En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

04.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 heure 50 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 2 heures 45 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 14 heures 18 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 16 heures 44 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 20 heures 40 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 22 heures 8 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 22 heures 10 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 2 heures 3 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 2 heures 40 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 3 heures 2 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 15 heures 49 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 19 heures 14 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 22 heures 8 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 22 heures 9 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 22 heures 12 min
© REUTERS/Eric Gaillard
© REUTERS/Eric Gaillard
Diagonale du fou

Nice : ces déséquilibrés qui passent à travers les mailles du système psy français

Publié le 19 juillet 2016
Le cas du tueur de Nice, dont on sait désormais quelques uns des troubles comportementaux, relevait du domaine de la psychiatrie. Comme beaucoup de Français (et d'autres) qu'il faudrait, dans l'idéal, pouvoir suivre... mais qui heureusement ne commettront (probablement) pas d'horreurs comparables.
Michel Bénézech est psychiatre, légiste et criminologue. Il est chargé du service médico-psychologique régional des prisons, à Bordeaux.Il a co-écrit avec Christiane de Beaurepaire et Christian Kottler, en 2007, Les dangerosités : De la criminologie à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Bénézech
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Bénézech est psychiatre, légiste et criminologue. Il est chargé du service médico-psychologique régional des prisons, à Bordeaux.Il a co-écrit avec Christiane de Beaurepaire et Christian Kottler, en 2007, Les dangerosités : De la criminologie à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le cas du tueur de Nice, dont on sait désormais quelques uns des troubles comportementaux, relevait du domaine de la psychiatrie. Comme beaucoup de Français (et d'autres) qu'il faudrait, dans l'idéal, pouvoir suivre... mais qui heureusement ne commettront (probablement) pas d'horreurs comparables.

Atlantico : Le 14 juillet à Nice, Mohamed Bouhlel a fait plusieurs dizaines de morts en fonçant sur la foule avec son camion. Dans quelle mesure Mohamed Bouhlel relève-t-il du domaine de la psychiatrie ? Quel est l'état du suivi psychiatrique des personnes souffrant de troubles graves en France ? Ce drame signifie-il que des individus aux troubles psychiatriques potentiellement dangereux peuvent frapper des innocents n'importe où et n'importe quand ?

Michel Bénézech : D'après ce que l'on sait, Mohamed Bouhlel relève certainement du domaine de la psychiatrie mais pas uniquement. En effet, on ne peut pas réduire le fanatisme à un trouble psychiatrique. La majorité des terroristes n'ont pas de troubles mentaux notables et la population des terroristes dans son ensemble n'a pas plus de troubles mentaux que la population en général. Autrement dit, être terroriste, ce n'est pas forcément être fou. En revanche, en ce qui concerne Mohamed Bouhlel, il semble qu'il ait souffert d'un trouble sévère de la personnalité avec des traits de personnalité borderline, paranoïaque, narcissique. Il s'agit d'une personnalité complexe avec sans doute des éléments violents et dépressifs. On peut penser que sur cette fragilité psychiatrique, certains éléments déclencheurs (des ennuis, des conflits) aient pu favoriser une radicalisation rapide car passer du statut de pauvre bougre à celui de terroriste internationalement connu (même mort) est pour ce genre de personnalités quelque chose de fascinant. Cela peut expliquer ce meurtre de masse qui est aussi un meurtre suicide.

Des gens qui ont des troubles sévères de la personnalité, il y en a des millions. Mohamed Bouhlel a des antécédents de délinquance. Mais on ne peut pas considérer tous les délinquants comme des malades mentaux. Par ailleurs, la grande majorité des malades mentaux ne présentent pas de dangerosité particulière. S'il avait commis des actes très violents avant ce drame épouvantable de Nice, il aurait pu être expertisé sur le plan psychiatrique à la demande d'un juge d'instruction ou d'un officier de police judiciaire.Mais il n'a pas commis des actes très violents qui justifiaient une expertise psychiatrique. En effet, sa dernière condamnation était due à une altercation sans conséquences graves pour la victime. On ne peut pas soumettre toutes les personnes qui souffrent de troubles graves de la personnalité à des expertises pour savoir si elles sont dangereuses sur le plan criminologique.

