En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

07.

Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France

01.

Coupes à l’anglaise

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

il y a 5 min 7 sec
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 30 mars en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Simples" de Yannick Grannec : XVIe siècle, un drame chez les Bénédictines. Un roman qu’on ne lâche pas

il y a 6 heures 49 min
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 10 heures 14 min
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 14 heures 10 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 15 heures 19 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 16 heures 53 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 18 heures 15 min
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 19 heures 22 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 31 mars en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Jules Ferry, La Liberté et la Tradition" de Mona Ozouf : un texte à la fois sobre, efficace et très élégant qui se lit avec un réel plaisir

il y a 6 heures 33 min
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 9 heures 35 min
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 10 heures 42 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 14 heures 47 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 15 heures 36 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 17 heures 33 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 18 heures 47 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 19 heures 55 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 21 heures 15 min
Relève de l'Etat islamique

Démantèlement du réseau des attentats de Paris et Bruxelles : les prochains Salah Abdeslam et Mohamed Abrini sont-ils déjà présents en Europe ?

Publié le 15 avril 2016
Depuis quelques semaines, les arrestations relatives aux individus impliqués directement dans les attentats de Paris et de Bruxelles se multiplient, laissant espérer un démantèlement intégral de ce réseau. Pour autant, la menace terroriste en Europe reste extrêmement élevée, avec la possibilité de voir un nouveau réseau affilié à Daesh se constituer, ou bien d'autres groupes perpétrer des attaques.
Arnaud Blin est politologue, spécialisé dans l'étude des conflits et plus spécifiquement du terrorisme. Il est président de Modus Operandi et Monde Pluriel.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Blin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Blin est politologue, spécialisé dans l'étude des conflits et plus spécifiquement du terrorisme. Il est président de Modus Operandi et Monde Pluriel.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis quelques semaines, les arrestations relatives aux individus impliqués directement dans les attentats de Paris et de Bruxelles se multiplient, laissant espérer un démantèlement intégral de ce réseau. Pour autant, la menace terroriste en Europe reste extrêmement élevée, avec la possibilité de voir un nouveau réseau affilié à Daesh se constituer, ou bien d'autres groupes perpétrer des attaques.

Atlantico : Ce vendredi, deux nouveaux individus directement impliqués dans les attentats de Paris et Bruxelles, dont Mohamed Abrini, ont été arrêtés par la police belge. Cette dernière s'est réjouie de cette nouvelle. Cette vague d'arrestations (dont celle de Salah Abdeslam) pourrait-elle effectivement marquer un coup d'arrêt à la vague terroriste sur le continent européen ? 

Arnaud Blin : Je ne pense pas qu'on puisse parler de coup d'arrêt perpétuel. La question à se poser est de savoir jusqu'à quel point ce réseau particulier est démantelé entièrement : reste-t-il d'autres membres ? Et si oui, combien ? A priori, j'ai l'impression que ce réseau est en voie de démantèlement intégral. Dans le cas où il resterait des membres, ceux-ci sont dans une situation très précaire. C'est pour cela qu'ils ont commis les attentats de Bruxelles d'ailleurs, et non pas en France comme ils le désiraient, dans une certaine précipitation résultant de la précarité de leur situation. 

Ce qui est important dans cette affaire, et qu'il ne faut pas oublier, c'est que ces individus sont associés à Daesh, soit un mouvement territorialisé, capable de soutenir ces groupuscules, de leur donner des directives, ou tout du moins d'avoir connaissance de leurs objectifs et de leur stratégie. Nous sommes donc dans un cas de figure totalement différent de ce que nous avons pu connaître, par exemple, dans les années 1970, avec des groupuscules comme Action directe qui étaient auto-contenus ; ainsi, une fois que l'on démantelait, le réseau, l'histoire était terminée.

Je doute que Daesh ait plusieurs réseaux en Europe, préférant en développer un seul, mais qui soit efficace et opérationnel. Face aux récents évènements, peut-être est-il possible que l'organisation ait commencé la mise en place d'un nouveau réseau européen. Pour cette raison, on ne peut pas dire que la vague terroriste actuelle va s'arrêter en Europe du fait de ces arrestations. 

Face à la réjouissance provoquée par ces arrestations parmi les forces de police européennes (notamment belges), n'y a-t-il pas le risque d'un certain "relâchement" dans l'effort de lutte contre le terrorisme ? Quelle attitude les forces de police européennes (françaises et belges principalement) vont-elles le plus probablement adopter dans les jours et semaines à venir ? 

Elles ont raison de se réjouir. Néanmoins, la question légitime que nous sommes en droit de nous poser est de savoir si elles n'auraient pas pu les arrêter avant que ces attentats aient eu lieu. Il convient de préciser qu'il existe d'importantes différences entre les services de police européens. De ce côté-là, je ne suis pas sûr que les services belges aient fait tout ce qu'il fallait pour prévenir les attentats de Bruxelles. Il s'agissait du même réseau que celui qui avait opéré en France. A partir du moment où vous avez un doigt sur le réseau, tout doit être mis en œuvre en vue de son démantèlement et je ne suis pas sûr que cela ait été le cas. Sans doute est-ce parce que justement la police belge se rapprochait du cœur du réseau que celui-ci a commis les attentats de Bruxelles. Il y a plusieurs interprétations possibles des évènements.

Ce qui est sûr, c'est qu'une meilleure coordination entre les différents services de police européens doit être réalisée, même si beaucoup de progrès ont été réalisés dans ce domaine depuis 2001.

Il convient tout de même de valoriser quelque peu ces arrestations, aussi bien pour le public que pour les services concernés. En aucune façon bien-sûr, il faudrait que ces services se relâchent. Au contraire, il convient d'accroître la pression sur le reste du réseau au regard de leur situation très précaire. On ne doit pas leur laisser le temps de réagir, de se réorganiser ou de s'enfuir. 

