En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Bonnes feuilles

Innovation chinoise : quand les nouveaux espions industriels sont de...simples stagiaires

Publié le 17 juillet 2016
Affaires d'espionnage, amendes records, fusions… Le sort semble s’acharner sur les entreprises françaises. En apparence, rien ne relie les condamnations de BNP Paribas et Alstom, le piratage des données d’Areva, le rachat d’Alcatel et Lafarge. En coulisses, certains États peu scrupuleux ont déclaré la guerre aux fleurons tricolores. Leur objectif : déstabiliser, piller et racheter pour régner. Car nos pépites font un carton à l’international. Réacteurs nucléaires, produits de luxe et high-tech sont devenus la proie des investisseurs étrangers, adeptes des profits à court terme et des économies de R&D. Au côté des grands groupes, ETI et PME ne sont pas épargnées. Extrait de "Menaces mortelles sur l'entreprise française" d'Olivier Hassid et Lucien Lagarde, aux éditions du Nouveau monde (2/2).
Olivier Hassid est un ancien directeur général du CDSE (Club des directeurs de sécurité des entreprises), docteur ès sciences économiques, directeur dans un grand cabinet d'audit et de conseil international.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lagarde est doctorant en droit à l'université Paris 2 Panthéon-Assas, rattaché à l'Institut de recherche stratégique de l'École militaire.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Hassid
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Hassid est un ancien directeur général du CDSE (Club des directeurs de sécurité des entreprises), docteur ès sciences économiques, directeur dans un grand cabinet d'audit et de conseil international.
Voir la bio
Lucien Lagarde
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lagarde est doctorant en droit à l'université Paris 2 Panthéon-Assas, rattaché à l'Institut de recherche stratégique de l'École militaire.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Affaires d'espionnage, amendes records, fusions… Le sort semble s’acharner sur les entreprises françaises. En apparence, rien ne relie les condamnations de BNP Paribas et Alstom, le piratage des données d’Areva, le rachat d’Alcatel et Lafarge. En coulisses, certains États peu scrupuleux ont déclaré la guerre aux fleurons tricolores. Leur objectif : déstabiliser, piller et racheter pour régner. Car nos pépites font un carton à l’international. Réacteurs nucléaires, produits de luxe et high-tech sont devenus la proie des investisseurs étrangers, adeptes des profits à court terme et des économies de R&D. Au côté des grands groupes, ETI et PME ne sont pas épargnées. Extrait de "Menaces mortelles sur l'entreprise française" d'Olivier Hassid et Lucien Lagarde, aux éditions du Nouveau monde (2/2).

Toujours dans le domaine de la séduction, un expert interrogé par les auteurs note qu’on constate « aussi des attaques plus sournoises, dont l’objectif n’est plus la captation de données confidentielles mais l’atteinte à l’image ou à la réputation d’une entreprise, de ses dirigeants et/ou de ses produits […]. C’est ainsi que le responsable du personnel d’une usine a été victime d’une rumeur habilement propagée sur les réseaux sociaux, tendant à accréditer l’idée que cette personne harcelait le personnel féminin de son entourage. Cet homme, qui n’a strictement rien à se reprocher, est profondément blessé. La vérité se fait jour quelques mois plus tard : l’instigatrice avait été licenciée pour faute grave, et assouvissait ainsi une vengeance. Le vice l’a emporté sur la vertu, son but a été atteint, la victime de cette manipulation a demandé à être déchargée de sa mission ! »

Récemment encore, c’est le groupe français Casino qui a fait l’objet d’une telle technique de déstabilisation. À la manoeuvre, le cabinet de recherche américain Muddy Waters qui s’est violemment attaqué au groupe de distribution français, l’accusant de fraudes massives dans la tenue de ses comptes. Des déclarations qui interviennent seulement quelques jours après la présentation par Casino d’un plan de désendettement salué sur les marchés. Le coût pour le français de la sortie de Muddy Waters est énorme : plus de 700 millions de valeur boursière disparaissent en seulement deux jours. De quoi satisfaire les auteurs de ces allégations puisque, comme l’explique Isabelle Couet dans Les Échos, Muddy Waters « n’est pas un cabinet d’analystes tout à fait comme les autres : non seulement il n’est pas enregistré comme tel auprès d’une quelconque juridiction, mais surtout il prend des positions en Bourse, en pariant le plus souvent sur la baisse des titres ». Or, le principal bénéficiaire des accusations de Muddy Waters n’est autre que… Muddy Waters et ses clients, qui vont pouvoir se positionner sur les marchés avant de lancer une offensive contre certains titres.

