En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 2 heures 8 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 7 heures 55 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 9 heures 29 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 9 heures 58 min
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 10 heures 49 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 11 heures 23 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 12 heures 6 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 13 heures 44 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 7 heures 11 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 8 heures 7 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 9 heures 23 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 9 heures 40 min
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 10 heures 29 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 11 heures 18 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 12 heures 41 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 13 heures 12 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 14 heures 8 min
© Reuters
© Reuters
Démocratie aubryste

Martine Aubry, le 49.3 et la démocratie : charité bien ordonnée commence par soi-même

Publié le 15 mai 2016
Alors que la motion de censure déposée par des députés de gauche suite au 49.3 utilisé par Manuel Valls sur le vote de la loi El Khomri n'a pas pu aboutir, l'attitude de Martine Aubry sur ce dossier interpelle.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la motion de censure déposée par des députés de gauche suite au 49.3 utilisé par Manuel Valls sur le vote de la loi El Khomri n'a pas pu aboutir, l'attitude de Martine Aubry sur ce dossier interpelle.

Martine Aubry n'a rien perdu de son sens de l'humour très "pince-sans-rire" - tellement à froid qu'on se demande si elle a conscience d'être hilarante. Elle a notamment déclaré vendredi : "Il était donc possible de trouver une majorité parlementaire de gauche. Le choix d’utiliser l’article 49-3 n’est pas, dans ce contexte, acceptable. Il prive le Parlement du nécessaire débat démocratique auquel les Français avaient droit".

Oh ! Les belles déclarations de Martine Aubry en faveur du débat démocratique ! Pousser aussi loin le comique de situation relève d'un exploit qui mérite d'être salué.

Aubry et la démocratie : une mémoire courte

Le plus plaisant, dans les discours de Martine Aubry sur la démocratie, tient évidemment à l'espèce d'ironie anti-phrastique dont ils sont forcément revêtus. Il suffit de se souvenir de la loi sur les 35 heures : certains parmi nous l'ont gardé en mémoire... Car si cette loi paraît sortie toute droite de la préhistoire, elle ne fut adoptée qu'en 1999, et les dinosaures, contrairement à ce que croient nos enfants, avaient disparu depuis longtemps lorsque Martine faisait adopter sa loi éponyme.

À l'époque, Martine Aubry s'était assez peu préoccupée de "démocratie" au sens où nous l'entendons. Elle avait même allègrement berné le CNPF de l'époque en approuvant face à ses partenaires le principe d'une négociation par entreprise et en annonçant, à la sortie de la réunion à Matignon, une mesure d'autorité imposée par la loi. Ce bel exemple de démocratie en est un parmi d'autres qui légitime totalement et indéfectiblement Martine Aubry dans tout éloge de la concertation et du débat transparent.

Au passage, dix-sept ans plus tard, le débat sur la négociation du temps de travail en entreprise n'a pas évolué d'un pouce. Le marqueur est utile pour rappeler que la France aura perdu une génération (et de nombreux points de PIB) dans l'impossible adaptation de son droit du travail et dans la toujours inaccessible réparation des dégâts causés par l'expérience Jospin.

Les aubrystes ne sont pas en reste

Dans la secte aubryste, Martine n'est pas la seule à pratiquer des incantations en faveur de la démocratie, avec des airs de gourou halluciné, un couteau à la main et le coeur d'un boeuf arraché vivant dans l'autre.

Jean-Marc Germain, son VRP multi-cartes quasi-officiel à l'Assemblée Nationale, avait déjà donné un aperçu de son talent en 2013 en rapportant avec une fidélité variable la loi sur la sécurisation de l'emploi. Alors que les partenaires sociaux avaient signé un accord interprofessionnel garantissant aux entreprises la liberté de mettre en place leur régime de protection sociale complémentaire, Jean-Marc Germain avait tenté de faire passer, pour satisfaire quelques organisations syndicales, une mise en place réglementée. Le Conseil constitutionnel avait finalement "cassé" son dispositif.

