En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 1 heure 20 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 2 heures 49 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 6 heures 23 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 7 heures 35 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 9 heures 18 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 10 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 12 heures 55 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 14 heures 41 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 15 heures 2 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 1 heure 43 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 28 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 6 heures 52 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 8 heures 42 sec
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 9 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 10 heures 57 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 11 heures 54 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 13 heures 27 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 14 heures 53 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 15 heures 19 min
© BFM Business
© BFM Business
Tribune

Merci patron ! Lettre ouverte à Carlos Ghosn

Publié le 04 juin 2016
Il convient de rappeler quelques principes fondamentaux qui ont d'évidence encore récemment échappé à Carlos Ghosn. Les grands patrons ne peuvent pas s'exempter de prendre en considération une certaine "sensibilité" française et d’un minimum de responsabilité sociale.
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Franck Morel est avocat (Barthélémy avocats), co auteur de Un autre droit du travail est possible (Fayard). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Voir la bio
Franck Morel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Franck Morel est avocat (Barthélémy avocats), co auteur de Un autre droit du travail est possible (Fayard). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il convient de rappeler quelques principes fondamentaux qui ont d'évidence encore récemment échappé à Carlos Ghosn. Les grands patrons ne peuvent pas s'exempter de prendre en considération une certaine "sensibilité" française et d’un minimum de responsabilité sociale.

Il est injuste que les patrons français soient victimes par principe de relents idéologiques d'une lutte des classes transposée au monde de l'entreprise. Des dirigeants d’entreprise sont quand même à l’origine de nos plus belles marques qui font notre réputation dans le monde et ont la responsabilité  de faire travailler des centaines de PME françaises (merci patrons !).  Il convient cependant de rappeler quelques principes fondamentaux qui ont d'évidence encore récemment échappé à Carlos Ghosn. En effet, ces mêmes grands patrons ne peuvent pas s'exempter de prendre en considération une certaine "sensibilité" française et d’un minimum de responsabilité sociale.

Il est vrai que, la mondialisation s'imposant, les multinationale obéissent à d'autres règles que celles de notre cadre national souvent dépassé ; le capitalisme n'a pas de frontières et aiment les riches. De Gaulle estimait déjà cependant que le désir du privilège et le goût de l’égalité étaient des passions communes et contradictoires des Français. L'opinion publique élevée au lait d'une égalité républicaine consistant trop souvent à tout niveler par le bas et à corriger le succès par la fiscalité, est prompte à confondre sentiment d’inégalité et jalousie. Par ailleurs, pour une grande majorité des salariés, la répartition de la valeur ajoutée entre salariés, actionnaires et dirigeants apparaît inéquitable.

Face à ces constats, il existe depuis plusieurs années, des codes de régulations mis en place par les organisations professionnelles sur la rémunération des dirigeants. L’autorégulation constitue un système souple et responsabilisant qu’il faut soutenir. Mais, il fait peser sur les épaules de ceux qui sont visés une plus grande responsabilité encore.

Un grand patron, aujourd’hui en France, a des responsabilités économiques, sociales et sociétales qui dépassent l’entreprise qu’il dirige. L'entreprise est à la fois le fruit de son environnement mais est aussi responsable des conséquences de sa gestion écologique, financière, etc. Ses publics sont nombreux ; fournisseurs, banquiers, clients, élus, consommateurs, collectivités locales, syndicats, salariés, sous-traitants, etc.

On ne peut pas se comporter avec une indifférence absolue à cet environnement sous prétexte que le monde est vaste et que le groupe est international. Le siège c'est un peu la famille proche de cette entité éclatée : l'entreprise a une nationalité, du moins psychologique, si ce n'est actionnariale ...

Le rapport à l'argent reste un sujet sensible, le chômage et une certaine paupérisation demeurent élevés, on peine à obtenir l’adoption de dispositions légales qui redonneraient du souffle à nos entreprises et qui libéreraient l'emploi ... Et c'est le moment que choisit Carlos Ghosn et son conseil d'administration pour se distribuer prime, salaire et rémunération à un niveau que finalement chacun s'accorde à considérer comme choquant et contre l’avis de son assemblée générale d’actionnaires. Le résultat ne se fera pas attendre : une nouvelle disposition légale (on en manquait !) et un espace plus restreint pour l’autorégulation. Ne pouvant ignorer que son comportement aboutirait vraisemblablement à ce résultat, on a envie de dire là encore : merci patron, mais ne venez pas à l’avenir protester contre l’intrusion législative que vous provoquez.

La morale de l’histoire c’est que nous sommes tous, législateur, patrons, salariés, conseils, responsables syndicaux et patronaux, responsables de la complexification des règles et de la difficulté à réformer mais que l’exigence qui pèse sur nos comportements individuels en est plus forte encore.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 05/06/2016 - 10:37
Renault florissant?
Pas trop dur ! Car Renault ne payait pas ses cotisations patronales et ne payait pas ses impots ce qui était une énorme subvention déguisée et permettait à ce salopard de se goinfrer.
Jardinier
- 05/06/2016 - 09:46
C'est peut etre vrai pour Schweitzer,
Il était apparemment aussi goinfre. J'avais un autre souvenir. En plus il a énormément délocalisé. Mais à son départ, Renault était florissant, ce qui est loin d’être le cas aujourd'hui.
adroitetoutemaintenant
- 05/06/2016 - 08:08
@toupoilu
« Louis Schweitzer était un grand patron de Renault. Et il prônait et appliquait la modération salariale. » Vous rigolez ou quoi ? Ce criminel qui avait participé activement aux écoutes illégales que le Miteux Errant faisait a tout de suite double son salaire quand il est arrivé chez Renault ! Entre ce qu’il disait et ce qu’il faisait il y a un fossé ! Et il a continué par la suite puisqu’il a fait une gestion calamiteuse a la tête de la Halde. C’est une ordure typique issue de la fonction publique.