En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Flickr
Sport express
Complexé du maillot de bain ? Voici comment obtenir en dix minutes d’exercice physique intense les mêmes résultats qu’en trois quarts d’heure de rameur à la salle de gym
Publié le 02 juillet 2016
Selon une étude de la McMaster University, une séance de sport d'une dizaine de minutes pourrait se révéler plus bénéfique qu'une séance de 45min.
Nicolas Brunel est coach sportif à ABC coach sportif Paris.Profitez des conseils d' ABC Coachs Sportifs avec un coach sportif en ligne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Brunel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Brunel est coach sportif à ABC coach sportif Paris.Profitez des conseils d' ABC Coachs Sportifs avec un coach sportif en ligne
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude de la McMaster University, une séance de sport d'une dizaine de minutes pourrait se révéler plus bénéfique qu'une séance de 45min.

Atlantico : Selon une étude de la McMaster University, une séance de sport d'une dizaine de minutes pourrait se révéler plus bénéfique qu'une séance de 45min. Que nous apprend exactement cette étude et à quelles conditions ce résultat peut-il être obtenu ?

Nicolas Brunel : Cette étude nous apprend qu'il est possible de faire du sport autrement. En effet, selon cette étude (et de nombreuses autres), faire du sport à haute intensité pendant un laps de temps court pourrait s'avérer aussi efficace qu'une activité longue à intensité modérée. Cette méthode permet de gagner du temps d'entrainement, et ne nécessite aucun matériel. Elle permet de puiser dans les stocks de graisse en faisant du muscle tout en travaillant l'endurance. En revanche, ce type de préparation physique est coûteuse au niveau énergétique. Il faut donc être vigilant au niveau de la sécurité lorsque l'on se lance dans des activités HIIT (hight intensity intervalle training), AMRAP (as many reps as possible) ou autre... Il faut veiller à maitriser parfaitement les exercices avant de se lancer dans ce type de séance.

Quels sont les types d'exercices à privilégier lors de ces séances intenses et comment faire pour les rendre les plus efficaces possible ? Quelle fréquence faut-il respecter pour que ces exercices d'une dizaine de minutes soient aussi efficaces (ou encore plus) qu'une séance de 45 min ?

Lors de ces séances, on peut faire tout type d'exercice. Le but étant de créer un cycle d'exercices en un temps donné et de le reproduire le plus de fois possible dans le temps de séance. Pour ma part, je privilégie des exercices à poids corps, complets et cardio (type mountain climbers, burps, gainage dynamique...) afin de maximiser les résultats. On peut y ajouter des sprints, de la corde à sauter, du TRX... Pour rendre ce type de séance le plus efficace possible, il faut se tenir à un nombre de répétitions (ou à un temps) tout en conservant la qualité de l'exercice et ne pas dépasser les temps de récupération impartis. Pour avoir des résultats avec ce type de séance, il faut adapter son programme à ses objectifs, avoir une alimentation en adéquation et effectuer au moins 3 séances par semaine (en réalité cela dépend de l'objectif fixé et du temps que la personne se donne pour l'atteindre).

Quelle utilité peut tout de même avoir un exercice plus prolongé impliquant des efforts physiques plus modérés ? Peut-on s'en passer ? Pourquoi ?

L'exercice prolongé à intensité modérée peut être utile (type running, vélo, natation...) pour plusieurs raisons :

  • si une personne a des problèmes physiques qui l'empêchent de pratiquer une activité à haute intensité, 

  • si une personne prépare une course de longue distance, 

  • pour des personnes qui n'ont pas de problèmes de temps et qui ne veulent pas forcément faire du muscle, aller courir et prendre du temps pour soi peut être un bon exercice pour se recentrer.

En résumé, il est possible de se passer d'activité longue, mais pas pour tous les objectifs. Une personne qui cherche à perdre du poids et à prendre du muscle pourra s'en passer. En revanche, une personne qui prépare un marathon fera difficilement sans. Pour les personnes qui n'ont pas de contraintes, ils peuvent choisir une méthode ou l'autre ou alterner en fonction de leurs envies dans la mesure où ces deux types d'activité ont quasiment la même efficacité.

Propos recueillis par Thomas Gorriz

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
04.
Iran-États-Unis : la tension est à son comble
05.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires