En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Coronavirus
Des étudiantes françaises bloquées par la quarantaine à l'entrée de la ville chinoise de Wuhan
il y a 8 heures 8 min
décryptage > Religion
Allah était-il au courant ?

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Donald Trump : le porte-parole des sans-voix

il y a 16 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

il y a 16 heures 53 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la gaullôlatrie a accéléré la disparition du gaullisme

il y a 16 heures 57 min
décryptage > International
Sanction Iraniennes

Le poids des sanctions économiques écrase le peuple iranien sans parvenir à le libérer

il y a 17 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le cœur dans le rétroviseur

il y a 17 heures 36 min
décryptage > International
Primaire démocrate

Pourquoi la stratégie de Michael Bloomberg pourrait vraiment payer (et lui coûter très cher)

il y a 18 heures 5 min
décryptage > Social
Données personnelles

70 ans de la mort d’Orwell : pourquoi l’auteur de 1984 aurait été horrifié de nous voir nous inscrire sur des sites de rencontre (sans parler du reste de notre vie en ligne…)

il y a 18 heures 32 min
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Economie
Problème en vue ?

Grève un effet désastreux sur le long terme

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Science
Atlantico Santé

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

il y a 15 heures 10 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment le communisme a révolutionné les rapports sociaux par la violence

il y a 16 heures 53 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment le prolétariat s'est réfugié dans le vote contestataire et vers le Rassemblement national

il y a 16 heures 55 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Santé
Crise de la santé

« Il est urgent de sortir l’hôpital de l’impasse comptable dans laquelle on l’a enfermé depuis les ordonnances Juppé de 1995 »

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Environnement
Atlantico Green

Pourquoi la reforestation de la planète lui fait parfois plus de mal que de bien

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Politique
Vote par défaut

Succès passager ? Attention bulle politique en vue chez les Verts

il y a 18 heures 13 min
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 18 heures 53 min
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 1 jour 10 heures
Editorial

Pourquoi la France se laisse emporter par le toboggan des dépenses nouvelles

Publié le 22 avril 2016
Valérie Rabault, rapporteur du budget à l'Assemblée nationale, a déjà évalué à quatre milliards les dépenses nouvelles auxquelles il faudra faire face dès cette année, tandis que Gilles Carrez, président de la Commission des Finances estime que l'on est déjà sur une facture supplémentaire proche de six milliards.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Rabault, rapporteur du budget à l'Assemblée nationale, a déjà évalué à quatre milliards les dépenses nouvelles auxquelles il faudra faire face dès cette année, tandis que Gilles Carrez, président de la Commission des Finances estime que l'on est déjà sur une facture supplémentaire proche de six milliards.

La frénésie des dépenses publiques gagne le gouvernement au fur et à mesure qu'approche la fin du quinquennat de François Hollande. Sous prétexte que le déficit a été légèrement inférieur aux prévisions à 3,5%du produit intérieur brut l'an dernier, alors que l'on reste encore loin de la barre des trois pour cent qui reste l'objectif en Europe, les pouvoirs publics se sont remis à charger la barque des engagements financiers. Valérie Rabault, rapporteur du budget à l'Assemblée nationale, a déjà évalué à quatre milliards les dépenses nouvelles auxquelles il faudra faire face dès cette année, tandis que Gilles Carrez, président de la Commission des Finances estime que l'on est déjà sur une facture supplémentaire proche de six milliards. Dernière en date, la prime d'activité mise en place connait un succès fulgurant : deux millions trois cent mille foyers en bénéficient déjà alors qu'on avait fixé la barre à deux millions au départ. Le plan de soutien à l'emploi, la diminution des charges des agriculteurs ne sont qu'une partie de l'arsenal qui est en train de se déployer. Ces mesures font peu à peu boule de neige pour obérer encore davantage le budget de 2017, où vont apparaitre d'autres diminutions de charges en faveur des entreprises. Parallèlement, les rentrées fiscales ont tendance à plafonner faute d'inflation et aussi parce qu'on observe une diminution de la part des contribuables qui acquittent les contributions les plus élevées, en  raison de la poursuite des mouvements de départ de l'hexagone, sur lesquels le ministère des finances demeure très discret, et qui explique aussi le plafonnement du rendement de l'ISF.

Comme toujours, le gouvernement va recourir aux expédients, pour éviter que le toboggan des dépenses publiques prenne trop d'ampleur. Avec le recours à la célèbre politique du rabot, qui consiste à bloquer des crédits, à repousser le démarrage de certains programmes. Une politique à la petite semaine parce que les vrais problèmes qui conditionnent l'avenir du pays ne sont pas posés. En vertu d'une tradition universaliste issue de l'histoire, la France refuse de prendre en compte l'état du monde et de voir les réalités en face. La querelle récente autour de l'impôt de solidarité sur la fortune, en fournit la meilleure illustration, car le débat est aussitôt déplacé sur le plan politique, voire idéologique, en refusant de voir les dégâts que ce prélèvement procure dans le domaine économique avec une fuite régulière de capitaux qui affaiblit le pays en frappant son potentiel industriel. Avec le sentiment issu des racines catholiques du pays que gagner de l'argent est condamnable, alors que c'est l'un des ressorts essentiels qui anime la plupart des pays, y compris ceux qui sont en développement. Il en résulte qu'on favorise en France la rente, la détention de l'immobilier, les objets d'art ou l'or, au détriment de l'investissement. D'où un blocage qui empêche les réformes et nous fait prendre du retard, par un refus d'adapter nos structures à l'évolution du paysage économique. La fiscalité du capital incite les créateurs à déserter l'Hexagone et à s'installer à l'étranger, tandis que ce qu'on appelle l'attractivité française consiste pour nos partenaires à nous déposséder de nos plus beaux fleurons, ce qui va réduire notre place sur l'échiquier mondial. L'opinion publique en est de plus en plus consciente, mais les préoccupations de la société civile ne parviennent pas pour l'instant à pénétrer la sphère politique et les leaders de l'opposition parlementaire continuent de rester dans leurs vieux schémas sans parvenir à surmonter les blocages et à proposer les vrais remèdes qui permettraient à notre pays d'épouser son siècle. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 23/04/2016 - 09:12
Chômage de masse
Certains pensent que c'est un mal nécessaire , il s'agit des idéologues de la nouvelle économie qui va détruire la moitié des emplois , cette économie que nous promet l'ubérisation le numérique la robotisation les nanotechnologies etc , d'où le revenu universel qui sera proposé en remplacement ( qui sera minimum évidemment )
lepaysan
- 23/04/2016 - 07:56
Idéologique et seulement idéologique
Le rêve des fonctionnaires enarques, BoBo parisiens qui nous gouvernent est d'éradiquer le secteur privé au profit du collectivisme.
Le privé n'est qu'un mal nécéssaire et l'idéologie qui nous gouverne pense que le chômage de masse est le prix à payer pour son idéologie et pour conserver ses privilèges
Excellent article
elvin
- 22/04/2016 - 23:45
qui a dit ...
la politique, ça consiste à acheter les votes des électeurs avec l'argent des contribuables