En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

02.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

03.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 13 heures 14 min
light > Sport
Biathlon
Emilien Jacaquelin champion du Monde de poursuite
il y a 13 heures 58 min
pépites > Faits divers
Déboires d'arrière cuisine
Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco
il y a 14 heures 46 min
pépites > Justice
Conséquences
Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et sa compagne en garde à vue
il y a 16 heures 30 min
décryptage > Economie
Vidéo Betbeze

Bourse, le coronavirus est derrière nous

il y a 17 heures 12 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

il y a 18 heures 1 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le général de Gaulle a su que la France devait être une République couronnée par les urnes pour pérenniser la grandeur de la Nation

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Le choix cornélien de la Manif pour Tous et de la France de Johnny Hallyday : suivre la révolte des classes populaires ou rejoindre l’alliance des bourgeoisies

il y a 18 heures 8 min
décryptage > International
Back to 1962

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

il y a 19 heures 27 min
décryptage > High-tech
Danger sur nos données

Le piratage informatique chinois nous menace, les marchands de données personnelles aussi

il y a 20 heures 4 min
pépites > Politique
Municipales
Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris
il y a 13 heures 50 min
pépite vidéo > Sport
Système D
Confiné à cause du coronavirus, il court un marathon... dans son salon
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Politique
Il a besoin d’une boussole...

Macron se plaît à déplorer « l'affaiblissement de l’Occident ». Mais connaît-il seulement le sens de ces mots?

il y a 15 heures 42 min
décryptage > International
Poker

Les Etats-Unis et "l'art" incertain de la dissuasion nucléaire

il y a 16 heures 56 min
rendez-vous > Culture
Atlantico Lettres
Soif de père
il y a 17 heures 47 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Comment le mauvais traitement médiatique de l’information scientifique pollue le débat sur le glyphosate et menace l’avenir de l’agriculture

il y a 18 heures 2 min
décryptage > France
Entretien avec ...

Gabrielle Cluzel : "Les bourgeois, ce sont les autres"

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Culture
Culture

Pessimisme de l’intelligence : Aamin Maalouf, du naufrage du Proche-Orient à celui des civilisation

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Economie
Virus éco

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

il y a 19 heures 42 min
décryptage > Politique
Nostalgie

Y-a-t-il encore des hommes et femmes politiques armés pour la violence des temps ?

il y a 20 heures 19 min
Or noir c'est noir

Pourquoi le prix de l'essence atteint des records (et pourquoi il devrait encore augmenter)

Publié le 14 février 2012
Les prix de l'essence ont atteint un niveau historique en France vendredi dernier. Le prix moyen du litre de super sans plomb 95 a atteint 1,5563 euro. Un record qui devrait vite en appeler d'autres si l'on tient compte de la production et du marché actuel du pétrole.
Thomas Chaize est analyste indépendant, conférencier, formateur et rédacteur d’une lettre financière spécialisée sur les matières premières.Il a publié plus de 255 articles, rapports et interviews depuis 2003 sur le pétrole, le charbon, l’or, l’argent… 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Chaize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Chaize est analyste indépendant, conférencier, formateur et rédacteur d’une lettre financière spécialisée sur les matières premières.Il a publié plus de 255 articles, rapports et interviews depuis 2003 sur le pétrole, le charbon, l’or, l’argent… 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les prix de l'essence ont atteint un niveau historique en France vendredi dernier. Le prix moyen du litre de super sans plomb 95 a atteint 1,5563 euro. Un record qui devrait vite en appeler d'autres si l'on tient compte de la production et du marché actuel du pétrole.

Le nouveau record du prix de l’essence de ce vendredi, à 1,55 euro le litre de sans-plomb 95, est le résultat de la vigueur du prix du baril de pétrole et de la faiblesse de l’euro. Le précèdent record, date de juillet 2008, alors que le prix du baril de pétrole WTI était à 147 dollars, il n’aura tenu que 3 ans. L’année 2011 et le début de l’année 2012 ne se singularisent pas grâce à des records de prix, mais par des niveaux de prix moyens élevés. En 2011, le prix moyen du baril de pétrole, était similaire à l’année 2008, soit 110$ pour le baril de brent de mer du Nord (97,6$ en 2008) et 94.8$ pour le baril WTI du Texas (99$ en 2008). Malheureusement pour les automobilistes hexagonaux c’est le baril de brent, plus cher aujourd’hui, qui est principalement livré en Europe et qui détermine le prix de l’essence dans les stations-service françaises.