Il y a relativement peu d'individus dangereux. Néanmoins, il est vrai que les personnes souffrant d'un trouble psychotique (les schizophrènes, les paranoïaques ou ceux qui souffrent de troubles bipolaires, certains états dépressifs) peuvent commettre des actes graves : 10% des homicides sont commis par des malades mentaux qui souffrent de troubles mentaux sévères. Il y a indiscutablement des relations entre la pathologie mentale grave et la violence, en particulier la violence criminelle.

Comment mieux détecter et traiter ce genre d'individus ? Une hospitalisation longue vous semble-t-elle appropriée ?

Pour ce genre d'individus, en dehors de complications psychiatriques sévères (dépression grave, dissociation mentale, délires de persécution, délire mystique, délire mégalomaniaque), les hospitalisations longues ne se justifient pas.

Le pourcentage d'individus ayant des personnalités pathologiques est non négligeable. Rien que la personnalité borderline, représente, suivant les études, les pays et les ethnies, entre 0,5 et 5% de la population. Ces personnalités-là courent les rues.

Il y a donc une part qui nous échappe mais les gens qui ont des troubles de la personnalité et commettent des atrocités restent des cas exceptionnels.

La solution n'est pas psychiatrique, c'est le renseignement. Le psychiatre ne peut intervenir que si les gens viennent le voir, soit volontairement en consultation privée, soit par obligation parce qu'ils sont mis sous un régime où ils perdent la liberté de sortir de l'hôpital sans autorisation des autorités (médicales ou préfectorales). Il ne peut pas y avoir de psychiatre derrière chaque personne en France. Il est donc normal qu'une part nous échappe. En revanche, pour les gens qui font l'objet d'un suivi psychiatrique, la qualité des évaluations pourrait être améliorée. Mais ce n'était pas le cas de Mohamed Bouhlel.  

Finalement ces actes isolés, œuvres de déséquilibrés, sont-ils, par leur nature même, incontrôlables ?

Oui, bien sûr. Encore une fois le problème est celui du renseignement au sens policier du terme plus que de la psychiatrie. Lorsque des gens, qu'ils soient déséquilibrés mentaux ou pas, expriment des idées terroristes qui paraissent sérieuses, préparent des attentats, se procurent des moyens de les effectuer (achat d'armes, préparation d'explosifs, location d'une voiture ou d'un camion dans un but de terrorisme), les renseignements peuvent aider les pouvoirs publics chargés de la sécurité à prendre des mesures. Mais encore faut-il que les autorités soient au courant de ces comportements : si le futur terroriste cache ses intentions à tout le monde, l'information ne peut évidemment pas arriver aux autorités et dans ce cas c'est difficilement parable. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

04.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
conrad
- 12/07/2017 - 12:24
Aie!
Si on en croit cet article, qui me semble tout à fait objectif et pertinent, on peut logiquement en déduire qu'il existe quelques centaines de milliers de cinglés potentiellement dangereux dans nos "quartiers sensibles", plus les 200000 qui arrivent chaque année d'Afrique et du Maghreb.
J'avais déjà saisi l'importance du phénomène et cet article n'est pas fait pour me rassurer...
superliberal
- 19/07/2016 - 12:39
L'aimant à Fous
Tout porte à croire que certaines idéologies attirent les fous comme des mouches, avant c'était le communisme, maintenant c'est l'Islamisme...
Ces idéologies sont juste des prétextes pratiques pour tuer tout en se donnant la bonne conscience d'un combat pour un grand idéal, des aimants à fous.... en ce qui concerne l'Islam s'ils n'étaient pas plus d'un milliard mais quelques centaines de milliers voire million cette religion serait appelée une secte et serait très certainement interdite.
vangog
- 19/07/2016 - 12:24
"D'après ce que l'on sait ( médias Bilderberg)...
ce type relevait certainement du domaine de la psychiatrie!"...Bon ben! J'ai arrêté de lire à la conclusion ( qui est venue en introduction)! Ce type était un combattant islamiste...si tous les combattants relevaient de la psychiatrie, les cabinets de psychiatrie seraient pleins, et les fous hanteraient les rues ( ce que souhaite peut-être ce psychiatre!)...