La méthode Germain avait à l'époque laissé des traces. Le député aubryste n'avait reçu en audition que les partisans de système réglementé et avait fait la sourde oreille aux partisans de la liberté. Cette divertissante conception de la "démocratie", et de ce qui est acceptable ou inacceptable en son sein ne manquait décidément pas de piment.

Les aubrystes ont bloqué la motion de censure

"Fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais" semble être la devise immortelle du camp Aubry. Le recours de Valls au 49-3 l'a démontré une fois de plus.

Admettons que le recours au 49-3 n'était pas "acceptable". Beaucoup pencheront plutôt pour l'idée que le Premier ministre a utilisé des forceps pour arracher une cacahuète coincée dans la gorge. Les "amendements" pratiqués avant la présentation du texte en Conseil des Ministres l'ont en effet tellement affadi que l'arme du 49-3 est disproportionnée par rapport à l'enjeu réel que constitue encore cette loi. Mais supposons...

Pourquoi les aubrystes n'ont-ils pas alors rejoint la motion de censure que 56 de leurs petits camarades avaient déposé pour faire tomber le gouvernement ? Cette façon de baisser sa culotte au moment de passer à l'acte, tout en tempêtant sur le caractère inacceptable de la ligne gouvernementale, reste quand même difficile à comprendre.

Germain a encore gaffé sur les raisons de sa défection

Irrésistible gaffeur (ses phrases sur la concurrence l'avaient déjà montré), Jean-Marc Germain a délicieusement vendu la mèche sur sa désertion en pleine bataille du 49-3 :

"La réflexion que j'ai eue était de me dire que si la motion avait été votée, il y aurait dissolution de l'Assemblée nationale", lance-t-il. "Le risque serait que de nombreux députés PS perdent leur siège et que la droite repasse au pouvoir. Le courage en politique, c'est de réfléchir aux conséquences pour les personnes que l'on défend", avance-t-il.

Mais Martine, dis-lui de se taire ! Car tout le monde aura bien compris que les frondeurs adorent la fronde tant qu'elle ne met pas leur fromage en danger. La révolution, oui ! Mais à condition de ne pas perdre son poste... La morale, le prolétariat, la justice sociale, oui ! Mais uniquement si on conserve ses émoluments, son bel appartement à Paris et sa voiture avec chauffeur.

L'aubrysme, ou le courage du gougnafier

On saluera donc bien bas les leçons de courage politique données par Martine Aubry et ses affidés. Le courage politique, c'est "réfléchir aux conséquences pour les personnes que l'on défend". Entendez par là : ne pas mettre en danger les copains députés qui risqueraient de perdre leur siège à cause d'une fausse manoeuvre.

Dormez tranquilles, ouvriers et prolétaires de France. Vous êtes défendus par des gens de bien, des gens d'honneur, qui ne reculent devant aucun sacrifice pour vous épargner les horreurs du libéralisme triomphant. Vous devriez même vous cotiser pour nourrir ces héros de la résistance au capitalisme... Car, comme chacun le sait, le petit marquis de gauche est le meilleur allié du sans-culotte.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
brennec
- 15/05/2016 - 18:46
Modernité
Cher monsieur Verhaeghe, le sans culotte moderne est un sans dents, ce qui ne veut pas dire qu'il a récupéré sa culotte.
l'enclume
- 15/05/2016 - 16:20
Ne pas se tromper
https://www.youtube.com/embed/3i6d_KzN6pA
Didier Goux
- 15/05/2016 - 11:39
Éponyme toi-même !
« avaient disparu depuis longtemps lorsque Martine faisait adopter sa loi éponyme. »

Dans la mesure où ce n'est sûrement pas la loi qui a donné son nom à Mme Aubry, mais plutôt l'inverse, cette loi ne peut donc en aucun cas être "éponyme". Un gentil et tout simple "homonyme" aurait suffi.