En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

05.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

06.

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

ça vient d'être publié
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 6 heures 35 min
pépite vidéo > International
Epicentre
L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans
il y a 8 heures 55 min
pépites > Politique
Secret de polichinelle
Municipales à Paris : Anne Hidalgo devrait officialiser sa candidature "dans les prochaines semaines"
il y a 10 heures 23 min
décryptage > Politique
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

il y a 12 heures 16 min
light > Insolite
"Pleure pas nostalgie"
Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion
il y a 13 heures 17 min
pépites > Politique
Vision politique
Valérie Pécresse plaide pour un "choc d'autorité" sur la question de l'immigration
il y a 14 heures 11 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 16 heures 45 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 17 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 17 heures 27 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 7 heures 7 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
Journée sans voiture : les images surréalistes des rues de Paris
il y a 9 heures 36 min
pépites > Société
Engagement
Extension de la PMA : Agnès Buzyn ne partage pas les réserves émises par l'Académie de médecine
il y a 11 heures 3 min
pépites > Justice
Cour de justice de la République
Affaire Karachi : Edouard Balladur et François Léotard sous la menace d’un procès
il y a 12 heures 40 min
décryptage > France
Entretien

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

il y a 13 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
Convictions
"ONPC" : François-Xavier Bellamy interpellé sur sa position sur la PMA et l'avortement
il y a 15 heures 18 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 17 heures 4 min
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 17 heures 21 min
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 17 heures 42 min
© Reuters
© Reuters
Ça oui, ça non...

Emmanuel Macron superstar : mais au fait, que pensent vraiment les Français de ses propositions (quand on ne leur dit pas que c’est un jeune premier blond qui les porte) ?

Publié le 17 avril 2016
A force de soigner son image de jeune prodige de la politique française et de chouchou des médias et des marchés, on finit par oublier qu'Emmanuel Macron a aussi un programme. Comme personne ne le commente, surtout lui, nous vous proposons d'y jeter un œil plus attentif.
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A force de soigner son image de jeune prodige de la politique française et de chouchou des médias et des marchés, on finit par oublier qu'Emmanuel Macron a aussi un programme. Comme personne ne le commente, surtout lui, nous vous proposons d'y jeter un œil plus attentif.

Atlantico : Quel est réellement "l’appétit" de la société française pour Emmanuel Macron ?

Jean-Daniel Lévy : Ce qui est le plus frappant, c'est qu'aujourd'hui, de fait, on ne juge pas Emmanuel Macron sur ses positions. Les Français qui l'apprécient posent un regard et affirment leur confiance en lui en tant que personne. Il y a un engouement aujourd'hui autour de sa personnalité, nous le voyons d'ailleurs dans nos enquêtes. C'est lié à trois facteurs principaux. Tout d'abord une appétence pour un renouvellement de la classe politique ; puis à son pedigree assez singulier – le fait d'être passé par une banque d'affaire – qui le place malgré tout en dehors de la catégorie des apparatchiks et lui donne une place tout à fait particulière aux yeux des Français ; enfin, c'est un homme qui ne paraît pas être quelqu'un de fermé sur ses positions, qui paraît donc libre de toute contrainte partisane – le fait qu'il ne soit pas membre du PS en fait partie – et que malgré cela, il soit vu comme quelqu'un ayant des positions tangibles, par exemple en matière de finance publique, mais en gardant une image sociale. 

Il est important de dire que malgré tout cela, la macron-mania a des limites. Il est d'ailleurs loin d'être la personnalité préférée des Français. Il n'est par exemple que le troisième ministre auquel les Français font le plus confiance, se classe septième auprès des sympathisants socialistes et avant-dernier parmi les sympathisants Front de Gauche, juste devant Myriam El Khomri. Il bénéficie donc d'une certaine sympathie de la part de la droite, qui considère qu'il fait preuve d'ouverture en parlant au-delà de la simple gauche, ce qui plaît évidemment à droite. Mais il est derrière Manuel Valls et François Hollande quand il s'agit des sympathisants de gauche. Et si il incarne pour certain un certain renouvellement de la vie politique, il se place sur ce terrain bien derrière Marine Le Pen.

A LIRE AUSSI - Waouh… Emmanuel Macron candidat en 2017 ? (Certains de) ses proches non seulement le croient mais l'affirment

Si l'on s'arrête à ses propositions seulement, que donne l'effet Macron ? Se confirme-t-il ou au contraire voit on apparaître un décalage ? Par exemple si l'on prend la question des 35h ?

