En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > France
Galère
Grève : les perturbations prévues ce lundi
il y a 13 heures 1 min
pépite vidéo > International
Noir de monde
Hong Kong : 800.000 manifestants lors du défilé marquant les six mois de la contestation
il y a 15 heures 45 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Neuf exoterres sur dix autour d'étoiles doubles seraient propices à la vie ; Exobiologie : ce microorganisme préfère les météorites à la Terre
il y a 17 heures 10 min
pépites > France
Jusqu'au boutisme
Philippe Martinez : "Nous tiendrons jusqu'au retrait" de la réforme des retraites
il y a 18 heures 11 min
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 18 heures 58 min
décryptage > Santé
Pouvoir du marketing

C’est établi, l’idéologie biaise nos perceptions de ce qui est sain ou pas en matière d’alimentation

il y a 20 heures 16 min
décryptage > Terrorisme
Discrétion

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

il y a 20 heures 27 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 21 heures 51 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 21 heures 53 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 21 heures 55 min
pépites > France
Divisés
Retraites : un Français sur deux a une image positive du mouvement de contestation
il y a 14 heures 46 min
pépite vidéo > Media
Le beauf final
Marquinhos papa : le PSG dénonce les propos "immatures et blessants" de Guy Roux
il y a 16 heures 6 min
light > Insolite
Erreur de la banque
Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée
il y a 17 heures 41 min
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 18 heures 35 min
décryptage > Politique
Idiots utiles

L'instrumentalisation des extrêmes gauches : une astuce des partis de droite pour gagner les élections ?

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Société
« Il nous faut une nouvelle nuit du 4 août ! »

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

il y a 20 heures 23 min
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 21 heures 50 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 21 heures 52 min
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 21 heures 53 min
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 21 heures 56 min
© Pixabay
© Pixabay
Patron, méfie-toi du Grand Capital

Rémunération des grands patrons : pourquoi les fonds d’investissement pourraient être la solution aux excès français (quand il y en a)

Publié le 03 mai 2016
Alors que le thème de la rémunération des grands dirigeants d'entreprises est de plus en plus présent dans le débat politique et médiatique, le plus grand fonds souverain du monde a annoncé ce lundi vouloir se pencher sur le dossier.
Bertrand Jacquillat est économiste spécialiste de l'économie financière, de finance d'entreprise, de micro gestion des entreprises et des marchés financiers. Il a notamment enseigné à UC Berkeley, à la Graduate Business School de Stanford, la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Jacquillat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Jacquillat est économiste spécialiste de l'économie financière, de finance d'entreprise, de micro gestion des entreprises et des marchés financiers. Il a notamment enseigné à UC Berkeley, à la Graduate Business School de Stanford, la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le thème de la rémunération des grands dirigeants d'entreprises est de plus en plus présent dans le débat politique et médiatique, le plus grand fonds souverain du monde a annoncé ce lundi vouloir se pencher sur le dossier.

Atlantico : Ce lundi, le plus gros fonds souverain au monde (le fonds public norvégien) a annoncé vouloir se pencher très prochainement sur la rémunération des dirigeants des entreprises dans lesquelles il possède une participation. Alors que les responsables politiques s'émeuvent régulièrement des rémunérations des grands patrons, quel pourrait être l'impact d'une telle décision par des grands fonds d'investissement sur le comportement des entreprises ? 

Bertrand Jacquillat : C’est une décision extrêmement importante prise par le plus ancien et le plus important fonds souverain, celui de la Norvège dont les actifs, sagement constitués et régulièrement abondés à partir des revenus de la rente pétrolière, s’élèvent à près de 1000 milliards de dollars investis dans plus de 9000 sociétés à travers le monde dans lesquelles  sa participation moyenne est de 1,3%. Le directeur général du fonds YnaveSlyngstad a souligné que cette décision était une première qui va affecter la gouvernance  des grandes entreprises mondiales. En effet, jusqu’à présent, le fonds norvégien qui était déjà en pointe en matière d’influence sur la gouvernance des entreprises dans lesquelles il était investi, notamment quant à la composition des conseils d’administration, s’était effectivement aussi déjà focalisé sur ces questions mais par le biais de la structure des rémunérations mais pas de leur montant. Le changement d’attitude a plusieurs explications,la première est que les rémunérations des dirigeants en Norvège n’ont rien à voir avec celles de leurs homologues en Grande Bretagne et aux Etats-Unis qui sont un peu la référence pour beaucoup en la matière, parce qu’elles sont significativement plus élevées qu’ailleurs et sont par conséquent beaucoup plus inégalitaires. Loin est le temps où le célèbre banquier d’affaires, J.Pierpont Morgan, déclarait que l’écart de rémunération entre les extrêmes pour une entreprise ne devait pas dépasser 30 pour 1.