Cette situation est aujourd’hui aggravée par un euro faible. En juillet 2008 l’euro était à un niveau très élevé. Un euro s’échangeait alors contre 1,6 dollar, aujourd’hui il s’échange contre 1,27 dollar, soit une baisse de 20% de l’euro par rapport au dollar. L’effet de change n’est pas à l’origine de la hausse du pétrole, mais il en amplifie les effets pour les consommateurs français et européens. 

Une diminution de la consommation qui ne fait pas baisser les prix

La hausse des prix du pétrole entraîne mécaniquement une baisse de sa consommation, voire un ralentissement économique : moins de trajets, du covoiturage, des voitures plus petites avec une consommation réduite, etc. Mais aujourd’hui, on peut raisonnablement penser que, d’une certaine façon, l’économie a développé une forme de résilience à des niveaux de prix élevés en corrigeant les anomalies les plus flagrantes. Par exemple, quand un particulier change de voiture pour un modèle qui consomme moins, il développe une forme de résilience à l’essence chère. La consommation devrait donc commencer à fléchir à un niveau légèrement supérieur à 2008, c'est-à-dire dans une zone de prix un peu supérieure au prix actuel.

Habituellement cette baisse de consommation déclenche à son tour une baisse des prix qui a pour origine l’affaiblissement de la demande.  Mais dans une économie mondialisée, la baisse de consommation en Europe (-5% de 2002 à 2010) et en Amérique du Nord (-1%) est compensée par la croissance de la demande en pétrole des pays en voie de développement qui connaissent une forte croissance. Sur la même période la Chine a vu sa consommation de pétrole augmenter de 72%, l’Inde de 39%, l’Asie de 23%, l’Afrique de 29.5%, le moyen orient de 45.5% et l’Amérique du Sud et centrale de 23.5%. Ces dernières années le léger déclin de la consommation nord-américaine et européenne a été plus que compensé par la croissance pays en voie de développement.

Les guerres et les crises ne sont pas l'origine de l'augmentation du prix du pétrole

La question que se pose chaque Français aujourd’hui est : cela va-t-il durer ? La réponse est oui, car l’origine de la hausse de juillet 2008 et du record actuel du prix de l’essence a des origines structurelles qui pèseront dans les prochaines années. Face à une demande mondiale en pleine croissance l’offre mondiale de pétrole n’augmente pas suffisamment vite faute de nouvelles ressources pétrolières suffisantes (moins de ressources disponibles et insuffisances des investissements). Nous sommes passés d’une situation de sur production chronique des années 1980-90 à une situation de très forte tension entre offre et demande depuis 10 ans.L’origine de cette hausse du prix du baril de pétrole ne doit pas être recherchée dans les événements conjoncturels (guerres d’Irak, Libye, tensions avec l’Iran, etc.), mais dans un déséquilibre durable entre offre et demande. Ces événements géopolitiques ont, bien sûr, des conséquences dans la variation des prix à court terme. Mais les prix n’ont pas été multipliés par 7 depuis le creux de 1998 à cause d’eux. Le prix du pétrole augmente, car la production est insuffisante (pic de production), les guerres et les crises ne font qu’aggraver cette situation, mais n’en sont pas l’origine. 

Pour résumer nous passons d’un monde où la production de pétrole était plus abondante que la demande à une situation où la demande est globalement et durablement supérieure à l’offre. Cette période de transition est ce que Andrew Grove (cofondateur d’Intel et professeur de stratégie à Stanford), appelle le point d’inflexion stratégique, c'est-à-dire une période de transition où l’on doit s’adapter aux changements, où ce qui était vrai hier ne le sera pas forcement demain. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

02.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

03.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lepongiste
- 19/01/2012 - 08:10
C'est curieux Thomas Chaize ne parle pas de la spéculation
des banques Anglo Saxonnes et Suisses spécialisées dans le pétrole !!
Sur le marché spot pour le pétrole physique et par l'intermédiaire de la bourse sur le pétrole papier....avec les achats et ventes à découvert !!
Lepongiste
- 19/01/2012 - 08:05
Si nous votons bien croyez vous que le prix de l'essence
va baisser en France ?
J'en doute...c'est une manne pour tous les gouvernants !
Obsédé Textuel
- 18/01/2012 - 15:08
Voilà une belle escroquerie !
Aux USA il y a quelques semaines j'ai payé l'essence 2 fois à 2.5 fois moins cher qu'en France où 80% du prix est constitué de taxes.

Indexer le prix à la pompe sur le cours du brut c'est du vol car on achète par lots négociés 1 à 2 ans à l'avance, plus 6 mois environ le temps du transport raffinage, distribution ...etc.
Tout est bon pour nous arnaquer.
Virons ces satrapes..... Votons bien.