En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

03.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

04.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 2 heures 7 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 2 heures 46 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 4 heures 12 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 5 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 9 heures 59 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 10 heures 10 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 10 heures 13 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 2 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 3 heures 58 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 4 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 10 heures 10 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 10 heures 10 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 10 heures 14 min
Zone franche

My name is Shakespeare, Nicholas Shakespeare

Publié le 27 janvier 2012
Avec Google, les auteurs de discours des hommes politiques ont tendance à devenir un poil flemmards. Il est temps qu’ils se remettent à lire des livres en papier.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec Google, les auteurs de discours des hommes politiques ont tendance à devenir un poil flemmards. Il est temps qu’ils se remettent à lire des livres en papier.

J’étais un peu embêté pour ma chronique d’aujourd’hui : je voulais écrire un truc sérieux sur François Hollande face à la presse, évidemment, mais le rédac chef d’Atlantico n’était pas très chaud :

― On a déjà au moins 25 papiers en chantier sur son discours. 26, ça va faire trop…
― Zut alors, je me faisais une fête…
― Bon OK, mais alors un sujet léger et rigolo. En tout cas, rien sur le chiffrage et les 0,5% de croissance qui ennuient tout le monde de toute manière…
― Et la réduction des dépenses publiques à 54% du PIB d’ici à 2017, c’est rigolo, non ?
― Non, c’est pas rigolo.

Du coup, j’ai cherché un peu (pas longtemps) et je suis tombé sur cet article du Guardian de Londres dans lequel on explique que François Hollande a fait son Frédéric Lefebvre en se prenant les pieds dans le tapis d’une citation de Shakespeare.

― Bof, c’était même pas dans le discours d’hier, c’est juste que ça a été repéré en retard…
― Et alors ? C’est rigolo et léger tout de même, tout le monde ne l’a pas déjà lu et ça parle de Hollande, ce qui est bon pour les clics, sans empiéter sur les questions de chiffrage…
― Hum, si tu y tiens. Mais n’oublie pas : il faut que ce soit marrant pour que les gens aient envie de le tweeter et de le facebooker. C’est vendredi, on a envie de décompresser…

Allons-y donc : les types qui écrivent les textes de François Hollande ― qui n'est qu'interprète mais pas auteur-compositeur comme Gérard Lenorman ―, se sont salement plantés en lui faisant conclure son discours de dimanche dernier au Bourget par une citation de William Shakespeare (mais oui, je vous en ai déjà parlé lundi, de ce discours-là).

« Ils ont échoué parce qu’ils n’ont pas commencé par le rêve », aurait ainsi affirmé le barde de Stratford un jour qu’il était en verve, ce qui signifie sans doute qu’il faut toujours commencer par fantasmer sérieusement sur un truc pour réussir à se le procurer ― ou quelque chose dans le genre…

Guérillero marxiste-léniniste du Sentier lumineux péruvien

D’abord, ça n’est pas complètement vrai parce qu’il y a plein de choses que l’on réussit par inadvertance et sans en avoir spécialement rêvé et qu’il y a même un autre William (Guillaume d’Orange 1626 – 1650) qui a dit exactement le contraire (« Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre ») et il n’était pas la moitié d’un imbécile non plus.

Mais surtout, le Shakespeare de « Hamlet » ne l’a jamais formulé, l’aphorisme Hollandais.

Non, en fait, c’est un autre Shakespeare, Nicholas de son prénom, romancier on ne peut plus contemporain de son état, qui le fait dire à un guérillero marxiste-léniniste du Sentier lumineux péruvien dans son roman « The vision of Elena Silves » et ça n’a strictement rien à voir avec la fin du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux ou la modulation du quotient familial. Strictement rien.

C’est sûr, Raymond, euh, François Hollande n’est guère coupable, dans cette affaire. Et les responsables du pataquès sont plus sûrement les gagmen qui glanent sur le Web les citations qui rendent les politiques intelligents dans les réunions publiques. Mais force est de constater qu’ils n’ont pas fouiné bien longtemps pour celle-ci : dans le Guardian, on fait remarquer que son unique occurrence Google conduit à un site de profs d’anglais et que, si l’on fait un tout petit peu attention, on remarque qu’elle est attribuée à N. Shakespeare plutôt qu’à W. Shakespeare…

Bah tout ça n’est pas si grave puisque le Nicholas, en apprenant ça, s’est bien fendu la poire en expliquant que sa citation « pouvait parfaitement s’appliquer à n’importe quoi ». N’empêche, c’est Guéant qui doit bien se (Guy) Môquet, sur ce coup. Et en tout cas, la prochaine fois, je préempte le papier sérieux sur le meeting parce, comme disait Balzac, « Si tu n’arrives pas le premier à la cantine, il ne reste jamais de céleri rémoulade ». Jean-Christophe Balzac, bien entendu.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
zelectron
- 28/01/2012 - 11:26
Hollande se déjuge constamment
Les bonnes lectures de Hollande : "les dires d'un guérillero marxiste-léniniste du Sentier lumineux péruvien dans son roman « The vision of Elena Silves» édifiant
Le gorille
- 28/01/2012 - 04:20
Un peu dur votre article
Dur à écrire à ce que je vois !
Rigolo ? Bon j'ai souri, mais pourriez-vous faire un petit mieux la prochaine fois ?
Ceci dit, les citations... faut s'en méfier ! Des fois que votre interlocuteur les connaisse !
Merci Mani : vous m'avez réhabilité Voltaire que je vouais aux gémonies. Il est vrai que c'est le sort que je réserve à tous les philosophes modernes et "post" modernes, ces derniers surtout.
J'en apprends, et heureusement, tous les jours.
le Gône
- 27/01/2012 - 14:49
Vous allez voir...Hugues
Vous finirez par voter "Sarko"..et non pour un imitateur de Mitterand puis de jeune slimfast qui qui se teint en brun...qui s'y voit déjà avec ainsi que sa "deuxieme dame du twite"..Moi le capitaine de pédalo plus on avnce dans le temps plus je sens qu'il prend l'eau de toutes parts..