En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Indicateurs positifs
Edouard Philippe dévoile les nouvelles mesures pour la phase 2 du déconfinement
il y a 42 min 56 sec
pépites > Politique
Elections municipales
Gérard Collomb retire sa candidature pour la présidence de la métropole de Lyon dans le cadre d’une alliance avec le candidat LR François-Noël Buffet
il y a 1 heure 38 min
pépites > International
Emprise
Le Parlement chinois a adopté la mesure controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong
il y a 3 heures 51 sec
light > Science
Sage décision
Le premier lancement habité de SpaceX a été reporté à samedi en raison du mauvais temps
il y a 4 heures 7 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 5 heures 28 min
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 6 heures 21 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 6 heures 58 min
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 7 heures 19 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Politique
Baudruche ?

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La naissance du vaccin, entre utopie et rejets" de Yves-Marie Bercé : avant Pasteur, la vaccination préventive n'était pas un long chemin tranquille !

il y a 1 heure 22 min
pépites > High-tech
Portrait flatteur
Les administrateurs de Wikipédia traquent les contenus promotionnels publiés par des agences de communication
il y a 2 heures 12 min
pépites > Economie
Forte augmentation
Impact du coronavirus : le chômage atteint en France son plus haut niveau depuis 1996
il y a 3 heures 41 min
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 4 heures 39 min
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 6 heures 8 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 6 heures 35 min
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 7 heures 31 min
décryptage > High-tech
Censure par algorithme

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

il y a 9 heures 20 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Angela Merkel va réussir la fin de son mandat en déboulonnant les dogmes politiques auxquels les Allemands étaient si attachés

il y a 9 heures 29 min
© Reuters
© Reuters
Double jeu

Pourquoi la primaire de la gauche ravit les partisans de Nicolas Sarkozy (même si Alain Juppé compte bien en profiter aussi)

Publié le 23 juin 2016
L'ancien chef de l'Etat espère que la primaire de la Belle Alliance Populaire attire des électeurs que Juppé espérait capter. Ce dernier, de son coté, entend surfer sur l'anti-sarkozysme de ses candidats.
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien chef de l'Etat espère que la primaire de la Belle Alliance Populaire attire des électeurs que Juppé espérait capter. Ce dernier, de son coté, entend surfer sur l'anti-sarkozysme de ses candidats.

François Hollande vient-il, à nouveau, d'offrir un petit coup de pouce à son meilleur ennemi Nicolas Sarkozy ? Certes, la primaire de la gauche a été pensée et mise en place avant tout pour redonner du souffle à un président en voie d'asphyxie. Mais dans le même temps, cette initiative favorise aussi celui qui, à droite, a les faveurs du locataire de l'Elysée : Nicolas Sarkozy.

Depuis que Jean-Christophe Cambadélis  a annoncé la tenue de cette consultation vendredi dernier, rue de Vaugirard on sourit : "cette primaire, c'est un aspirateur anti Juppé. Tout cet électorat qu'il espérait séduire, ces déçus de Hollande qu'il pensait pouvoir attirer, ne vont plus s'intéresser à la primaire des Républicains mais vont aller voter Macron". Et les proches de Nicolas Sarkozy d'espérer une candidature du ministre de l'Economie qui chasserait sur les terres sociales libérales du maire de Bordeaux et de surcroit, par sa jeunesse, le ringardiserait définitivement.

Mais dans le camp Juppé, on ne l'entend pas ainsi et on pense, bien au contraire, que la campagne des candidats PS ne va faire que renforcer celle d'Alain Juppé. "La gauche va nous aider, elle va faire de l'anti sarkozysme à tous ses meetings. On sait bien que c'est son seul ciment. Il nous suffira de surfer", explique un proche de l'ancien Premier ministre qui ajoute "Alain Juppé reste le meilleur réceptacle de l'anti-sarkozysme".

Car c'est bien là tout le pari d'Alain Juppé, qui est aussi celui qui a mené François Hollande à l'Elysée : assoir sa popularité sur le rejet de Nicolas Sarkozy. "Juppé et Sarkozy sont la thèse et l'anti thèse de la même chose, il n'y a pas d'appétence pour Alain Juppé alors qu'il y en a une pour Nicolas Sarkozy mais ce dernier est limité par le plafond de verre de l'anti-sarkozysme alors qu'il n'existe pas d'anti-juppeisme", explique un sénateur juppeiste qui entend bien abaisser ce plafond de verre grâce à la primaire socialiste. Mais en plaçant ainsi, au centre du jeu, l'ancien président, la campagne à gauche risque surtout de le légitimer et de le rendre incontournable. A moins qu'elle ne tourne finalement au procès... contre Hollande.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 23/06/2016 - 21:33
L'anti jupéisme
ça existe! Ca s'appelle être de droite! pas du centre machin-bidule; être de droite tout simplement, pas comme Juppé, la synthèse de Chirac et Hollande. Ceci dit de là à voter pour l'homme qui change d'avis comme de chemise?