En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

04.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

07.

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Histoire belge
Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants
il y a 11 heures 14 min
pépites > Politique
Précarité
Coronavirus : Jean-Luc Mélenchon demande la suspension des loyers pour les particuliers
il y a 12 heures 38 min
pépites > Europe
Pertes
Chaque mois de confinement fera perdre "entre 2,5 et 3% de PIB" à l'Europe, prédit Thierry Breton
il y a 13 heures 46 min
pépite vidéo > Culture
Vogue
Un live inédit de Madonna, filmé à Nice en 1990, a été dévoilé
il y a 14 heures 22 min
pépite vidéo > France
Industrie
Plongée au coeur du premier fabricant français de gel hydroalcoolique, qui a multiplié sa production par neuf
il y a 15 heures 49 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX vient de dévoiler le guide d'utilisation du Starship ; Mars Helicopter : la genèse du premier engin volant dans l'atmosphère de Mars
il y a 17 heures 18 min
décryptage > France
Libertés publiques

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

il y a 17 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

​Voué aux chats

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Economie
Ne rien cacher

La bourse ou la vie-rus ?

il y a 18 heures 26 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Le Coronavirus grippe (aussi) les énergies renouvelables
il y a 18 heures 47 min
pépites > Consommation
Coincés en France
Les ventes de tabac en hausse de 30%... à cause des frontaliers qui ne peuvent plus se fournir à l'étranger
il y a 11 heures 56 min
pépites > Politique
Solidarité
Pour financer la santé et l'agriculture, Guillaume Peltier (LR) propose de supprimer des RTT
il y a 13 heures 6 min
pépite vidéo > Religion
Confiné
Le pape célèbre la messe des Rameaux sans fidèles, pour cause de Covid-19
il y a 14 heures 5 min
décryptage > Société
Nouveau monde

Vie par temps de pandémie : combien de temps mettons-nous à intégrer vraiment une nouvelle réalité ?

il y a 14 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Ennemi intérieur
Attaque à Romans-sur-Isère : trois Soudanais en garde à vue
il y a 16 heures 23 min
décryptage > Terrorisme
Opportunisme

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

il y a 17 heures 33 min
décryptage > France
C'est quand même bien loin du Soudan

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

il y a 18 heures 5 min
décryptage > International
Et pendant ce temps-là...

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

il y a 18 heures 21 min
décryptage > International
L’étrange virus

Covid-19 : de la catastrophe à la crise

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Société
Lourde casquette

Pourquoi qualifier les médecins et autres travailleurs du « front » de héros n’est pas forcément leur rendre service

il y a 18 heures 55 min
© Blue origin
© Blue origin
Les Visiteurs sont parmi nous

L’interview qui venait d’un autre monde : pourquoi François Hollande, président en orbite, ne semble pas près de revenir sur Terre

Publié le 01 juillet 2016
Interrogé par Les Echos sur l'actualité politique, économique et internationale, François Hollande s'est livré à un nouvel exercice d'optimisme béat face aux Français.
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Interrogé par Les Echos sur l'actualité politique, économique et internationale, François Hollande s'est livré à un nouvel exercice d'optimisme béat face aux Français.

Le président dans sa nième tentative pour séduire l'opinion dans les Echos, trahit sa vision fantasmée de la situation, sa certitude d'avoir raison contre tous, et nous rappelle certaines affections psychiatriques connues.

On est stupéfait que dans un paysage médiatique sillonné par les psys depuis trente ans, il ne se trouve aucun spécialiste pour analyser publiquement la psychologie de François Hollande. 

Du temps de Nicolas Sarkozy, les Gérard Miller et tous les pontifes de l'analyse à la volée venaient nous expliquer chaque semaine de quoi il souffrait. Or pour le président actuel, c'est curieux, il n'y a plus personne. Certes, les psychiatres, en 2006, étaient tous de gauche, mais la véritable explication est ailleurs : ce doit être que l'affection dont souffre le Président actuel est plus sérieuse qu'on ne le croit. Pour s'en faire une idée il suffit de consulter les innombrables sites de spécialistes (ou de simples témoins) qui traitent de la perversion narcissique sur internet. Il y est question de la difficulté qu'il y a à se débarrasser de ces caractères insupportables qui font alterner la séduction et la froideur, qui ne pensent qu'à eux, qui ne se mettent à la place de personne, qui sont prêts à tous les mensonges, à toutes les séductions, à toutes les trahisons pour garder leur proie et surtout pour préserver leur propre image, la seule qui leur importe.

Dans la plupart des témoignages sur internet, outre l'énumération des symptômes observables dans la vie de ces gens-là hors des périodes de crise, on trouve une description de la phase critique que constitue la rupture, ou le risque de la rupture, quand l'être que l'on a déçu s'apprête à partir. Et c'est là que l'interview livrée aux Echos avec son mélange de promesses, de cadeaux, d'ironie menaçante, prend toute sa signification. La phase-clé d'une relation avec un pervers narcissique, c'est le moment où il cherche à reconquérir la faveur perdue.

Et là on est troublé de constater le parallèle entre les situations décrites par les victimes de PN (c'est ainsi qu'elles appellent les pervers narcissiques) et la façon dont Hollande traite l'opinion française dans les Echos sur le plan fiscal.

"Il m'a fait tout un discours de séduction pour qu'on se remette ensemble, en multipliant les promesses, les cadeaux, il m'a même promis le mariage, et je me suis sentie humiliée d'avoir cédé pour la nième fois, j'avais l'impression d'être entièrement dévaluée, d'y avoir cru une fois de plus".

Tout compte fait (et c'est bien le mot quand on voit le budget du pays), cette impression d'être entièrement dévalué par un séducteur qui prend sa victime pour une imbécile (comme l'a souligné Valérie Trierveiller qui ne l'a certainement pas inventé), est celle que ressent désormais à son égard la France entière. Pour la quatrième ou la cinquième fois, il vient nous expliquer que tout va changer, que la situation s'améliore, qu'on va se remettre ensemble, il multiplie les "j'ai décidé", il nous dit que ça va repartir grâce à lui, il nous parle de son audace de visionnaire, et le message sous-jacent est : "ne cédez pas aux sirènes qui profiteraient de votre inquiétude, moi seul suis capable de vous épargner les conséquences de votre faiblesse".

Et c'est là que le discours de François Hollande devient funeste : il a besoin de la faiblesse du pays pour se régénérer, il s'en nourrit, il nous rappelle que sans lui nous ne sommes rien. Face à l'ennemi, cela revient à miner le moral des troupes, rien de moins. Partout en France on entend dire "à quel niveau sommes-nous tombés ! Nous sommes mûrs pour la catastrophe", etc

Nicolas Sarkozy, Obama, Trump , Marine Le Pen, et même Dupont-Aignan sont dans une parole politique énergique et positive qui consiste à tendre un doigt vers la foule pour lui dire "ensemble nous allons faire de grandes choses parce que je crois en vous". Dans le cas de François Hollande et de son factotum aux mâchoires creuses Manuel Valls, c'est plutôt "Heureusement que nous sommes là pour vous défendre contre votre propre faiblesse".

Vous qui ? Vous les sans-dents, les sans-grade, les sans-salaire, les sans-jugement. Cette façon de prendre les gens pour des incapables qui ont besoin tantôt de l'aide de l'Etat, tantôt d'être guidés face au péril populiste, tantôt d'être défendus contre les terroristes, est à l'origine de la mauvaise image que la France a d'elle même et qui s'installe.

Les gouvernants qui ne disent pas "vous êtes capables de faire des merveilles !" et surtout qui ne le croient pas sont des vampires. A bien des égards la vanité présidentielle nous signifie régulièrement: "vous n'êtes capables de rien, laissez-moi vous transfuser mon savoir, j'ai tout prévu".

Quand la Cour des comptes lui dit qu'il se trompe, c'est elle qui a tort. Quand les Anglais votent contre l'Europe, ce sont eux qui se trompent. Quand tous les chiffres sont au rouge, il voit du vert. Il n'y aura bientôt plus qu'un seul domaine où la situation soit encore capable de le conforter dans son rôle de protecteur obsessionnel, dans l'image rédemptrice qu'il veut avoir de lui-même c'est le terrorisme. Chaque nouvel attentat renforce son illusion d'être un sauveur pour la France. Du coup on comprend que la prévention ne soit pas exactement son fort. Mais le prochain gros pépin risque de marquer la fin de cette illusion. S'il est vraiment très gros sa retraite risque d'être agitée. 

Il y a deux ans, lorsque tous les journaux titraient "finira t-il son mandat ?" il a eu l'imprudence de répondre au journaliste de TF1 qui l'interrogeait : "la seule chose qui serait capable de me faire partir, ce serait l'agitation du peuple dans la rue".

Un psychiatre vous confirmera que la menace directe, l'affrontement, est en effet le seul cas où le pervers narcissique prend la fuite.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

04.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

07.

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 02/07/2016 - 16:14
La conclusion de l'article
c'est qu'il faut lui casser la g.....?
Philippine
- 01/07/2016 - 23:17
Mille excuses à adroitetoutemaintenant.......
mais mon commentaire s'adressait à Mr Combaz pour sa magnifique analyse ,cependant la vôtre est également implacable et je vous envie d'être aussi serein, personnellement,je suis loin d'être comme vous et je redoute l'avenir .
Septentrionale
- 01/07/2016 - 23:15
28', ses créatures au cerveau "Bruno Le Roux"* et les autres
[* "un mickey" dixit Alexandre Adler ] . Ils ont braillé pendant 5 ans. Et voilà où l'on en est, l'imposture et ses anormalités au pouvoir avec sa Hollandie, son régime socialo-arbitraire, ses suppôts et colporteurs sans décence obsédés par Sarkozy, comme leur maître. Des mickey miasmes.