Pour Étienne Goetz, la stratégie est aussi bien rodée qu’imparable : « Détecter des sociétés cotées qu[e le cabinet] juge mal en point ou au coeur de fraudes, prendre des positions de vente à découvert, révéler au grand jour les anomalies présumées et provoquer ainsi de fortes chutes en Bourse lui permettant de dégager des profits ». Un cabinet de « recherche » juge et partie qui, au travers d’une simple publication, aura réussi à déstabiliser le groupe Casino…

La Chine s’illustre également en matière d’espionnage économique au travers de techniques quelque peu inattendues. Exit les James Bond et autres Mata Hari, les opérations chinoises dans le domaine économique ne sont pas l’œuvre de supers espions mais de simples… stagiaires ! Une technique qui s’avère particulièrement efficace.

En effet, internationalisation oblige, les grands groupes français emploient de plus en plus de stagiaires étrangers. Nombreuses sont les écoles d’ingénieurs, de commerce et autres formations universitaires qui prévoient dans leur cursus un stage en entreprise de plusieurs mois. Le gouvernement chinois, au fait de la pratique, a décidé d’en tirer parti. Le géant français du nucléaire Areva en a fait les frais : deux stagiaires chinois ont pu en toute impunité photocopier des milliers de documents, la direction ne découvrant finalement la fuite, comme le rapporte L’Expansion, qu’à cause de la trop grande consommation de papier à un étage….

Extrait de Menaces mortelles sur l'entreprise française, d'Olivier Hassid et Lucien Lagarde, publié aux éditions du Nouveau Monde. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

02.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

03.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Nadine Morano raciste en raison de ses propos sur Sibeth NDiaye ? Et si on réfléchissait un peu

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
schmurtz
- 18/07/2016 - 13:28
pas tous égaux...
L'Allemagne cartonne en Chine, je m'y rends souvent pour mon travail, des merco, porshe, audi, passat partout. La plus grosse usine du monde qui fabrique vilebrequins et arbres à cames se trouve près d'où je vais . TOUTES leurs machines outils sont allemandes. Nous en vend quoi ? Parfums, un peu de vin, des avions en partie seulement fabriqués chez nous et pleins de composants US ...Je ne pense pas que le FN puisse changer quoique ce soit à cet état de fait.
vangog
- 17/07/2016 - 22:26
Je ne comprends pas comment les entreprises françaises
peuvent prendre des stagiaires chinois, ou même étrangers, connaissant la concurrence internationale qu'elles doivent affronter? il y a là une forme de naïveté typiquement gauchiste et les responsables de ces emplois devraient être sanctionnés pour bisounoursisme et marquage de buts contre leur camp...Quand à des agences comme Muddy waters, si elles s'attaquent aux entreprises françaises, elles seront interdites sur les marchés français, lorsque le Front National aura rendu son pouvoir au peuple...car il faudra passer de la soumission béate au mondialisme, au patriotisme économique et stratégique, après le gauchisme! Il n'y a plus à tortiller...
schmurtz
- 17/07/2016 - 19:41
tous responsables
Eh oui, vous comme moi-même sommes responsables d'avoir transformé la Chine ensommeillée en carnivore féroce, tout simplement en achetant au mieux-disant habits, chaussures, téléphones, bientôt voitures etc...en pensant faire une bonne affaire. Dans la réalité , nous le monde occidental, avons par notre aveuglement mercantile permis à l'hydre asiatique d'aligner les bataillons de chômeurs et semer l'infortune chez nous...Et ce n'est que le début !