En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : ce que le gouvernement devrait faire d’urgence pour sauver la crédibilité de la parole publique

02.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

03.

Ordre de grandeur : les retraites des fonctionnaires représentent un montant supérieur au budget de l’Education nationale

04.

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

05.

Deux brunes et une blonde lorgnent vers l’Elysée

06.

La France, cette grande malade de la liberté

07.

Pour la France, la dette est magique, plus on en fait, plus on s’enrichit... alors pourquoi se priver ?

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

04.

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

05.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

06.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

01.

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

02.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

03.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

04.

Rébellion corporatiste des magistrats : il faut sauver le soldat Dupond-Moretti

05.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

06.

La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris

ça vient d'être publié
pépites > Défense
Théâtre des opérations
Des combattants syriens djihadistes seraient présents au Karabakh, selon Emmanuel Macron
il y a 41 min 33 sec
pépites > Santé
Stratégie contre le virus
Coronavirus : la région parisienne pourrait passer en "alerte maximale" dès lundi, selon Olivier Véran
il y a 1 heure 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Joaquin Sorolla. Lumières espagnoles" : "Petit fils de Velázquez, fils de Goya", Sorolla enfin connu et reconnu en France

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Laëtitia" de Jean-Xavier de Lestrade : hymne à la vie

il y a 3 heures 24 sec
pépites > Défense
Chemin de la paix
Haut-Karabakh : Emmanuel Macron, Vladimir Poutine et Donald Trump appellent à un cessez-le-feu immédiat
il y a 5 heures 26 min
décryptage > Défense
Budget

L’absence de plan de relance pour la Défense est une faute

il y a 8 heures 28 min
décryptage > Economie
Chiffres

Ordre de grandeur : les retraites des fonctionnaires représentent un montant supérieur au budget de l’Education nationale

il y a 9 heures 11 min
décryptage > Economie
Effets d'aubaine

Diriger l’épargne des Français vers les PME : cette vieille lune qui exempte banques et fonds d’investissement de leurs responsabilités

il y a 10 heures 7 min
décryptage > Politique
Chronique résolument féminine

Deux brunes et une blonde lorgnent vers l’Elysée

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Fortnite part à l’attaque de Google et de Apple et sonne l’heure de la révolte contre les GAFA

il y a 11 heures 37 min
light > High-tech
Mise à jour
Microsoft : une panne mondiale affecte la messagerie Outlook
il y a 1 heure 4 min
pépites > Politique
Sénatoriales
Gérard Larcher est réélu président du Sénat
il y a 2 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Cinéma "écolo" : plus écolo, tu meurs. Certains films dans la nature sont un régal, quelques uns à classer parmi les pépites (mais pas tous)

il y a 2 heures 46 min
pépites > International
Novitchok
Alexeï Navalny accuse Vladimir Poutine d'avoir commandité son empoisonnement
il y a 3 heures 57 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron veut se débarrasser de LREM, Marine Le Pen se repositionner comme une gentille maman; Schiappa agace l’Elysée, le Covid le déboussole; Les écolos ? Des Hitler du bien pour Depardieu
il y a 7 heures 27 min
décryptage > Politique
Atteinte aux libertés

Loi Avia : retoquée en France, recyclée à Bruxelles

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Santé
Impact de la maladie

Alzheimer est aussi un défi économique pour la société mais personne ne semble comprendre pourquoi il est essentiel de s’en préoccuper

il y a 9 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
Les Républicains
Bruno Retailleau est favorable au passage aux 37 heures
il y a 10 heures 18 min
décryptage > Environnement
Virus des forêts

Epidémies à tous les étages : les virus qui s’attaquent aux forêts sont en nette augmentation à travers la planète

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Politique
Nouvelles restrictions

Covid-19 : ce que le gouvernement devrait faire d’urgence pour sauver la crédibilité de la parole publique

il y a 11 heures 48 min
© Mussa Qawasma / Reuters
© Mussa Qawasma / Reuters
Proche-Orient

Goush Etzion : le carrefour meurtrier devenu un point névralgique des violences israélo-palestiniennes

Publié le 29 avril 2016
Ce carrefour de Cisjordanie est devenu le symbole de la violence entre Israéliens et Palestiniens. Sans espoir d'une solution, les éruptions de violence vont perdurer.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce carrefour de Cisjordanie est devenu le symbole de la violence entre Israéliens et Palestiniens. Sans espoir d'une solution, les éruptions de violence vont perdurer.

Un rond-point près de Jérusalem est devenu un symbole de la violence entre Israéliens et Palestiniens. Celui de Goush Etzion a été le site d'une douzaine d'incidents mortels au cours des derniers mois. Ce lieu est un passage obligé pour tous les riverains et il est devenu l'un des endroits les plus dangereux de Cisjordanie.

Chaque pierre, chaque arrêt de bus, a vu une attaque terroriste

Une journaliste de la BBC s'est rendue sur place et a mené l'enquête, interviewant notamment le père d'un adolescent palestinien abattu l'an dernier après avoir poignardé un soldat israélien à ce carrefour routier. Arrêtée à un check point sur la route 60 qui mène de Hébron à Jérusalem, elle s'entretient avec Daniel Hanson, un agent britannique israélien chargé de la sécurité des colonies juives voisines. "A ce carrefour, chaque pierre, chaque drapeau, chaque arrêt de bus, a vu une attaque terroriste. Là où nous nous tenons, nous avons perdu deux civils dans deux attaques distinctes", dit-il en indiquant des monticules de pierres surmontés de drapeaux israéliens où une étudiante et un soldat réserviste ont été tués.

Des dessins animés appelant à devenir un martyr

Au sein des 20 colonies attenantes, pour se protéger, la plupart des israéliens portent des fusils M-16 ou des armes de poing, explique Daniel Hanson. Daniel Hanson pense que les incitations au meurtre par les Palestiniens sont le moteur de la recrudescence des attaques. "A la télévision palestinienne, nous voyons des vidéos et des dessins animés appelant à sortir de chez soi et à devenir un shahid, un martyr. Allez poignarder un Juif, poignarder un Israélien, disent-ils. Ils veulent glorifier leur nom et celui de l'islam", explique l'agent de sécurité.

A Hébron, le père d'un jeune de 19 ans qui a donné un coup de poignard au rond-point de Goush Etzion affirme que les motivations de son fils ne sont pas simplement religieuses. Il avait vu de jeunes Palestiniens harceler des soldats et se faire tuer en retour : c'est ce qui l'a aspiré dans le cycle de la violence, dit-il. "Beaucoup ont été abattus aux points de contrôle, y compris des filles, ça échauffe la colère de nos jeunes hommes qui sont allés les venger. Bien avant les problèmes d'al-Aqsa, bien avant les colonisations, bien avant tout", explique-t-il.

Peu d'espoir d'une solution politique

Pour les Israéliens, le rond-point de Goush Etzion est devenu emblématique de la violence croissante qui a fait des centaines de morts des deux côtés, y compris des attaquants palestiniens, juge The Guardian. Pour les Palestiniens—les agriculteurs locaux, ceux qui font la navette entre Hébron et Jérusalem, ceux qui travaillent dans les colonies israéliennes voisines—il est le symbole de l'occupation israélienne.

Sans espoir d'une solution, il offre un aperçu inquiétant d'un avenir où les deux parties dans ce conflit continuent à vivre avec les tensions latentes et les éruptions de violence.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 29/04/2016 - 12:10
ils resteront toujours des sous dév !!!
venir harceler les militaires, il ne faut pas être fini....
et les parents qui sont contents...

A vomir....