En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

ça vient d'être publié
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 8 min 26 sec
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 47 min 42 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 3 heures 25 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 5 heures 53 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 6 heures 41 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 45 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 1 heure
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 29 min 40 sec
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 2 heures 56 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 33 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 7 heures 33 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 9 heures 55 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 1 heure
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
© Reuters
Obscène

Comment l’amalgame entre l’attentat dans une boîte gay d’Orlando et la Manif pour Tous évite de se pencher sur les liens entre l’islam et la haine des homosexuels

Publié le 14 juin 2016
En réaction à la tuerie d'Orlando dans un club homosexuel en Floride dimanche 12 juin, beaucoup ont tenté de faire le lien entre l'acte du tueur et les mouvements de contestation du mariage pour tous en France en 2013.
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En réaction à la tuerie d'Orlando dans un club homosexuel en Floride dimanche 12 juin, beaucoup ont tenté de faire le lien entre l'acte du tueur et les mouvements de contestation du mariage pour tous en France en 2013.

Atlantico : "La différence entre la Manif pour tous et Orlando ? Le passage à l'acte", tweetait lundi matin Jean-Sébastien Herpin, secrétaire général d'EELV de la région Centre, faisant ainsi un parallèle entre le mouvement d'opposition à la loi Taubira de 2013 et le meurtre de 50 homosexuels américains par un terroriste islamiste. Dans quelle mesure peut-on considérer que l'Etat islamique ne fait que mettre en pratique ce que théoriserait la droite conservatrice, notamment française, alors que la Manif Pour Tous a exprimé comme tout le monde son horreur et sa solidarité avec les proches des victimes ?

Gilles-William Goldnadel : On se trouve dans l'abîme vertigineux de la sottise islamo-gauchiste dont les Verts français sont les représentants les plus emblématiques. Déjà Clémentine Autain, qui est en principe une féministe intransigeante, avait essayé au moment des révélations de Cologne (quand des femmes allemandes avaient été agressées par des migrants islamiques) de se lancer dans des considérations oiseuses sur la manière dont les femmes avaient été traitées, violées, lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle était tellement préoccupée par le fait de ne pas insister sur la dimension machiste des hommes d'Orient qu'il lui fallait absolument puiser dans un événement de l'histoire pour généraliser. Comme si une situation de guerre pouvait être équivalente avec ce qu'il se passe en temps de paix ; oubliant par ailleurs que lors des viols de masse des femmes siciliennes (plaie toujours vive en Sicile), les goumiers marocains n'étaient pas les derniers à commettre des exactions.

Ceci posé, on est toujours dans la même stupidité aberrante lorsque l'on compare un massacre horrible avec des manifestations tout à fait licites. Et il faut rajouter que l'on peut considérer que le mariage homosexuel n'est pas une avancée en soi, que la norme conjugale doit se situer dans le cadre de la procréation naturelle entre un homme et une femme sans être pour le moins du monde homophobe.

En conséquence, considérer que tous ceux qui ont participé à la Manif pour Tous sont homophobes, c'est faire preuve d'une étroitesse d'esprit qui n'étonnera pas ceux qui connaissent bien les Verts.

A partir de telles déclarations, il ne faut pas s'étonner que ce parti soit à la dérive. Sans oublier que ceux qui se font les défenseurs les plus vertueux du politiquement correct ne sont pas ceux qui l'appliquent le plus correctement dans la vie de tous les jours. Un récent fait divers illustre assez bien mon propos.

Cette tuerie a été commise par un musulman ayant prêté allégeance à l'Etat islamique, qui se vante par ailleurs de martyriser les homosexuels en Irak et en Syrie. Mais nombre de commentateurs français ont immédiatement fait un lien avec "les catholiques", voire "les religions monothéistes", qui seraient par essence "homophobes" (bien qu'aucun catholique ni aucun juif n'ait été condamné pour acte homophobe en France). Comment expliquer ces amalgames ?

On peut parfaitement et valablement dire que de manière générale, les religions regardaient, et pour certaines regardent encore, l'homosexualité comme un vice. Il est vrai que certains dignitaires juifs ou catholiques ne sont pas en reste de condamnation morale. J'ajoute qu'il n'y a pas si longtemps, les freudiens eux-mêmes considéraient l'homosexualité comme une perversion. Ceci fermement posé, qu'est-ce que cela a à voir avec le fait de tuer des homosexuels ? Qu'est-ce que cela a à voir avec la déclaration de l'imam d'Orlando, trois mois avant l'attentat, quand lui aussi déclarait que les homosexuels méritaient la mort ? Qu'est-ce que cela a à voir avec les lois qui sont en vigueur dans la quasi-totalité des pays islamiques, et qui emprisonnent les homosexuels quand ils ne pratiquent pas la peine de mort contre eux ? Lorsqu'on pratique un amalgame aussi grossier, c'est bien évidemment, encore une fois, pour tenter de disculper les criminels.

Le lien entre islam radical et haine des homosexuels semble gêner certains activistes LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans). Pourtant, le Front National a obtenu des résultats record chez les homosexuels aux dernières élections régionales. Faut-il y voir un décalage croissant entre les homosexuels et les associations qui s'expriment en leur nom sur ce sujet ?

Cela n'est pas nouveau que de constater le décalage entre les prétendues élites parisiennes et le peuple. Bien entendu, ce mot étant évidemment mal connoté dans ce genre d'aéropages.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

05.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Aldebaran45
- 15/06/2016 - 01:00
Domc si je comprends bien...
Ce qui compte le plus pour nos médias nationaux c'est qui commet un crime, plus encore qui en est victime et au final très peu le crime lui-même !
Deudeuche
- 14/06/2016 - 20:41
@Aldebaran45
Depuis que l'on sait que le tueur est un homo lui même (homo islamiste américain et agent de sécurité; ça devient compliqué), un silence de plomb est tombé sur nos médias aux ordres. Finalement c'est de la faute ...à personne??? Que le Bobo lecteur de l'ImMonde aurait aimé que ce soit un nazillon KKK sur les bords, avec chapelet et Bible en bandoulière et que c'est pas de bol!
Aldebaran45
- 14/06/2016 - 14:42
Ils rigolent à Raqqa
L'Etat Islamique tue 50 personnes et boum c'est les cathos qui portent le chapeau. Il faudrait que quelqu'un rappelle aux gauchistes que la Manif pour Tous, ce sont aussi des contribuables qui travaillent dur pour financer l'Etat providence quand ce ne sont pas des bénévoles qui réparent les trous de ce même Etat providence. Ce sont des entrepreneurs, des employés, des éducateurs, des gardiens de la paix, des fonctionnaires, des militaires, des gens qu'ils cotoient dans la rue, qu'ils croisent au restaurant, dans les lieux publics et probablement aussi dans leur famille si on cherche bien.