En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Confidentiel

François Bayrou utiliserait ses militants pour des enquêtes aux petits oignons

Publié le 16 janvier 2012
Pour tester ses thèmes de campagne auprès de l'opinion sans dépenser de l'argent, le candidat Modem a passé un étrange accord avec l'Institut de sondage Viavoice...
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour tester ses thèmes de campagne auprès de l'opinion sans dépenser de l'argent, le candidat Modem a passé un étrange accord avec l'Institut de sondage Viavoice...

On le sait, François Bayrou qui n’a jamais été passionné par les sondages ne commande plus d’études en bonne et due forme depuis 2007. « Quand ils sont mauvais pour lui, François ne veut pas les voir, précise l’un de ses proches. Et quand ils sont bons, pourquoi les payer alors qu’on n’a pas de budget pour ça ? ».

A quelques mois du premier tour, le président du Modem qui se remet à croire en sa bonne étoile voudrait quand même savoir ce que les Français pensent de ses deux thèmes de campagne favoris : le « produire en France « et le « gouvernement d’union nationale ». Selon un proche du candidat, histoire de réduire les coûts mais aussi de minimiser les risques d’un rejet de ses marottes par l’opinion, le Modem a passé un étrange accord avec Viavoice. Les enquêteurs qui poseront les questions aux sondés seront ni plus ni moins des militants du parti ! Plusieurs porte-parole d’instituts concurrents interrogés sur cette pratique inédite ont émis des réserves, même s’il s’agit d’enquête à usage interne. Invité à s’exprimer par Atlantico, François Miquet-Marty, président de Viavoice, a refusé de commenter l’information, nous opposant « l’obligation de réserve » et la « confidentialité ».

Il va de soi que si les résultats de ces enquêtes pour le moins contestables fuitaient dans la presse, Viavoice se placerait dans une situation très inconfortable d’un point de vue déontologique et ne ferait sans doute qu’aggraver le discrédit dont souffrent les sondeurs dans l’opinion.

 

 

La réponse du Modem : 

"Le Mouvement démocrate a souhaité pouvoir recueillir auprès de ses adhérents, de manière simple, leurs sentiments sur le déroulement de la campagne présidentielle et plus particulièrement, vous le comprendrez bien, de François Bayrou. 

A cette fin nous avons souhaité (ce n’est pas encore fait) mettre en place, en interne, un dispositif, nous permettant de recueillir aussi souvent que possible, leur sentiments. Il nous fallait un appui professionnel pour traiter ces données. C’est l'Institut Viavoice qui nous fournira cet appui, tous les autres éléments étant gérés par notre mouvement.

Il s'agit du travail classique d 'un parti politique à l'écoute de ses adhérents et nullement de sondages "aux petits oignons".

Quant aux sondages, il nous arrive d'en faire, très peu, et nous faisons alors appel aux instituts spécialisés."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Dan51
- 17/01/2012 - 14:56
Le Mouvement Démocrate a donc répondu...
Le Mouvement Démocrate a donc répondu en s'identifiant apparemment.

Mais l'auteur de la rumeur mal intentionnée ne s'est toujours pas identifié.

Cela rappelle de très mauvais souvenirs et ne correspond absolument pas à la déontologie journalistique en vigueur en Europe démocratique.
cloberval
- 17/01/2012 - 00:53
"Monsieur Sondoscope" s'oublie
à force d'être ni à droite ni à gauche il finira par oublier qu'il est du centre droit .
Selon Wikipedia (citant Fauroux ) de peur de contrarier quelqu'un du temps de ses ministères il dégainait sans cesse le sondoscope qu'il portait à la ceinture. Ce qui lui a permis de réaliser l’œuvre qu'il laisse au ministère de l'Educ. Nat. qui a consosté essentiellement a en augmenter le budget de 20 %.
.
FrédéricLN
- 16/01/2012 - 23:23
dommage
Si je comprends bien la réponse du MoDem, l'info était fausse. Dommage, je trouvais l'idée bonne !