En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

02.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

03.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

04.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

05.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

06.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

07.

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 25 min 18 sec
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 1 heure 13 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 3 heures 15 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 17 heures 51 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 19 heures 28 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 20 heures 59 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 23 heures 7 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 1 jour 54 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 57 min 34 sec
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 3 heures 39 min
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 18 heures 35 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 20 heures 15 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 21 heures 23 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 23 heures 58 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 1 jour 1 heure
© Capture d'écran Youtube
© Capture d'écran Youtube
La qualité n'a pas de prix

Grain de folie au Japon : mais comment une simple grappe de raisin a-t-elle pu finir par être acquise pour près de 10 000 euros dans une vente aux enchères ?

Publié le 09 juillet 2016
Une vente aux enchères au Japon a récemment donné lieu à une curieuse transaction. Si l'heureux acquéreur n'a pas rechigné à la dépense au vu du produit acheté, il s'est montré de plus fort généreux, indiquant avoir l'intention d'en faire profiter autrui.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une vente aux enchères au Japon a récemment donné lieu à une curieuse transaction. Si l'heureux acquéreur n'a pas rechigné à la dépense au vu du produit acheté, il s'est montré de plus fort généreux, indiquant avoir l'intention d'en faire profiter autrui.

Le pays du Soleil Levant nous étonnera toujours. Dernière étrangeté en date : le 7 juillet 2016, un homme a déboursé près de 1,1 million de yens, soit approximativement 9 900 euros, dans une vente aux enchères, rapporte le site Quartz. Il ne s'agissait ni d'un collier serti de diamants, ni d'un tableau réputé, mais bien d'une grappe de raisins de trente grains exactement. Le prix d'un seul raisin s'élève ainsi à quelques 331 euros. Une somme inédite qui bat le précédent record d'un million de yens (8 936 euros) établi l'année dernière lors de l'achat d'une autre grappe, sur le même marché d'enchères. Le prix de cette variété a sensiblement augmenté ces dernières années : en 2011, la grappe la plus chère avait été vendue à "seulement" 300 000 yens, soit environ 2 700 euros.

Comment expliquer un tel prix ? Tout simplement par sa rareté. Ce raisin de table de la variété Ruby Roman aux grains aussi gros que des prunes ne se cultive et ne se vend que dans la préfecture d'Ishikawa, sur la côte ouest de l'archipel, depuis 1994. Ce raisin, réputé être le plus cher au monde, est particulièrement prisé par les hôtels de luxe, les pâtisseries haut de gamme ou encore lors des mariages.

Fruits d'exception

Le Ruby Roman est soumis à un contrôle de qualité drastique, avant d'être vendu aux enchères chaque année en compagnie d'autres produits frais et fruits de mer au marché d'hatsuzeri. Les grains doivent obligatoirement peser plus de vingt grammes, contenir au moins 18% de sucre et ne libérer que très peu d'acidité. Il existe même des grappes de luxe, répondant à l'appellation dite Premium Class, dont les grains doivent peser trente grammes minimum. Seules six grappes ont reçu le label en 2010, aucune en 2011.

L'heureux acquéreur de cette grappe à prix d'or, Takamaru Konishi, était en fait le représentant du supermarché Kurashi Kaientai, situé dans la province de Hyōgo à Amagasaki. Selon le Japan Times, ce dernier a déclaré que ces grains de raisin seraient distribués gratuitement dans le supermarché. Ce n'est pas la première fois que Kurashi Kaientai procède de la sorte : en mai 2016, près de trois millions de yens (27 000 euros) avaient été mis sur la table contre une paire de melons de variété Yubari King, dont la production s'effectue uniquement sur l'île d'Hokkaidō, au nord du Japon. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 09/07/2016 - 10:24
Raisin d'Ishikawa
Où la mode et ses excès vont ils se nicher?