En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Skynet
Elon Musk et ses amis mettent un milliard de dollars sur la table pour empêcher l'émergence d'une intelligence artificielle "meurtrière"
Publié le 04 mai 2016
Le fondateur de SpaceX et Tesla avait déjà annoncé ses craintes à ce sujet.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le fondateur de SpaceX et Tesla avait déjà annoncé ses craintes à ce sujet.

Il y a une sorte de règle d'or dans la communication : si vous avez une mauvaise nouvelle – que vous soyez politicien ou homme d'affaires –, annoncez-là le vendredi en fin d'après-midi. Dans la cohue des départs en week-end, vous pourrez espérer passer inaperçu.

A ce jeu-là, Elon Musk et Sam Altman ont perdu. En décembre dernier, ils ont dévoilé leur projet OpenAI ("intelligence artificielle ouverte") un vendredi soir. Pourtant, penserez-vous, un projet développé par le génial leader de Tesla et de SpaceX, et par la tête pensante d'un des principaux incubateurs de start-up Y Combinator, ce n'est pas une mauvaise nouvelle ?

Aucunement. Mais si Musk et Altman voulaient passer inaperçus, c'est parce que les plus grandes entreprises de la Silicon Valley ont immédiatement tenté de débaucher leurs chercheurs – notamment dès la fin de la conférence. Un employé, passé par Google et Facebook, et interviewé par Wired, dit s'être vu offrir des montants "proprement hallucinants".

De la philanthropie dans la très haute-technologie ?

A la fin du mois d'avril, OpenAI a mis en ligne son premier lot de données : un ensemble d'outils, pour mettre au point des IA grâce à une technologie dite d' "apprentissage par renforcement", ce qui correspond plus ou moins à la manière dont nous, humains, apprenons : en mémorisant nos erreurs. Cette technologie avait notamment permis de concevoir AlphaGo, l'IA de Google qui a récemment fait les gros titres en battant un des plus grands champions du jeu de Go, réputé particulièrement complexe pour une IA.

Mais alors, pourquoi ces milliardaires, associés notamment à Peter Thiel, fondateur de Paypal, investissent-ils une telle somme ? Un milliard de dollars ont déjà été mis sur la table. Dans une interview publiée après le lancement d'OpenAI, Musk s'explique : "Je crois que la meilleure défense face aux mauvais usages de l’IA revient à la donner au plus grand nombre. Si tout le monde dispose des pouvoirs de l’IA, alors il n’y aura pas une seule personne, ni même un petit groupe d’individus, qui disposeront des superpouvoirs de l’IA". Une vision très démocratique du pouvoir, donc.

En effet, l'homme s'était inquiété publiquement à plusieurs reprises, dans les derniers mois, des progrès de l'IA, et de sa capacité à faire craindre le pire. Il a d'ailleurs signé une lettre ouverte faisant état de son anxiété avec quelques autres grands noms, dont notamment : l'astrophysicien Stephen Hawking, le cofondateur d'Apple Steve Wozniak, le linguiste américain Noam Chomsky et Demis Hassabis, le fondateur de Deepmind, une entreprise consacrée à l'IA rachetée par Google.

Ainsi, par OpenAI, Musk espère (officiellement tout du moins) se positionner comme un rempart contre les dangers potentiels représentés par l'intelligence artificielle – en plus de révolutionner la recherche dans la très haute technologie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
03.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
04.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
05.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
06.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
07.
L’économie française, bouée de sauvetage de la zone euro ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 05/05/2016 - 18:02
Une fois que les robots auront assimilé
notre mentalité, ils feront ce que bon leur semblera.
Ex abrupto
- 05/05/2016 - 10:56
Enfin!
Ce sera inévitable. Mais ça va être très difficile d'éviter les dérives, car si quelque chose peut être fait, ce sera fait!( Militaires, démographiques, eugéniques,.....etc....etc...)