En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 59 min 52 sec
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 1 heure 41 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 3 heures 26 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 4 heures 51 min
pépite vidéo > Politique
Scénarios du déconfinement
Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 5 heures 58 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 8 heures 35 min
décryptage > Politique
Des habits neufs

Et Emmanuel Macron endossa la marinière Armor Lux d'Arnaud Montebourg !

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Politique
Atout majeur

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 1 heure 15 min
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 3 heures 4 sec
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 4 heures 30 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 5 heures 22 min
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 7 heures 9 min
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 7 heures 50 min
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 8 heures 17 min
décryptage > Politique
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

il y a 8 heures 58 min
décryptage > People
Miroir des réseaux sociaux

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

il y a 9 heures 26 min
décryptage > Europe
Solidarité européenne ?

Euro-panique ? L’Europe du Sud montre les dents, l’Europe du Nord tente de déminer, Bruxelles menace

il y a 10 heures 11 min
© Reuters
© Reuters
Politique Fiction

5 scénarios non conventionnels par lesquels Hollande pourrait tenter de se sortir du guêpier loi Travail (s'il n'était pas lui...)

Publié le 24 juin 2016
Alors que le gouvernement français essuie une fois de plus la contestation de nombreux opposants à sa loi Travail ce jeudi dans la rue, quelles sont les mesures qui permettraient à François Hollande de se sortir de ce guêpier social et politique ? Petit tour d'horizon des scénarios (plus ou moins…) envisageables.
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le gouvernement français essuie une fois de plus la contestation de nombreux opposants à sa loi Travail ce jeudi dans la rue, quelles sont les mesures qui permettraient à François Hollande de se sortir de ce guêpier social et politique ? Petit tour d'horizon des scénarios (plus ou moins…) envisageables.

Nous sommes dans un moment très particulier. Davantage, dans une journée très particulière, entre "Brexit or not Brexit" et manifestation (interdite, donc autorisée, selon la nouvelle logique d'un pays jadis cartésien), dont personne, à l'heure où je vous réponds, ne peut donner l'issue. Graves incidents ou pas à Paris ?  Brexit ou pas à Londres ? Les portes de "dame Fortune", comme disait Machiavel, sont grandes ouvertes. A ceci s'ajoute l'incertitude extrême qui provient du décalage entre motivations  personnelles et contraintes extérieures. François Hollande a évidemment des souhaits mais, peut-il les réaliser ? Idem pour Valls. Idem pour la CGT. Nous avons à faire à une confrontation d'acteurs, dont seule la théorie des jeux pourrait rendre compte, et certainement pas le conformisme  ordinaire de tant de commentaires... 

 

1) Une dissolution de l'Assemblée nationale

Cette solution aurait l'immense avantage de redonner une "virginité" à François Hollande auprès de l'opinion publique. Nul doute qu'il se trouverait alors bien des hommes de droite pour relever "courageusement "le flambeau de Matignon. Quand le pouvoir est en jeu, il n'y a jamais de "vide", mais  toujours un "trop-plein", aimait à dire De Gaulle. De plus, les Frondeurs seraient réduits à ce qu'ils  sont, comme disait encore le Général, c'est à dire à "pas  grand-chose" (au mieux !). Enfin le FN aurait sans  doute suffisamment d'élus, les derniers sondages le montrent, pour contrarier le jeu de la droite. Il faut et il suffit d'attendre la crise parlementaire qui se produira en juillet avec la motion de censure. Et surout ce serait une issue démocratique

Ce serait donc le conseil que je donnerais à François Hollande, mais qu'il ne suivra probablement pas. Ce n'est pas un homme de poker. Il déteste les conflits trop apparents et les crises trop manifestes, dès lors qu'il peut trouver d'autres  solutions. 

  • Probabilité donc moyenne = 10/20. Ou plutôt, un pis-aller. 

2) L'organisation d'un référendum sur la loi Travail

Probabilité très faible. En début de quinquennat, cela aurait été envisageable. Mais à ce point du temps, et à ce degré de faiblesse, ce référendum paraît exclu. Le Président serait la première victime d'un "non" massif assuré. 

