En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Cuba libre
Terrorisme : pourquoi un Guantanamo français serait la solution la plus démocratique
Publié le 16 juin 2016
Ils sont bien amusants ces gens "de gauche" qui voient dans un Guantanamo français un glissement vers la dictature. Une fois de plus, le déni et la complaisance sont les deux œillères d’une pensée débile où le fait majoritaire est contesté au nom de la démocratie.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils sont bien amusants ces gens "de gauche" qui voient dans un Guantanamo français un glissement vers la dictature. Une fois de plus, le déni et la complaisance sont les deux œillères d’une pensée débile où le fait majoritaire est contesté au nom de la démocratie.

Combattre Guantanamo ou défendre l’indéfendable

Quelle est la raison pour laquelle la création d’un camp de rétention administrative pour les fichés S au titre de l’islamisme est combattue aujourd’hui ? Parce qu’elle constituerait une concession aux idées de droite. Cet argument, nous en trouvons un exemple dans le délétère Slate qui écrit :

Là tout de suite, j’ai envie d’être peinarde au quotidien. Et si nous nous étions complètement plantés ? C’est un texte compliqué à écrire parce que j’aimerais tellement être droite (!) dans les bottes de mes convictions si vous saviez… J’aimerais dire que je ne me pose pas de questions, j’aimerais affirmer que je ne m’interroge pas sur le fameux angélisme de gauche. Mais la réalité c’est que je me surprends à penser l’espace de quelques secondes que tous ces types qu’on avait plus ou moins repéré, il faudrait les coller dans un camp pour les empêcher de nuire.

La pauvre imbécile qui écrit ce texte, pseudonymée Catnatt (je suis de gauche, je donne des leçons de liberté, mais je n’ai quand même pas le courage de dévoiler mon nom), nous explique en substance qu’être de gauche, c’est ne pas penser court, ni expéditif, ni radical (bref être compliqué, alors que l’homme de droite ne se pose pas de questions, c’est bien connu), et qu’au titre de la complication il faut défendre l’indéfendable, même si ses convictions lui commandent le contraire.

Et, second argument (tenu par les gens qui se posent des questions, les autres ne s’en posant pas), on ne peut pas priver les islamistes de liberté, parce que ce serait renier nos valeurs. Mais on le concède :

Combien de gens vont mourir ? Il serait illusoire de penser qu’il n’y aura pas d’autres morts, pas d’autres attentats. Est-ce que je vais perdre des gens que j’aime au détour d’une boîte, d’un café ? Tout ça tourne en boucle dans ma tête et j’envisage des solutions radicales, anti-démocratiques quelques secondes.

On notera une fois de plus l’égoïsme profond des grands défenseurs de la "solidarité", valeur de gauche bien connue. J’ai une priorité : c’est ma bonne conscience. Une priorité seconde : des amis pourraient mourir. Une priorité tierce : des "gens" vont mourir. Au nom de la solidarité, je m’intéresse d’abord à moi, puis aux gens que j’aime, puis aux autres.

>>>> A lire aussi : La France doit-elle se résoudre à aller au bout de la logique de la guerre contre le terrorisme (et à quel prix pour notre Etat de droit) ?

La dictature, c’est maintenant

Il faut peut-être expliquer à cette sombre idiote de Catnatt un facteur qu’elle a oublié : pour préserver la "démocratie" face aux fichés S, c’est l’ensemble de la population française qui a sombré dans la dictature. Mais il est tellement plus simple de l’ignorer !

Tellement plus simple de ne pas voir que la loi sur le renseignement a balayé le respect de la vie privée, le respect du contradictoire dans le domaine judiciaire, et replongé la France dans un état de non-droit qu’elle devrait combattre, et cela pour tous les Français… aux seules fins de ménager la susceptibilité de quelques milliers de terroristes potentiels.

Tellement plus simple de ne pas voir que, pour protéger la liberté de tueurs fascistes en série, l’état d’urgence a donné d’énormes coups de couteaux dans le pacte démocratique de tous les Français, et d’abord dans celui dont les honnêtes gens peuvent se revendiquer.

Tellement plus simple de ne pas voir que ce qu’on appelle démocratie est en réalité un triomphe de la pensée unique où les institutions officielles expriment quotidiennement leur préférence pour le mensonge et le passage en force contre la majorité des Français.

Alors le sujet, Mme Catnatt, qui se pose à nous, n’est pas de choisir entre la démocratie et la sécurité, mais bien de choisir entre la violation des droits de tous les Français pour sauver ceux de quelques terroristes, ou la violation des droits de quelques terroristes pour sauver ceux de tous les Français.

Pour ma part, j’ai choisi mon camp !

 

Cet article a été publié dans sa version originale sur le site d'Eric Verhaeghe, et est disponible ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
06.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
07.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 16/06/2016 - 21:54
Il existe une troisième solution...
Entre le laxisme gauchiste ( Verhaegue dit "de gauche", c'est marrant...) et un Guantanama qui ne ferait qu'exciter la radicalisation des débiles, il existe une troisième voie: c'est la fermeté vis à vis de l'islam, dans tous les domaines: religion, vie publique, politique étrangère, UE etc...refuser les lois des deux maghrébines du gouvernement collabo, interdire les frontières de l'UE à tous les pays possédant des liens avec l'islamisme, stopper toute immigration maghrébine, interdire l'accès aux entreprises stratégiques et de transport à tous les fichés S, expulser les délinquants étrangers, en bref redonner des couilles à la France, envahie par une ideologie de femelettes ( Wouah! Wouah!)
Le gorille
- 16/06/2016 - 21:24
Pas en Polynésie, ni sur des îles
Trop contraignant de surveiller des îles si isolées en pleine mer de l'extérieur et c'est dangereux d'y mettre des gardiens ! Les Îles du Diable, en Guyane ont fait leur preuve, car à proximité des côtes.... et les moustiques participent au confort. Par contre, la cryo-conservation en Antarctique peut peut-être refroidir les idées de certains, par contingents espacés de six mois, malheureusement...
Ex abrupto
- 16/06/2016 - 17:26
Je n'en démord pas
...Les Kerguelen, ou Clipperton (mais c'est petit) ou Fangataufa (mais c'est sans doute un peu "chaud " encore!