En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 28 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 8 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 9 heures 18 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 11 heures 35 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 12 heures 37 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 13 heures 55 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 14 heures 9 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 14 heures 22 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 7 heures 12 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 8 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 9 heures 15 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 11 heures 2 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 12 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 12 heures 44 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 13 heures 17 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 14 heures 10 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 14 heures 28 min
© Wikimédia
© Wikimédia
Au bal, au bal masqué...

Com' Oui-Oui : Hé oh la gauche ou... ohé, ohé capitaine abandonné ?

Publié le 26 avril 2016
A un an de la présidentielle, les soutiens de François Hollande ont lancé "Hé oh la gauche". Ce mouvement incarne l'apogée d'une communication étatique syntaxiquement pauvre, grotesque et passant à côté de ses cibles.
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A un an de la présidentielle, les soutiens de François Hollande ont lancé "Hé oh la gauche". Ce mouvement incarne l'apogée d'une communication étatique syntaxiquement pauvre, grotesque et passant à côté de ses cibles.

On nous a assez répété que notre Premier ministre est issu du monde de la communication, mais on commente assez peu le genre de propagande que nous inflige le parti au pouvoir et qui entretient un rapport extrêmement fatigant avec la niaiserie pédagogique. Je vous résume la raison de ce phénomène comme si je venais de l'entendre au café : "ils sont tous plus ou moins professeurs là-dedans". Ils lancent des campagnes gnangnan pour plaire à la fois aux enfants et aux inspecteurs d'académie, ils sont dans l'animation et non dans l'information, dans le signal et non dans la signification. Les relais provinciaux issus du radical-socialisme, les anciens débatteurs post-soixante-huitards, les libertaires, les sectaires, les trotskystes jospiniens, les raisonneurs en jeans viennent pour la plupart du monde de l'enseignement. C'est à eux que nous devons d'avoir dû remplacer autour de 1980 les hommes et les femmes par des mecs et des nanas, les livres par des bouquins, les bambins par des boudchous, les oeuvres d'art par un "travail sur", les initiatives généreuse par des projets citoyens, etc. La liste est ouverte et s'allonge sans cesse.

Dans ce contexte, toute action psychologique destinée à convaincre les foules emprunte naturellement le même canal boueux, celui de la com' jeune à la Jack Lang, certes un ton plus haut, de manière plus professionnelle, mais avec le même esprit niais-ado-boudeur, le recours à la fausse simplicité (une simplicité payée 10 000 euros par mois), et aux artifices les plus grotesques dans l'expression. Sous Jospin on abandonne le côté "elle est chouette cette nana" pour employer les grands moyens, ceux de l'Etat afin d'éditer une brochure de la Sécurité Sociale à 10 millions d'exemplaires qui comporte une faute grossière et qui dit "La sécu c'est bien, en abuser ça craint".

Non, la faute n'est pas là. Elle est dans le paragraphe suivant où figurait la phrase "La Sécu est un système que beaucoup nous envie (sic)". 

Nous avions là un premier symptôme de l'effondrement général. Sous prétexte de faire et de dire les choses simplement, de se démarquer de la France solennelle de Giscard et de Pompidou, les Socialistes auront inventé l'analphabétisme officiel et la démocratie Casimir. Le règne de François Hollande marque l'apogée de ce système immature avant la chute. Rappelons, comme je l'ai fait ici, que ce quinquennat grotesque a commencé par une campagne vidéo où une poignée de décervelés agitait les deux mains en sens inverse en disant "le changement c'est maintenant". Ensuite le style des discours présidentiels a atteint un tel niveau de nullité syntaxique et sémantique que je me flatte d'avoir, en plusieurs occasions, à une époque où les journalistes étaient moins unanimes dans la critique, été celui qui a gravé au burin les records de sottise sur une échelle graduée. Un jour on retrouvera le témoignage de ces moments inoubliables où notre président, rendant hommage à Mandela, saluait en lui un combattant infatigable de l'Apartheid, un jour on exhumera les oraisons funèbres offensantes de platitude après les crashs d'avion, le convoyage au Panthéon d'un type qui "conchiait la France" explicitement, le communiqué aux 14 fautes d'orthographe visé par quatre personnes différentes à l'Elysée. Mais surtout on se souviendra du niveau CE2 que la présidence a infligé à la communication étatique toute entière (qu'on se rappelle l'affligeante brochure de Noël dans le genre Oui-Oui au pays du chômage), et dont le Hé oh la Gauche, qui vient de sortir, est le point d'orgue. Cette formulation à peine digne d'une publicité pour des biscuits apéritif et qui s'adresse à l'opinion avant qu'elle ne bascule a raté son coup. On entend basculer la France de gauche depuis plusieurs semaines dans l'effarement d'en être arrivée là. Ce Hé oh relève de la variété, ni plus ni moins, c'est le contraire d'un appel à la conscience, d'un appel au ressaisissement, le contraire des solennités gaulliennes, et du même coup il contribue à légitimer leur retour. Je ne serais pas étonné par exemple qu'on en fasse bientôt des tonnes autour de l'anneau de Jeanne d'Arc. Entre Hé oh et Haut les coeurs, il y a un abîme, celui de l'histoire de France. 

C'est maintenant qu'on le mesure. C'est maintenant qu'elle repart.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 26/04/2016 - 21:17
Bande de niais
Le gnan-gnan style, sera la marque de ce gouvernement .
JLH
- 26/04/2016 - 17:12
les précieuses ridicules
au catalogue nous avons :
un africain noir : une personne issue de la minorité visible,
Senghor version PS nous dirait : la raison est hellène, l'émotion est issue des minorités visibles (ridicule n'est-ce-pas, mais Senghor n'a jamais été ridicule, trop cultivé pour çà)
(un blanc sur le quai du RER B gare de Nord : une personne issue de la minorité visible (aussi),)
un immigré (d'ailleurs le plus souvent appelé "émigrée, idiot non !) est issus de la diversité,
un instituteur devient professeur des écoles, (eh voilà, la preuve saute à nos yeux : la proportion d’illettrés augment chaque jour), et bien pire Najat veille, çà ne peut que s'aggraver.

Allons, rassurons nous, un con reste un con, le pire étant que plus il est élevé dans la hiérarchie, plus il fait de dégâts.

Pépère François, réfléchit bien à cette dernière affirmation.

Septentrionale
- 26/04/2016 - 12:32
Image tragi-comique de la triste réalité d'un président Bouffon
Un Merlinpinpin qui ne sait pas dire non et une opérette de sinistres colporteurs en guise de ministres.