En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

02.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

03.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

04.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 7 min 33 sec
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 1 heure 2 min
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 1 heure 40 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 18 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 21 heures 16 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 22 heures 42 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 23 heures 7 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 23 heures 22 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 23 heures 47 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 1 jour 19 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 30 min 26 sec
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 1 heure 26 min
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 16 heures 2 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 20 heures 21 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 23 heures 14 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 23 heures 30 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 1 jour 3 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 1 jour 24 min
info atlantico
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Rapport paradoxal

Peut-on avoir confiance dans les ostéopathes malgré les "doutes" de la médecine officielle ?

Publié le 08 juillet 2016
Selon un sondage de l'IFOP commandé par l'association Ostéopathes de France, publié en exclusivité par Atlantico, 91% des Français ont une bonne image de cette profession. Pourtant et s'ils sont de plus en plus nombreux à s'installer, le statut d'ostéopathe fait toujours débat. Voici comment bien choisir le vôtre si votre dos vous fait souffrir.
Bernard Morand est médecin rhumatologue et président du syndicat national des médecins rhumatologues et ostéopathe.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Blanc est président de l'association des Ostéopathes de France
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Morand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Morand est médecin rhumatologue et président du syndicat national des médecins rhumatologues et ostéopathe.
Voir la bio
Dominique Blanc
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Blanc est président de l'association des Ostéopathes de France
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un sondage de l'IFOP commandé par l'association Ostéopathes de France, publié en exclusivité par Atlantico, 91% des Français ont une bonne image de cette profession. Pourtant et s'ils sont de plus en plus nombreux à s'installer, le statut d'ostéopathe fait toujours débat. Voici comment bien choisir le vôtre si votre dos vous fait souffrir.

Atlantico : Selon le sondage Ifop, plus d'un tiers des consultations d'ostéopathes font suite au conseil d'une personne de l'entourage et 74% des Français n'ayant jamais consulté un ostéopathe sont prêts à le faire. Sommes-nous suffisamment informés sur cette profession ?

Bernard Morand : C'est compliqué de s'y retrouver, car il existe en France actuellement trois sortes d’ostéopathes :

- Les premiers sont des médecins, qui ont suivi une formation de médecine, puis qui ont suivi une formation à l’ostéopathie (on en compte 1500 actuellement en France).

- Les seconds sont des professionnels de santé (kinésithérapeute, podologue, sage-femme), reconnus comme tels par l'Etat, qui ont suivi une formation spécifique à leur métier et, à côté, une formation à l’ostéopathie (la France compte par exemple 9000 kinés-ostéopathes).

- Enfin, les troisièmes ne sont pas reconnus comme professionnels de santé par l'Etat, car ils n'ont suivi qu'une seule formation à l’ostéopathie, via une école de cinq ans. Ce sont de loin les plus nombreux (la France en compte actuellement 15 000).

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

A quels critères devrions-nous être attentifs dans le choix d'un ostéopathe, lorsque nous estimons avoir besoin des soins qu'il propose ?

Dominique Blanc : Comme c'est une profession qui est jeune, il faut plutôt se fier au bouche-à-oreille.

Bernard Morand : En vérifiant que l’ostéopathe a suivi à la fois une formation à l’ostéopathie mais aussi une formation médicale.

Toujours selon le même sondage Ifop, 67% des Français déclarent connaître le type de soins prodigués par un ostéopathe, 90% ont jugé ces soins efficaces et 91% ont une bonne image de cette profession. Pourtant, de nombreux ostéopathes ne peuvent exercer leur métier dans un certain nombre de structures telles que les maisons de santé, les hôpitaux, les maisons de retraites ou encore les fédérations sportives. Comment s'explique cet état de fait ?

Dominique Blanc : Le principal problème est que l’ostéopathie est une discipline qui est jeune : elle a été légalisée en 2002, puis règlementée par décret une première fois en 2007 et une seconde fois en 2014. Le décret de 2014 a défini un nouveau métier, avec une formation en cinq ans et des critères d'agrément nettement majorés par rapport au premier texte de 2007.

Malgré tout, même si les mentalités sont peu à peu en train d'évoluer, cette discipline souffre du corporatisme de certains médecins et professionnels de santé qui rechignent à intégrer une nouvelle discipline aux sein des maisons de santé, des hôpitaux, maisons de retraites ou encore des fédérations sportives.

Bernard Morand : Le principal problème est que les ostéopathes qui n'ont pas suivi de formation médicale ne sont pas reconnus par l'Etat comme des professionnels de santé. C'est d'ailleurs pour cela que leurs consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. A partir de là, et même si leur formation s'est rallongée, il n'existe aucun contrôle de leur pratique et de leur savoir-faire, hormis les avis des patients. Ils n'ont pas d'Ordre en charge de cette fonction, comme l'ont les pharmaciens, les médecins ou les kinés, ce qui est quand même ennuyeux.

Aux Etats-Unis par exemple, constatant le succès de la discipline, les autorités sanitaires ont mis en place un rapprochement entre les études d'ostéopathie et les formations médicales classiques, pour sécuriser la profession.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Quels organismes encadrent et réglementent cette profession, en particulier pour les ostéopathes qui ne sont pas médecins et n'ont aucune autre formation ?

Dominique Blanc : Le ministère de la Santé et les Agences Régionales de Santé.

Bernard Morand : Si le ministère de la Santé et les Agences Régionales de Santé contrôlent et valident la formation, il n'existe aucun contrôle de leur pratique une fois qu'ils sont installés.


 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

02.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

03.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

04.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 05/07/2016 - 19:12
Craquement
Oui le chiropracteur fait craquer la vertèbre , J'ai eu un torticolis pendant des années , que seul son coup sur une vertèbre de ma nuque a fait définitivement passer ( mais attention un coup sur la nuque évidemment cela peut être dangereux )
California
- 05/07/2016 - 16:48
suite
de plus l'ostéopathie se fait tout en douceur, quand vous avez un bon ostéo, il ne doit rien fait "craquer" ; par contre, pas adepte du tout de la chiropractie beaucoup plus violente dans les mouvements (jai pu comparer aux USA et n'ai pas du tout apprécier)
California
- 05/07/2016 - 16:45
vive l'ostéopathie
je consulte deux ou trois fois par an un ostéo, qui m'évite pas mal de séances kiné pour un mal de dos récurrent et j'en suis pleinement satisfaite et je fais faire des économies à la S.S..
Le problème c'est l'opposition des médecins, pour reconnaître l'ostéopathie : il y a plusieurs disciplines dans l'ostéo : le cranien, le musculaire et le viscéral.
Bien souvent, les kinés deviennent ostéopathes (en reprenant leurs études). Par contre, j'ai beaucoup moins confiance dans les médecins pratiquant l'ostéo (sont moins performants sur l'anatomie).
Bref, encore un mauvais procès pour cette discipline pourtant très efficace