En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 25 min 44 sec
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 1 heure 21 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 3 heures 43 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 5 heures 33 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 20 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 23 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 23 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 38 min 34 sec
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 1 heure 56 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 3 heures 29 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 4 heures 3 sec
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 4 heures 38 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 5 heures 19 min
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 20 heures 8 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 21 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 23 heures 27 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Conjoncture

Mais au fait, pourquoi Microsoft s'endette alors que la firme aurait largement pu payer cash les 26 milliards de dollars que lui a coûté le rachat de LinkedIn ?

Publié le 15 juin 2016
Alors que Microsoft dispose de plus de 100 milliards de dollars de réserves, la société a préféré recourir à l'emprunt afin de réaliser son acquisition de Linkedln, pour 26 milliards de dollars. Au regard du climat actuel de faible taux, cette stratégie est tout à fait rationnelle et efficace d'un point de vue économique.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que Microsoft dispose de plus de 100 milliards de dollars de réserves, la société a préféré recourir à l'emprunt afin de réaliser son acquisition de Linkedln, pour 26 milliards de dollars. Au regard du climat actuel de faible taux, cette stratégie est tout à fait rationnelle et efficace d'un point de vue économique.

Atlantico : Alors que Microsoft dispose de plus de 100 milliards de dollars de réserves, la société a préféré recourir à l'emprunt afin de réaliser son acquisition de Linkedln, pour 26 milliards. Quelles en sont les raisons, entre les enjeux fiscaux et le contexte de taux d'intérêts ? S'agit-il d'un choix rationnel ?

Philippe Crevel : Microsoft dispose de réserves importantes et aurait pu financer directement cette acquisition. Le recours à l'emprunt vise d'une part à profiter au mieux de la baisse des taux d'intérêt (la signature Microsoft étant recherchée par tout établissement financier, la société n'a aucune difficulté à contracter un emprunt), et d'autre part, à diminuer le montant des impôts à payer en faisant supporter une charge d'acquisition. Le montage financier plus l'opportunité d'avoir un financement à bas prix justifiait le recours à l'emprunt. C'est un choix a priori rationnel et au regard du climat de faible taux, cette stratégie est efficace d'un point de vue économique. Les réserves financières de Microsoft sont sans nul doute à des taux de rendement supérieurs au coût de l'emprunt. 

Les multinationales françaises usent-elles des mêmes pratiques concernant leurs réserves de cash ? Ont-elles également intérêt à les laisser "reposer" sous des cieux fiscaux plus cléments ? 

Les grandes entreprises françaises se financent plutôt par le marché (elles émettent plutôt des titres) et recourent de moins en moins au crédit car elles sont souvent plus endettées que les entreprises américaines. Après 2008, les entreprises américaines ont fortement diminué leur endettement tandis que les entreprises européennes et françaises ont maintenu un fort taux d'endettement. Elles n'ont donc pas les mêmes marges de manœuvre que Microsoft. 

Que peut-on dire d'une économie qui se caractérise par des entreprises qui ont "intérêt" à recourir à la dette ? Ne s'agit-il pas d'un phénomène totalement contre-intuitif à un moment où le surplus de dettes est perçu comme une cause du mal actuel ?

La dette en soi n'est pas négative : si l'endettement est générateur de création de richesse, de valeur, si c'est un investissement, alors c'est favorable à la croissance. Il ne faut pas condamner en soi l'endettement. L'endettement est nuisible quand il s'agit de financer du fonctionnement ou de la fausse création de valeur. En outre, il ne faut pas assimiler l'endettement privé et l'endettement public. L'endettement public finance les dépenses de fonctionnement de l'Etat, ce qui n'est pas forcément positif, tandis que l'endettement privé peut générer de la croissance. 

La question est de savoir si Linkedln est un actif créateur de valeur pour Microsoft. A priori oui. Par ailleurs, les revenus de Linkedln vont permettre le remboursement de l'emprunt.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires