En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© REUTERS/Sukree Sukplang
Le sanglier s’est nourri depuis cinq ans de plantes et de rongeurs contaminés par les déchets de la centrale nucléaire, et sa viande est désormais au pire radioactive, au mieux impropre à la consommation.
Miam miam
Nouvelle terreur près de Fukushima : les sangliers radioactifs dévorent les récoltes
Publié le 03 mai 2016
Contaminés par les déchets toxiques de la centrale japonaise de Fukushima, qui a connu un accident majeur le 11 mars 2011, les sangliers inquiètent la population.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Contaminés par les déchets toxiques de la centrale japonaise de Fukushima, qui a connu un accident majeur le 11 mars 2011, les sangliers inquiètent la population.

Le chat parti, les souris dansent : dans les zones contaminées par des catastrophes nucléaires, le départ précipité des humains laisse la place libre aux animaux. On se rappelle des photos récentes de la région de Tchernobyl, qui montraient un paysage redevenu vierge, et où les animaux régnaient en maîtres incontestés.

A Fukushima, c’est la même chose.

Seulement, le Japon n’a pas la densité de population de l’Ukraine : les fermiers qui bordent la zone d’exclusion sont forcés de cohabiter avec des espèces en explosion démographique. Ayant perdu leurs compétences de chasseurs-cueilleurs depuis quelques millénaires déjà, ils sont bien incapables d’empêcher la dévastation de leurs cultures par les sangliers.

L’animal est en effet celui qui pose le plus de difficultés. N’ayant peur de rien, il est fréquemment croisé jusqu’en milieu périurbain, où il peut être hostile – mais, à vrai dire, c’est de bonne guerre parce que sa viande est très appréciée des Japonais, pour lesquels il constitue, selon le Japan Times, "le plat le plus populaire du pays".

Malheureusement, le sanglier s’est nourri depuis cinq ans de plantes et de rongeurs contaminés par les déchets de la centrale nucléaire, et sa viande est désormais au pire radioactive, au mieux impropre à la consommation.

Par conséquent, l’explosion démographique n’a pas été endiguée, et les fermes en pâtissent. Le montant des dégâts s’estime déjà à 98 millions de yens, soit environ 800 000 euros.

On dénombre aujourd’hui, d’après les informations du Washington Post, 13 000 sangliers. Et comme les Japonais ne peuvent les coucher dans leur assiette, ils envisagent donc de réduire leur population par la force. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire : en effet, un sanglier pèse en moyenne plus de cent kilos : à l’échelle du groupe, ce sont des milliers de tonnes de carcasse potentiellement dangereuse qu’il faudra traiter.

Alors, qu’on les jette à la fosse commune ? Les trois cimetières de la ville de Nihonmatsu, à 75 km à l’Ouest, sont déjà pleins. Qu’on les enterre à même le sol ? Ils sont exhumés par les chiens, attirés par l’odeur. Qu’on les incinère alors ? Il n’y a qu’un établissement crématoire dont les infrastructures sont appropriées, et il ne peut s’occuper que de trois sangliers par jour – soit 1092 par an, en travaillant le dimanche.

Si vous craignez une charge de sanglier, surveillez vos centrales.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
06.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
07.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires