En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
© REUTERS/Sukree Sukplang
Le sanglier s’est nourri depuis cinq ans de plantes et de rongeurs contaminés par les déchets de la centrale nucléaire, et sa viande est désormais au pire radioactive, au mieux impropre à la consommation.
Miam miam
Nouvelle terreur près de Fukushima : les sangliers radioactifs dévorent les récoltes
Publié le 03 mai 2016
Contaminés par les déchets toxiques de la centrale japonaise de Fukushima, qui a connu un accident majeur le 11 mars 2011, les sangliers inquiètent la population.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Contaminés par les déchets toxiques de la centrale japonaise de Fukushima, qui a connu un accident majeur le 11 mars 2011, les sangliers inquiètent la population.

Le chat parti, les souris dansent : dans les zones contaminées par des catastrophes nucléaires, le départ précipité des humains laisse la place libre aux animaux. On se rappelle des photos récentes de la région de Tchernobyl, qui montraient un paysage redevenu vierge, et où les animaux régnaient en maîtres incontestés.

A Fukushima, c’est la même chose.

Seulement, le Japon n’a pas la densité de population de l’Ukraine : les fermiers qui bordent la zone d’exclusion sont forcés de cohabiter avec des espèces en explosion démographique. Ayant perdu leurs compétences de chasseurs-cueilleurs depuis quelques millénaires déjà, ils sont bien incapables d’empêcher la dévastation de leurs cultures par les sangliers.

L’animal est en effet celui qui pose le plus de difficultés. N’ayant peur de rien, il est fréquemment croisé jusqu’en milieu périurbain, où il peut être hostile – mais, à vrai dire, c’est de bonne guerre parce que sa viande est très appréciée des Japonais, pour lesquels il constitue, selon le Japan Times, "le plat le plus populaire du pays".

Malheureusement, le sanglier s’est nourri depuis cinq ans de plantes et de rongeurs contaminés par les déchets de la centrale nucléaire, et sa viande est désormais au pire radioactive, au mieux impropre à la consommation.

Par conséquent, l’explosion démographique n’a pas été endiguée, et les fermes en pâtissent. Le montant des dégâts s’estime déjà à 98 millions de yens, soit environ 800 000 euros.

On dénombre aujourd’hui, d’après les informations du Washington Post, 13 000 sangliers. Et comme les Japonais ne peuvent les coucher dans leur assiette, ils envisagent donc de réduire leur population par la force. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire : en effet, un sanglier pèse en moyenne plus de cent kilos : à l’échelle du groupe, ce sont des milliers de tonnes de carcasse potentiellement dangereuse qu’il faudra traiter.

Alors, qu’on les jette à la fosse commune ? Les trois cimetières de la ville de Nihonmatsu, à 75 km à l’Ouest, sont déjà pleins. Qu’on les enterre à même le sol ? Ils sont exhumés par les chiens, attirés par l’odeur. Qu’on les incinère alors ? Il n’y a qu’un établissement crématoire dont les infrastructures sont appropriées, et il ne peut s’occuper que de trois sangliers par jour – soit 1092 par an, en travaillant le dimanche.

Si vous craignez une charge de sanglier, surveillez vos centrales.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
02.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
03.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
04.
Attentat de Strasbourg : la vérité émerge sur la cas de Mehdi Chekatt
05.
Taxe à 75% : pourquoi l’échec de la seule bonne idée de François Hollande aurait dû inquiéter
06.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
07.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
03.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
05.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
06.
Les Républicains ont-ils un autre choix pour survivre que d’aller au bout de la logique de rupture avec le “cercle de la raison” ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires