En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

03.

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

04.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

07.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Dépression sévère"
Julian Assange serait confronté à des tendances suicidaires suite à son emprisonnement
il y a 11 heures 12 min
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 13 heures 47 min
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 14 heures 59 min
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 17 heures 36 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 17 heures 53 min
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 18 heures 43 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 19 heures 1 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 19 heures 23 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 19 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
LFI
Jean-Luc Mélenchon se félicite de la "créolisation" au coeur de la société française
il y a 12 heures 51 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 14 heures 11 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 16 heures 44 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 17 heures 44 min
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 18 heures 2 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 19 heures 13 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 19 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 20 heures 51 min
© Allociné / StudioCanal
© Allociné / StudioCanal
Pas le temps !

Pourquoi la trentaine est aussi le moment où l’on perd le plus ses amis

Publié le 15 juillet 2016
Après les belles années de la vingtaine, les chers amis ont tendance à s'éloigner, se faire rare, se fâcher. Mais il ne faut pas s'en inquiéter : un nouvel âge de la vie demande à réapprendre à estimer l'amitié.
Florence Servan-Schreiber
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Servan-Schreiber est journaliste. Formée à la psychologie transpersonnelle en Californie, elle a été l'animatrice d'une chronique dans Psychologies, un moment pour soi sur France 5 - la déclinaison télévisuelle de Psychologies magazine-...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après les belles années de la vingtaine, les chers amis ont tendance à s'éloigner, se faire rare, se fâcher. Mais il ne faut pas s'en inquiéter : un nouvel âge de la vie demande à réapprendre à estimer l'amitié.

Atlantico : A partir de trente ans, les relations sociales amicales tissées depuis l'enfance ou les études ont tendance à se dégrader nettement : qu'est-ce qui explique cette "perdition" dans les relations sociales ?

Florence Servan-Schreiber : Le terme "se dégrader nettement est étrange", vous me l'accorderez ! De quoi parle-t-on ? De quantitatif ou de qualitatif ? Aujourd'hui, ce que l'on peut voir, c'est que c'est vers 30 ans que l'on développe sa vie familiale, que l'on a ses premiers enfants. N'oublions pas que tous le monde travaille aussi à cet âge-là. Si l'on combine travail et famille, le temps disponible, tout naturellement, se réduit pour le trentenaire. Avant ce temps-là, le temps libre était plus important, on avait pris l'habitude de l'occuper depuis le lycée avec ses copains. La vingtaine est une période où l'on a besoin de ses pairs pour se définir. On peut encore aussi se définir par rapport à ses parents. Mais arrivé à trente ans, on franchit un cap, on travaille et on devient parent : la fatigue qui en résulte limite cette possibilité de relation amicale.

Y a-t-il une différence entre hommes et femmes dans ces pertes d'amis à 30 ans ?

Je pense qu'il n'y a pas de différence de genre. Ces différences dont vous parlez sont plutôt personnelles. Il y a donc des personnalités qui sont plus ou moins extraverties et qui ont donc besoin de plus ou moins de contact. Ceux qui vont maintenir des contacts, vont le faire parce qu'ils ont besoin de nourrir cette extraversion. D'autres s'en passeront.

Une question importante est celle de la mobilité. Quand on est pris dans une vie professionnelle, on se déplace, et on ne se retrouve pas forcément là où vivent nos copains. Cela peut-être des déplacements minimes en distance mais majeurs symboliquement (quitter le quartier etc.). Cette mobilité est aussi souvent le fait de questions d'ordre familial.

Ce genre de constat ne montre-t-il pas qu'il est difficile d'être l'ami de quelqu'un, et que ce genre de ruptures montre l'abnégation et l'affection réellement nécessaires pour nouer une amitié ?

Non, détrompez-vous ! Il n'y a pas d'abnégation. Il n'y a pas de choix : cette rupture avec nos amis est un état de fait. Mais là où c'est dommage, c'est que nous avons vraiment besoin de liens réciproques d'amitié. Les regrets les plus fréquents sur le lit de mort positionnent le fait de ne pas avoir revu son ami en troisième position. Le fait de moins voir ses amis est un problème, car on en a vraiment besoin : plus on les voit, plus on est en bonne santé. Plus ils sont heureux, plus nous sommes heureux.

Se couper de ses amis est donc préjudiciable ?

A tout âge oui : cette réciprocité consciente est essentielle dans la vie de tout humain ! Ne nous laissons donc pas envahir par la sinistrose que montre cette étude. Les choix stratégiques qui nous éloignent de nos amis ne doivent pas nous en couper. Et ce même si les différences entre amis apparaissent. Il faut agir, même si c'est un travail fastidieux à partir de ce cap fatidique des 30 ans, pour conserver ces amitiés indispensables ! 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires