En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 48 min 57 sec
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 1 heure 57 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 2 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 5 heures 31 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 6 heures 28 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 7 heures 50 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 56 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 11 heures 51 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 11 heures 53 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 1 heure 18 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 2 heures 26 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 4 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 5 heures 37 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 7 heures 13 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 11 heures 54 min
© Pixabay
© Pixabay
Xénophobie ?

La loi allemande sur le viol qui dérange (certains)…

Publié le 09 juillet 2016
La définition des agressions sexuelles est devenue plus restrictive et plus précise. A l’extrême-gauche, on proteste.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La définition des agressions sexuelles est devenue plus restrictive et plus précise. A l’extrême-gauche, on proteste.

Vous vous souvenez de Selin Gören ? Elle avait été violée par trois hommes. Dans un premier temps elle avait déclaré à la police que ses violeurs parlaient allemand. Puis elle s’était ravisée et avait fini par dire la vérité : ses agresseurs parlaient arabe. Le mensonge initial de Selin Gören trouve son explication dans le fait qu’elle est porte-parole d’un petit groupe d’extrême-gauche nommé Solid : dans cette mouvance, on n’aime pas "stigmatiser"…

Vous avez été nombreux à vous inquiéter de ce que Selin Gören allait récolter de la part de ses amis d’extrême-gauche pour avoir dit ce qu’il ne fallait pas dire. Vous avez raison de vous inquiéter. D’autant plus que les déclarations de la jeune Allemande ont certainement contribué à durcir la nouvelle loi sur le viol adoptée par le Bundestag. Le texte est devenu à la fois plus précis et plus restrictif.

Est considéré comme viol tout acte sexuel qui n’aurait pas reçu le consentement évident et lucide de la personne concernée. Un article spécifique classe comme un délit le "pelotage" en "groupe" : Cologne est passé par là. Et dans le même registre, la loi stipule que tout étranger reconnu coupable d’agression sexuelle pourra être expulsé d’Allemagne.

L’extrême-gauche allemande, celle dont est issue Selin Gören, est cousine de la nôtre : elle n’a pas tardé à réagir conformément à son catéchisme imbécile et desséché. Helina Wawrzyniak, député de Die Linke, n’a pas tardé à brandir son crucifix avec l’inscription "pas d’amalgame" pour faire reculer les vampires xénophobes et islamophobes. "Cette loi donne l’impression que ce sont surtout les migrants qui commettent des agressions sexuelles", a-t-elle tonné, dénonçant "un populisme post-Cologne". Impression est un mot dont il convient de se méfier…

L’Allemagne toute entière a eu l’impression qu’à Cologne étaient à l’oeuvre des centaines de migrants surexcités. Faux : c’était des hommes, rien que des hommes. Pendant le Printemps arabe, en voyant les images de la place Tahrir quand des journalistes occidentales étaient déshabillées de force devant des centaines d’Egyptiens, on a pu avoir l’impression que les brutes allumées étaient arabes. Faux : c’était des hommes, rien que des hommes. Quand les guerriers de Daesh violent les petites filles yézidis, on peut avoir l’impression qu’ils sont musulmans. Faux : ce sont des hommes, rien que des hommes.

Et donc à suivre l’extrême-gauche allemande, qui est prête à accueillir toute la misère sexuelle du monde, Selin Gören devrait, si elle veut s’amender, revoir son langage. Et dire dorénavant, sans préciser quelle langue parlaient ses agresseurs, qu’elle a été violée par des hommes, rien que des hommes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 10/07/2016 - 17:49
@Leucate
Oui mélodie et paroles ont une histoire différente, et depuis 1949 le troisième couplet est chanté "Unité Droit et Liberté" car le premier couplet "L'Allemagne au dessus de tout" qui à l'origine des paroles de von Fallersleben faisait référence en 1841 (ce qui ne plaisait pas au Prussiens très attachés à leur royaume et son histoire) à une unification démocratique à faire au dessus (über alles) tout autre particularisme. Cette phrase a été comprise entre 1933 et 1945 comme faisant référence à une domination sur les autres peuples... (malentendu facile à comprendre d'un point de vue historique). Les deux premiers couplets ne sont pas interdits, mais jamais chanté en cérémonie officielle.
Le malentendu est un peu comme celui de notre hymne sur "qu'un sang impur abreuve nos sillons" qui fait référence en bravade contre les émigrés, au sang du peuple (impur!) et non pas à une obligation de sauvage à saigner les ennemis. Beaucoup d'étrangers trouvent notre hymne sanguinaire, mais right or wrong, c'est notre hymne! (vive la France)
Leucate
- 10/07/2016 - 16:33
@Dedeuche - l'hymne allemand
Pour la petite histoire, l'hymne allemand du II° Reich qui est resté jusqu'à ce jour est la copie conforme avec d'autres paroles de l'hymne de l'empire autrichien (1797/1918) "die Kaiserhymn, Gott erhalte, Gott beschütze" qui fut chanté récemment lors des obsèques de l'archiduc Otto von Habsbourg.
Autre chose amusante: l'hymne du royaume de Prusse était, pour la mélodie, copie conforme de l'hymne britannique qui était lui`même une adaptation d'un hymne royal français "Grand Dieu sauve le Roi" ( Louis XIV)
Deudeuche
- 10/07/2016 - 09:41
Pour les germanophobes crasses
Mme Merkel est de la CDU et le parti d'extrème gauche, Die Linke est le sujet de de l'article. Qu'elle soit soucieuse des intérêts de son pays avec une mentalité "allemande" (un truc d'allemands) est, disons, compréhensible. La productivité c'est pas plus idiot que d'augmenter indéfiniment le nombre de fonctionnaires (quizz, il s'agit d'un pays francophone!).
Sinon pour ceux qui n'ont pas la radio (la TSF), depuis 1949 l'hymne allemand est "Einigkeit, Recht, und Freiheit" (Unité, Droit et Liberté)? Si vous croisez vos copains Mélanchon et Phillipot, dîtes leurs!