammed al-Adnani, porte-parole officiel de l'Etat islamique, ordonnait aux soldats du Califat "d'écraser les kufar (infidèles) avec des véhicules".

Or comme d'usage, le Renseignement intérieur n'a rien prévu et rien dit. 

Trop occupé sans doute à traquer l'ultra-droite, son chef a soit :

  • tout ignoré de cette vidéo,

  • rien compris de son aspect follement dangereux.

En tout cas, il n'a pas prévenu son ministre qui sinon, aurait sans doute alerté le public (entre deux opérations de com' sur ses grandes qualités et succès).

Désormais, la dernière affiche de l'Etat islamique peut ainsi se glorifier des "cartons" qu'elle commet en France - d'autant plus aisément que ceux qui devraient combattre et éliminer cette entité mortifère en sont hélas incapables.

Les coupables de cet affreux raté peuvent-ils rester en poste ? 

Cela relève bien sûr de leur âme et conscience. 

Mais s'il leur reste un peu d'honneur...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
06.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (33)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 21/07/2016 - 21:40
Mensonge d’État
Sommes-nous partis pour un ''Mensonge d’État'', du genre assassinat de Kennedy/ 11 Septembre ? Apparemment, cela faisait pas mal de temps que ce terroriste envisageait son attaque…. Pouvait-il prévoir que le barrage de police à l'entrée de la Promenade des Anglais serait aussi dérisoire : une simple voiture de police municipale ! Coup monté ? Théorie du complot ?
jurgio
- 21/07/2016 - 18:11
Le seul système de renseignements qui fonctionne en France
ce sont les écoutes téléphoniques. Mais en période préélectorale, on se concentre sur ses adversaires politiques.
odelaf
- 21/07/2016 - 16:57
A Arcole 34
Les habitants de la région de Nice n'ont pas refusé le FN !
Le FN n'est pas élu parceque gauche et droite conventionnelle se sont alliés en travestissant le système électoral . Quand on les voit se tirer dessus à boulet rouge difficile d'accepter leurs arrangements