  • Sa position serait intenable. Probabilité = 2/20. 

3) La démission de Manuel Valls et la désignation d'un remplaçant "inattendu"

C'est une solution  très  sérieuse. Mais tout dépend de Manuel Valls.  Cette affaire sera-t-elle la couleuvre de trop ? Matignon vaut-il toutes les convictions? Il aurait du démissionner en janvier et il serait aujourd'hui une vraie alternative.Il faut choisir entre les  ors du Pouvoir et la liberté: choix que de Gaulle et Chirac ont su assumer. Hollande peut certes le contraindre à partir, mais  pour le remplacer par qui? Certainement pas Anne Hidalgo, qui a son poste garanti à la Mairie de Paris. Elle a le bon profil mais elle commettrait une grosse erreur. Il faut à la fois un "hollando-compatible", une personnalité qui a une bonne image à gauche et, si possible, à la gauche de la gauche, et qui soit une relative surprise pour apaiser un temps l'opinion publique,  Les médias ont peut-être donné hier soir la version autorisée, en insistant sur le divorce entre le Président et le Ministre de l'Intérieur d'un côté, et le Premier ministre de l'autre: Bernard Cazeneuve serait la solution dans ce cas. 

  • Probabilité = 14/20.

4) La démission de François Hollande

Totalement exclue, sauf caprice de Dame Fortune:  c'est-à-dire incidents gravissimes aujourd'hui et / ou troubles civils incontrôlables. François  Hollande est un personnage "machiavélien" au sens vrai du terme. La question est: comment se maintenir au Pouvoir? 

  • Probabilité = 1/20.

5) Le retrait du projet de loi 

Il n'est pas impossible : après tout de Gaulle lui-même a été pour l' "Algérie française", avant de se rallier à l'Indépendance. Mais il faudrait une rhétorique impeccable, dont le Pouvoir actuel ne semble pas capable. En revanche, une modification de la loi est toujours possible et peut parfaitement se combiner avec le scénario n°3, au nom de la "pacification des esprits". C'est pourquoi j'en reviens toujours à une plus forte probabilité (encore une fois aucune certitude) pour ce scénario : démission plus ou moins forcée de Valls et nomination d'un "apaiseur", Bernard Cazeneuve étant selon moi, l'homme désigné...Mais, encore une fois, entre cette solution et la réalité de l'avenir, il y a tout l'horizon des possibles, seule certitude des historiens. 

Et surtout, il reste la 6ème solution que vous ne mentionnez pas: on ne change rien et on compte sur le pourrissement de la contestation sociale. Les vacances approchent, il ne reste que 10 mois avant l'élection, l'opposition peut rejouer à "la droite la plus bête du monde" et la situation économique semble s'améliorer. Enfin, et elles le montrent envers et contre tout, les institutions sont solides. C'est sans doute le calcul préféré de François Hollande. Questions : l'exaspération de l'opinion permet-elle ce scénario? Manuel Valls est-il prêt à continuer?

  • Probabilité: 12/20.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 23/06/2016 - 09:36
Un apaiseur, ou un nettoyeur?
Lorsque Valls-la-Führer démissionnera, ce qui ne saurait tarder, il sera remplacé par un nettoyeur, chargé de liquider les affaires courantes et de nettoyer la merde qu'aura laissé le socialisme...mais un an n'y suffira pas, et le nettoyage principal sera à la charge des suivants...avec un bailleur européen qui viendra réclamer le loyer non payé par le précédent, il faudra à la France une locataire forte et énergique, et pas un blablateur!
Ganesha
- 23/06/2016 - 09:20
460.000 retraités
Il y aurait en France 460.000 retraités qui perçoivent plus de 1.300 euros par mois. Ils viennent de voir leur CSG augmenter de 2.8 % ce mois-ci. Ce sont eux qui viennent publier des commentaires sur Atlantico. Ils nous chantent leur amour du Capitalisme libéral et les espoirs qu'ils placent dans le retour de Sarko. Est-ce bien raisonnable ? http://www.boursorama.com/forum-politique-bravo-monsieur-normal-442303986-1