Avec les 35h, on est à moitié-moitié. C'est une mesure qui est surtout porté par les retraités, qui sont nettement plus que les autres en faveur d'un retour sur la semaine à 35h. C'est donc clairement une mesure qui est plus portée par les sympathisants de droite que de gauche, et si vous regardez les cotes de confiance, Martine Aubry est une des personnalités que la gauche préfère aujourd'hui et qui est connue par avoir porté et pour porter haut et fort cette thématique. La question des 35 heures aujourd'hui est une question qui marche parce qu'elle vient sensibiliser les Français autour de leur question de pouvoir d'achat. Les 35 heures en tant que telles ne sont pas un vrai problème pour les Français, contrairement au pouvoir d'achat, qui suscite une réelle attente à l'égard des pouvoirs politiques et particulièrement de la gauche. D'autant plus qu'il y a un sentiment d'augmentation des impôts. 

Ses propositions relatives à la rémunération au mérite des fonctionnaires ou au travail le dimanche ?

Ce qu'on entend aujourd'hui chez les tous les Français, c'est une demande de justice. Et l'idée qu'il puisse y avoir des rémunérations quelle que soit l'implication ne plaît pas ; mais même s'ils s'interrogent sur les prestations sociales, ils reconnaissent leurs pouvoirs d'intégrer dans la société française. 

Après il y a l'émergence d'un sentiment d'en faire un peu plus que son voisin et que l'on contribue plus à la société ou plus à sa propre réussite. C'est une thématique qu'on rattache habituellement plus à Nicolas Sarkozy qu'Emmanuel Macron quand l'ancien Président avait parlé en 2007 du fait de travailler plus pour gagner plus.

L'idée selon laquelle, comme il l'affirmait après les attentats de Paris en novembre : "Nous avons une part de responsabilité, parce que ce totalitarisme se nourrit de la défiance que nous avons laissée s'installer dans la société." ? 

Le propos en tant que tel d'Emmanuel Macron renvoie un débat au sein de la gauche sur l'action sociale et les affaires sociales. Il s'agit en fait de savoir si l'on se comporte d'une certaine mesure du fait de son origine sociale et de déterminismes ou de son propre gré. C'est un débat très ancien qui revient régulièrement. Ce qui est assez apparent, c'est qu'il y a aujourd'hui une partie de la gauche qui s'est détachée de ce que la droite appelle la "culture de l'excuse" et surtout les Français reconnaissent que la gauche a pu être à l'origine du déploiement de certains comportements qui aboutissent parfois à la violence. C'est la thématique du nombre de HLM construit qui ont encouragé la ghettoïsation et l'insécurité des quartiers , de l'immigration. Il y a une population qui se reconnaît dans ces idées-là et qu'on retrouve généralement là encore plus à droite. 

>>> Lire aussi : Waouh… Emmanuel Macron candidat en 2017 ? (Certains de) ses proches non seulement le croient mais l'affirment
 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

05.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

06.

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 18/04/2016 - 08:08
AMA
tout à fait d'accord !
A M A
- 17/04/2016 - 20:26
Cette irruption brutale dans
Cette irruption brutale dans la vie politique d'un personnage, inconnu et proclamé miraculeux, est d'autant plus douteuse que les médias en font leur miel. La Cour parisienne est en effervescence. Si jamais il se trouvait propulsé au Château, il vaudrait mieux fêter la victoire avec les siens. Tout cela est quand même un peu suspecte.
kaprate
- 17/04/2016 - 19:13
Rien dans cet article...
Creux, vide, inutile... Micron n'a pas de programme pour le moment et son action jusqu'à aujourd'hui est pour le moins mitigée : augmentation massive des impôts en 2012 suivant sa feuille de route en tant que secrétaire général adjoint (l'article parle d'un "sentiment" d'augmentation des impôts, c'est une plaisanterie?), ingérence dans les transactions entre sociétés privées et sur la question des rémunérations des PDG, le peu d'actes sont du gauchisme pur jus. Le reste relève pour le moment du détail (cars, quelques dimanches travaillés par an...) ou de déclarations sans mise en œuvre. "Jeune premier blond", est-on obligé de subir ce niveau d'analyse; surtout qu'il s'agit d'une tête à claques sans envergure, petit, chétif... qui fait-il rêver? Ce marketing est vraiment pénible.