En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 3 heures 30 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 4 heures 26 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 5 heures 42 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 5 heures 59 min
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 6 heures 48 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 7 heures 37 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 9 heures 16 sec
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 9 heures 31 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 10 heures 27 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 4 heures 14 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 5 heures 48 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 6 heures 17 min
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 7 heures 8 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 8 heures 25 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 10 heures 3 min
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 10 heures 41 min
© Reuters
© Reuters
Y’en aura pas pour tout le monde

Mauvaise nouvelle pour les organisations islamiques : l’Arabie Saoudite veut devenir le premier investisseur au monde (mais en misant sur de vraies entreprises, pas sur les mouvements religieux)

Publié le 04 juin 2016
La semaine a été marquée par l’arrivée de l’Arabie Saoudite dans Uber pour 3,5 milliards de dollars. C’est le premier investissement aussi important en Occident, qui marque un changement radical de stratégie. Par son ampleur et par le ciblage d’une entreprise symbolique de la modernité liée aux technologies.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La semaine a été marquée par l’arrivée de l’Arabie Saoudite dans Uber pour 3,5 milliards de dollars. C’est le premier investissement aussi important en Occident, qui marque un changement radical de stratégie. Par son ampleur et par le ciblage d’une entreprise symbolique de la modernité liée aux technologies.

En investissant, à la surprise générale, plus de 3, 5 milliards d’euros dans Uber, le fonds d’état de l’Arabie Saoudite a lancé une mutation de son modèle économique, et amorce un changement radical de son rapport au reste du monde. Les mouvements islamistes radicaux pourraient en faire les frais. 

Jusqu'à maintenant, l’Arabie Saoudite vivait sur la position privilégiée de premier producteur de pétrole, possédant les plus grosses réserves de la planète et capable de fixer les prix de la marche mondiale. Ses ressources étaient considérables, mais elles étaient utilisées principalement en interne puisque la famille royale distribuait des rentes à tous ses sujets, lesquels étaient devenus des super-consommateurs de produits haut de gamme d’origine occidentale (de l'immobilier, de la mode, des bijoux ou des  voitures). Ils dépensaient cet argent en infrastructures locales, et en dépenses militaires puisqu’ils assuraient l’essentiel de la défense de la région du Golfe ... sans parler des financements parallèles aux différents mouvements islamistes, ce qui leur a été, beaucoup reproché. 

Ce modèle-là est en train d’éclater. Le véhicule financier qui gère l'argent de l'Arabie Saoudite est le fonds souverain. "Le Public Investment Fund" –c’est son nom- gère pour l’instant 100 milliards de dollars essentiellement engagés en interne. Les investissements externes ne dépassent pas 5%. 

L’objectif fixé par le prince Ben Salman qui a la haute main sur cette stratégie est de faire passer la taille de ce fonds de 100 milliards à 2000 milliards d’ici la fin de cette année, en diversifiant les investissements pour atteindre d'ici 2020, plus de 50% à l'étranger. L’investissement Uber n'est donc que le premier d'une longue série.

1er point, le diagnostic. Cette révolution a été projetée par la nouvelle génération de dirigeants formés pour la plupart dans les universités américaines et qui entoure le prince Ben Salman. Ils ne sont pas très nombreux parce que les enfants de la famille royale n’ont pas été élevés dans l'obsession du travail. Cette nouvelle génération a fait un diagnostic inquiétant sur l'avenir du pétrole, première richesse du pays, en estimant que d’ici 50 ans, le pétrole aura perdu son rôle de première énergie mondiale. D’abord parce que le pétrole d’Arabie Saoudite est fortement concurrencé par le gaz et les pétroles de schistes. D’où la baisse des prix, mais aussi parce que l’Occident aura trouvé les moyens de s’affranchir des énergies fossiles. 

Dans ces conditions, l'Arabie Saoudite doit se tourner vers d'autres richesses, sur le modèle du Qatar, d’Abu Dhabi ou de Dubaï qui ont tous créé des fonds d'investissement pour prendre des parts en Europe, en Amérique et dans les émergents. 

2e point, les moyens. Par rapports aux Emirats, les moyens mobilisables par l'Arabie saoudite sont démesurés. Si elle veut passer de 100 milliards à 2000 milliards de dollars, elle va, non seulement, préempter toutes ses ressources courantes internes (les recettes pétrolières) mais elle va aussi lever le maximum de capitaux, soit par des emprunts, soit par des augmentations de capital, soit par des introductions en bourse à commencer par la mise sur le marché international de l‘Aramco. D’une certaine façon, l 'Arabie saoudite a compris qu’elle pouvait récupérer une partie des liquidités mises en circulation par les banques centrales. 

3e point, et c’est sans doute l'évolution la plus intéressante, l’Arabie saoudite va prendre du recul par rapport à sa culture d‘une économie de rente pour investir dans des secteurs productifs, technologiques à fort potentiel. Uber dont la valorisation est de 70 milliards de dollars en est l’exemple. Mais, avec 2000 milliards de dollars, l’Arabie Saoudite aurait les moyens de s'acheter Apple, Google et Microsoft réunis. On rentre là dans le très très gros business international 

Les équipes de financiers sont en processus de recrutement, les chasseurs de têtes sont à l'affut dans toutes les capitales du monde. 

4e point, cette stratégie qui doit atteindre son plein régime en 2020 va évidemment changer aussi le fonctionnement interne. Les princes vont être obligés de travailler. Cette vie de consommateurs jouisseurs qu’ils menaient tous aux quatre coins du monde va sans doute se ralentir. Moins de voitures de luxe, moins de palaces, moins d'immobilier de luxe, plus d'investissements productifs et plus de bureaux. 

Mais ça n'est pas tout, en se tournant vers les investissements occidentaux (bien d’équipements, nouvelles technologies) l'Arabie Saoudite pourrait freiner ses dépenses militaires au profit de dépenses civiles. 

En fait, les grands perdants de cette mutation pourraient être les mouvements islamistes radicaux qui donnent aussi dans le terrorisme. Il y aura moins de pertes en ligne, moins de moyens collatéraux. L'Occident ne peut pas s’en plaindre. Mais l'équilibre géopolitique de la région peut s’en trouver changé. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fran6
- 04/06/2016 - 14:24
oups!
comment avoir confiance avec des hommes marchant avec des chiffons sur leurs têtes, ça fait peur
Phlt1
- 04/06/2016 - 13:27
Monsieur Sylvestre
a probablement raison. Il ne faut pas être particulièrement intelligent pour comprendre que l'islam ne représente que 15% de la population mondiale, rencontre de fortes résistances qui ne font que commencer et que le temps des guerres de religion est simplement terminé. Les princes Saoudiens comprennent le monde et son particulièrement intelligents. Oui, l'Arabie Saoudite, tout en souhaitant rester le centre de l'islam, a pris un virage progressiste et qui pourrait bien étonner le reste du monde, et dans le bon sens. Et c'est tant mieux.
gerint
- 04/06/2016 - 12:13
L'Arabie Saoudite
C'est comme l'Iran et le Quatar un pays champion du double jeu. Islamiste toujours.!en plus je m'en méfie pour les raisons évoquées par Zouk