En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Capture d'écran twitter
Enfumage
Paris 2024, le grand mensonge olympique : la preuve par l'Euro de football
Publié le 06 juin 2016
L'Euro de football vient démontrer pourquoi il ne faut surtout pas que Paris obtienne les Jeux de 2024.
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Euro de football vient démontrer pourquoi il ne faut surtout pas que Paris obtienne les Jeux de 2024.

Un rapport commandé par le GIE pour la candidature de Paris aux JO de 2024 a opportunément révélé, cette semaine, que les bénéfices à attendre de l’obtention des jeux s’élèveraient de 5,3 milliards à 10,7 milliards d’euros sur la période 2017-2034. 

Magnifique ! Malheur à celui qui remarquerait goguenard qu’on n’est jamais aussi bien rapporté et évalué que par soi-même. Ou que, mis à part le cas de Los Angeles en 1984, tous les Jeux olympiques ont été des gouffres financiers depuis des décennies et des nids de corruption. 

Le document a été rédigé par le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges. « Sur la base d’un modèle de type keynésien » - tiens donc -, il additionne des carottes et des tomates. L’organisation des jeux, notamment les dépenses d’infrastructures, représenterait la moitié de ces retombées. « Largement financée par des ressources privées (77 %) », cette part comprend la promesse d’un versement du Comité international olympique de 1,5 milliard d’euros. 

On notera tout de suite que le financement de ces dépenses par l’emprunt des collectivités publiques pour une part malgré tout non négligeable et les impôts qu’il génèrera sur le long terme ne soucient guère le comité de candidature français. C’est comme considérer qu’une dette est pour sa totalité créatrice de richesse pour le débiteur. De plus, les engagements du secteur privé sont très hypothétiques. 

De même, le secteur du tourisme représenterait de 27 % à 35 % des retombées attendues. 

Pour vanter l’intérêt des Jeux, il est souvent fait référence aux bienfaits de l’Euro 2016 de football, qui va bientôt démarrer en France. Ce dernier est censé rapporter 1,2 milliard d’euros à notre pays, largement par ses retombées commerciales et touristiques. C’est justement le même CDES qui a avancé ce brillant résultat, en conclusion d’un des rapports dont il a le secret. 

Patatras ! Les craintes d’attentats et l’image déplorable de notre pays « hollandisé » à l’étranger ont fait voler en éclats ces mirifiques calculs. Les touristes se méfient au contraire de l’Euro de football, de ses périls et de ses nuisances. L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie a tiré la sonnette d’alarme, le 25 mai : les réservations dans les établissements hôteliers sont en chute de 20 % à 50 %. Elles se sont effondrées depuis le début de l’année. Dans la région parisienne, la fréquentation des touristes japonais est en chute de 56 % au premier trimestre, tandis que celle des Russes a baissé de 35 % et celle des Chinois de 13,9 %, selon le Comité régional du tourisme de Paris Ile-de-France. 

Pourtant, près de 2 milliards d’euros ont déjà été engloutis pour financer les travaux dans les stades. Les partenariats publics privés feront qu’à Marseille les contribuables paieront 31 millions par an à une filiale de Bouygues pendant 31 ans. Et les bénéfices non imposables de l’UEFA grâce à une loi de 2014 sont écartés des projections. 

Bref, vous n’avez pas besoin de sortir votre calculette bien longtemps ou de commander une coûteuse étude au CDES pour comprendre que cette immense opération d’enfumage est destinée avant tout à doper la cote des politiciens et engraisser quelques capitalistes de connivence. Et qu’elle n’est aucunement de l’intérêt de la France ou de Paris. 

 

Cet article a été publié initialement sur Delanopolis

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
03.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
04.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
07.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
01.
Palme d'Or pour L'Arbre de vie et prix d'interprétation pour Dujardin
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 06/06/2016 - 13:43
Nos gouvernants sont incompétents ....
.... et méprisent l'argent collecté aux citoyens...... Dans un état en faillite (si les taux d’intérêts remontent), le moindre rond point, la moindre maison du truc / bidule / chose et surtout tous les frais de fonctionnement devraient être justifiés à l'euro prêt ..... Nous ne sommes pas au Qatar ou aux émirats arabes unis..... Bien sur que le JO sont un nouveau gouffre, on aura assez gaspillé avec cet euro de foot sans intérêt (sauf pour les terroristes NDLR...).
Lafayette 68
- 06/06/2016 - 12:36
@cloette
Je partage votre opinion. Que Paris et ses alentours ...redevienne déjà Paris ...
cloette
- 06/06/2016 - 11:56
Il n'y aura pas de JO 2024 et
Il n'y aura pas de JO 2024 et c'est TANT MIEUX !!