Aujourd'hui, il n'est pas rare que les écarts soient 10 fois, même 100 fois plus élevés. D'aucuns parlent alors de goinfreries des dirigeants. Aussi , le fonds norvégien a estimé  que la position de neutralité qui était la sienne sur cette question n'était plus tenable et qu'il en allait de sa responsabilité sonétale, dans les prochains mois, montrer du doigt une ou plusieurs entreprises dont elle s'estime en désaccord quant au montant des rémunérations de leurs dirigeants.

Concrètement, quels peuvent être les leviers d'action des investisseurs et des actionnaires pour "forcer" les dirigeants à voir leur rémunération mieux encadrée ? Une telle auto-régulation, par les forces mêmes des marchés financiers, n'est-elle pas la plus efficace pour éviter les excès ? 

Les leviers d'action des investisseurs et des actionnaires sont le "Say on Pay" aux Assemblées Générales d’actionnaires où des résolutions sont présentées par les Conseils d’Administration, mais peuvent maintenant être proposées à l’initiative des investisseurs et des actionnaires. Il est clair que la puissance du fonds norvégien est sans aucune mesure avec celle de la veuve de Carpentras, puisqu'il représente à lui seul en moyenne 1,3% du capital des 9000 sociétés dans lesquelles il est investi. D'autant que c'est fort probable qu'il a ouvert une brèche dans laquelle vont s’engouffrer d’autres fonds souverains.Les entreprises britanniques seront probablement les premières visées comme ce fut le cas récemment avec le refus à une large majorité des actionnaires d’accorder une augmentation de 20% au patron de British Petroleum ou celle votée à 72% contre les propositions de rémunération de la société d’ingénierie britannique Weir Group. Voter contre les résolutions relatives aux rémunérations des dirigeants est le premier levier d’action dont disposent les investisseurs. Mais le fonds norvégien réfléchit à d’autres formes d’action sous forme d’un "position paper" un peu dans la tradition des rapports de gouvernance émis il y a quelque vingt ans en Angleterre synthétisant les réflexions de la commission ad hoc présidée par Sir Adrian Cadburry quant à la gouvernance des entreprises britanniques (avec son équivalent en France que fut le rapport Vienot). Nul doute qu’un tel « position paper » ne manquerait pas d’avoir une influence très en amont sur les réflexions des comités de rémunérations et de nominations des conseils d’administration des sociétés, et sur leurs recommandations. Une telle auto régulation par les acteurs des marchés est sûrement plus efficace que toute autre forme de régulation, et notamment par l’étendue mondiale et pas seulement nationale de leurs recommandations comme ce serait le cas avec des dispositions législatives ou gouvernementales, de telles recommandations émanant d’acteurs mêmes du marché dont l’autorité morale est plus contestable.

Quels seraient les freins à une telle auto-régulation ? En France, le système des conseils d'administration des grandes entreprises est régulièrement pointé du doigt à ce propos, est-ce justifié ? Existe-t-il des moyens de résistance à ces grands fonds ?

Le fonctionnement du conseil d'administration des entreprises françaises, et la connivence des administrateurs appartenant aux comités des rémunérations et des nominations avec les dirigeants sont critiqués à cet égard, même s'il est de fait que les rémunérations des dirigeants français sont très en deçà de celles de leurs homologues étrangers, bien entendu toutes choses égales par ailleurs. Cette concurrence résulte d'une certaine consanguinité des administrateurs et des dirigeants même si celle-ci s'est fortement atténuée dans un passé récent, et notamment avec la féminisation grandissante des conseils. Mais cette auto régulation est en marche et rien ne pourra l'arrêter sauf à vouloir se couper d'un actionnariat institutionnel certes très puissant mais très professionnel et dont la présence est souvent érigée par les entreprises comme un signal d'excellence. La mondialisation de l'actionnariat avec la présence de grands investisseurs institutionnels « étrangers » est en marche. Elle ne fait d'ailleurs que commencer et rien ne saurait l'arrêter. Et c'est tant mieux car la présence de tels investisseurs est un gage d'efficacité opérationnelle de ces entreprises.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires