En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 3 heures 53 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 5 heures 28 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 8 heures 13 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 8 heures 36 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 9 heures 57 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 10 heures 36 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 10 heures 52 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 11 heures 28 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 4 heures 49 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 6 heures 11 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 6 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 8 heures 17 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 8 heures 52 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 10 heures 27 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 10 heures 58 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 11 heures 37 min
© BFM Business
© BFM Business
Tribune

Merci patron ! Lettre ouverte à Carlos Ghosn

Publié le 04 juin 2016
Il convient de rappeler quelques principes fondamentaux qui ont d'évidence encore récemment échappé à Carlos Ghosn. Les grands patrons ne peuvent pas s'exempter de prendre en considération une certaine "sensibilité" française et d’un minimum de responsabilité sociale.
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Franck Morel est avocat (Barthélémy avocats), co auteur de Un autre droit du travail est possible (Fayard). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Voir la bio
Franck Morel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Franck Morel est avocat (Barthélémy avocats), co auteur de Un autre droit du travail est possible (Fayard). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il convient de rappeler quelques principes fondamentaux qui ont d'évidence encore récemment échappé à Carlos Ghosn. Les grands patrons ne peuvent pas s'exempter de prendre en considération une certaine "sensibilité" française et d’un minimum de responsabilité sociale.

Il est injuste que les patrons français soient victimes par principe de relents idéologiques d'une lutte des classes transposée au monde de l'entreprise. Des dirigeants d’entreprise sont quand même à l’origine de nos plus belles marques qui font notre réputation dans le monde et ont la responsabilité  de faire travailler des centaines de PME françaises (merci patrons !).  Il convient cependant de rappeler quelques principes fondamentaux qui ont d'évidence encore récemment échappé à Carlos Ghosn. En effet, ces mêmes grands patrons ne peuvent pas s'exempter de prendre en considération une certaine "sensibilité" française et d’un minimum de responsabilité sociale.

Il est vrai que, la mondialisation s'imposant, les multinationale obéissent à d'autres règles que celles de notre cadre national souvent dépassé ; le capitalisme n'a pas de frontières et aiment les riches. De Gaulle estimait déjà cependant que le désir du privilège et le goût de l’égalité étaient des passions communes et contradictoires des Français. L'opinion publique élevée au lait d'une égalité républicaine consistant trop souvent à tout niveler par le bas et à corriger le succès par la fiscalité, est prompte à confondre sentiment d’inégalité et jalousie. Par ailleurs, pour une grande majorité des salariés, la répartition de la valeur ajoutée entre salariés, actionnaires et dirigeants apparaît inéquitable.

Face à ces constats, il existe depuis plusieurs années, des codes de régulations mis en place par les organisations professionnelles sur la rémunération des dirigeants. L’autorégulation constitue un système souple et responsabilisant qu’il faut soutenir. Mais, il fait peser sur les épaules de ceux qui sont visés une plus grande responsabilité encore.

Un grand patron, aujourd’hui en France, a des responsabilités économiques, sociales et sociétales qui dépassent l’entreprise qu’il dirige. L'entreprise est à la fois le fruit de son environnement mais est aussi responsable des conséquences de sa gestion écologique, financière, etc. Ses publics sont nombreux ; fournisseurs, banquiers, clients, élus, consommateurs, collectivités locales, syndicats, salariés, sous-traitants, etc.

On ne peut pas se comporter avec une indifférence absolue à cet environnement sous prétexte que le monde est vaste et que le groupe est international. Le siège c'est un peu la famille proche de cette entité éclatée : l'entreprise a une nationalité, du moins psychologique, si ce n'est actionnariale ...

Le rapport à l'argent reste un sujet sensible, le chômage et une certaine paupérisation demeurent élevés, on peine à obtenir l’adoption de dispositions légales qui redonneraient du souffle à nos entreprises et qui libéreraient l'emploi ... Et c'est le moment que choisit Carlos Ghosn et son conseil d'administration pour se distribuer prime, salaire et rémunération à un niveau que finalement chacun s'accorde à considérer comme choquant et contre l’avis de son assemblée générale d’actionnaires. Le résultat ne se fera pas attendre : une nouvelle disposition légale (on en manquait !) et un espace plus restreint pour l’autorégulation. Ne pouvant ignorer que son comportement aboutirait vraisemblablement à ce résultat, on a envie de dire là encore : merci patron, mais ne venez pas à l’avenir protester contre l’intrusion législative que vous provoquez.

La morale de l’histoire c’est que nous sommes tous, législateur, patrons, salariés, conseils, responsables syndicaux et patronaux, responsables de la complexification des règles et de la difficulté à réformer mais que l’exigence qui pèse sur nos comportements individuels en est plus forte encore.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 05/06/2016 - 10:37
Renault florissant?
Pas trop dur ! Car Renault ne payait pas ses cotisations patronales et ne payait pas ses impots ce qui était une énorme subvention déguisée et permettait à ce salopard de se goinfrer.
Jardinier
- 05/06/2016 - 09:46
C'est peut etre vrai pour Schweitzer,
Il était apparemment aussi goinfre. J'avais un autre souvenir. En plus il a énormément délocalisé. Mais à son départ, Renault était florissant, ce qui est loin d’être le cas aujourd'hui.
adroitetoutemaintenant
- 05/06/2016 - 08:08
@toupoilu
« Louis Schweitzer était un grand patron de Renault. Et il prônait et appliquait la modération salariale. » Vous rigolez ou quoi ? Ce criminel qui avait participé activement aux écoutes illégales que le Miteux Errant faisait a tout de suite double son salaire quand il est arrivé chez Renault ! Entre ce qu’il disait et ce qu’il faisait il y a un fossé ! Et il a continué par la suite puisqu’il a fait une gestion calamiteuse a la tête de la Halde. C’est une ordure typique issue de la fonction publique.