Quelques jours à peine après l'arrestation de Salah Abdeslam avaient lieu les attentats de Bruxelles. Doit-on y voir un lien ? Pourrait-on craindre que cela se reproduise dans les jours à venir suite aux arrestations de vendredi ? 

Il y a eu effectivement un lien entre cette arrestation et les attentats de Bruxelles. Ce qui est sûr, c'est qu'une attaque était prévue. D'après les informations réunies à ce jour, ils avaient prévu à nouveau une opération à Paris mais qu'ils n'ont pas pu mener. Ceci explique donc qu'ils aient commis les attentats de Bruxelles ; en effet, il était plus simple de planifier des attaques directement dans leur ville.

La situation aujourd'hui est différente de celle au moment de l'arrestation de Salah Abdeslam car nous sommes allés encore plus loin dans le cœur du réseau. Personnellement, je doute fort qu'ils puissent organiser une attaque dans les jours qui viennent. Mais on ne sait jamais, comme en témoignent les attentats de Bruxelles.

Cela étant, des attaques peuvent être perpétrées par d'autres groupes, y compris ceux qui ne sont pas affiliés à Daesh, comme Al-Qaïda, qui pourraient se sentir dans l'obligation de commettre des attentats. Il faut insister sur le fait que le terrorisme a un effet de mimétisme important. Ainsi, quand un groupe commet des attentats, cela donne souvent des idées à d'autres groupes, qu'ils soient ou non affiliés. Ce phénomène de mimétisme lié au terrorisme a été particulièrement observable à travers la vague d'attentats anarchistes du XIXème siècle. Si l'on ajoute à cela le phénomène de compétition entre ces différents groupes, notamment entre Daesh et Al-Qaïda, le risque de voir se produire de nouvelles attaques prochainement en Europe est à prendre au sérieux. Pour résumer, je serai étonné que le réseau lié aux attentats de Paris et de Bruxelles commette une nouvelle attaque ; en revanche, je le serai moins si d'autres groupuscules commettaient des attentats ailleurs en Europe qu'en France ou en Belgique. Aux Etats-Unis, c'est plus compliqué car il s'agit le plus souvent de groupuscules auto-organisés, sans grands moyens. Ceci dit, les attentats de San Bernardino montrent que cela peut se produire partout dans le monde. 

Le fait que Salah Abdeslam ou Mohamed Abrini aient pu échapper aux polices européennes pendant ces cinq mois, aidés par tout un nombre de complices, ne doit-il pas inquiéter les autorités quant à l'étendue du réseau impliqué dans les attentats de Paris et Bruxelles ? Dans quelle mesure l'Europe doit-elle craindre de nouvelles attaques terroristes sur son sol ?

Il faut tout d'abord prendre la mesure du nombre d'individus dont il est question. Ce qui est sûr, c'est que nous ne faisons pas face à un réseau composé d'une centaine d'individus. On se rapproche davantage de l'ordre de la dizaine. Vous trouverez toujours un certain nombre d'individus qui va se laisser tenter par l'aventure. C'est en cela que la situation est inquiétante car des groupes comme Daesh trouveront toujours suffisamment d'individus pour commettre des attentats. Il est rare, en général, que les individus impliqués dans des actes de terrorisme n'aient pas été confrontés à un moment ou à un autre à la police. Tout le travail consiste à voir dans quelle mesure ce profil d'individu pourrait être impliqué dans des attentats terroristes à l'avenir. Il s'agit là d'une tâche compliquée car lorsque vous avez affaire qu'à des petits criminels, il est difficile de déterminer ce qui fait passer du banditisme au terrorisme.

Les progrès en matière informatique aident néanmoins à ce travail de police, même si le démantèlement relève plutôt du travail "humain". Cela nécessite donc un personnel important ; or, souvent, les effectifs sont réduits pour effectuer la surveillance. Ce qui rend la tâche compliquée, c'est l'ouverture de l'Europe, mais également le fait que ce qui constitue les appareils de sécurité du continent restent des appareils étatiques, et donc fermés. Or, tout ce qui concerne la surveillance et le renseignement relève de la fermeture justement et de la retenue d'informations. On pourrait donc résumer la situation ainsi : d'un côté, vous avez des terroristes qui circulent dans un territoire ouvert, sans frontières ; et de l'autre, des services de police et de renseignement fermés. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

07.

Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France

01.

Coupes à l’anglaise

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
emem
- 11/04/2016 - 19:09
Un monstre
L’Hydre de Lerne était une créature de la mythologie gréco-romaine. On disait qu’elle avait sept têtes, qui se régénéraient quand elles étaient tranchées successivement.
Hercule réussit à tuer l'Hydre de Lerne en coupant ses sept têtes en même temps.
Je ne sais pas combien l’Hydre islamique a de têtes, ni quel Hercule moderne réussira à les couper toutes simultanément.
Ce sera dur, très dur.














































Gordion
- 11/04/2016 - 16:33
Mais encore....
....l'auteur pourrait-il nous dévoiler une information intéressante, autre que des questions sans réponse, des conjectures un peu café du commerce, et peut-être se risquer à des scénarii?

Qu'apprend-on à la lecture de ce billet? Pas grand chose.

genbea75018
- 11/04/2016 - 10:00
"les prochains Salah Abdeslam et Mohamed Abrini sont-ils déjà...
présents en Europe ?" - Evidemment que d'autres terroristes, qui sont passés "incognito" avec les tas de migrants, sont déjà en Europe et sûrement en France. Il faudrait être vraiment naïf pour croire le contraire.