En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 15 min 33 sec
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 1 heure 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 3 heures 18 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 3 heures 41 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 9 heures 7 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 22 heures 36 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 1 heure 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 3 heures 26 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 4 heures 2 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 5 heures 41 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 6 heures 27 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 49 min
© Reuters
© Reuters
Rapports conflictuels

Ségolène Royal contre les pesticides : la ministre de l’Environnement est-elle fâchée avec la science ?

Publié le 10 avril 2016
Experte en communication médiatique, la ministre de l’Environnement entretient un rapport singulier avec la science et ses applications technologiques.
Gérard Kafadaroff est ingénieur agronome, auteur de plusieurs livres sur les OGM dont OGM : la peur française de l'innovation (préface du professeur M.Tubiana ; éditions Baudelaire). Il est également le fondateur de l’Association française des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Kafadaroff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Kafadaroff est ingénieur agronome, auteur de plusieurs livres sur les OGM dont OGM : la peur française de l'innovation (préface du professeur M.Tubiana ; éditions Baudelaire). Il est également le fondateur de l’Association française des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Experte en communication médiatique, la ministre de l’Environnement entretient un rapport singulier avec la science et ses applications technologiques.

La ministre et la chimie 

S’agissant de la chimie, et plus précisément de la protection chimique des plantes, la ministre est partie en guerre contre les pesticides, notamment contre l’irremplaçable désherbant Roundup®, capitalisant sur une étude récente du CIRC classant  l’herbicide " cancérogène probable " !

Peu importe que cette étude aille à l’encontre de toutes les évaluations officielles internationales réalisées depuis 40 ans dont celle, plus exhaustive, de l’agence européenne, l’EFSA, intégrant l’étude du CIRC et  jugeant " improbable une menace cancérogène " du glyphosate, matière active du Roundup® .

Après avoir retiré de façon très médiatisée et précipitée les flacons de Roundup® d’une jardinerie, la ministre n’a pas hésité à déclarer sur BFM le 17 mars dernier :  " j’espère que ce sera bientôt interdit en agriculture " au risque de susciter une légitime colère des agriculteurs. Ignore-t-elle les services rendus à l’agriculture par ce désherbant, en particulier pour développer des techniques s’inscrivant dans l’agroécologie comme la gestion des couverts végétaux ou les techniques de conservation des sols favorables à la biodiversité ? Sait-elle que la toxicité aigüe du Roundup® est plus faible que celle du sel de cuisine ou de l’aspirine ? Que son profil toxicologique et écotoxicologique figure parmi les meilleurs des produits phytosanitaires ? Osera-t-elle poursuivre par l’interdiction de la viande rouge classée " cancérogène probable " par le CIRC comme le glyphosate ou de la charcuterie classée plus sévèrement encore ? Les éleveurs apprécieront !

Madame la Ministre clame haut et fort que le " Roundup est un pesticide extrêmement violent ". Peut-elle citer, sur des bases crédibles, un seul malade imputable au Roundup® en 40 années de large utilisation dans le monde ? Il est dans l’air du temps, et peu conforme à la réalité, de laisser croire que les produits de synthèse conçus par des scientifiques sont bien plus dangereux que des produits naturels.  Les preuves contraires sont apportées par la dangerosité des contaminants biologiques comme les mycotoxines ou par le scandale sanitaire des graines germées issues d’une ferme bio allemande responsable d’une trentaine de décès et d’un grand nombre de malades.

La ministre et la biologie

La chimie étant aisément associée à la pollution, une meilleure disposition de la ministre à l’égard des solutions biologiques, comme la génétique et les biotechnologies, pouvait être attendue. Et bien non ! Pour elle, les OGM sont à rejeter en bloc faisant fi de leur adoption massive dans le monde depuis 20 ans et leurs réels bénéfices agronomiques, environnementaux et sanitaires. Les agriculteurs français resteront donc privés de plantes performantes abandonnant tous leurs bénéfices aux concurrents étrangers. Au surplus, la recherche agronomique y perdra son expertise et l'industrie semencière française, pourtant dynamique, sera fragilisée par la privation d’un marché en pleine expansion.

Cette opposition dogmatique devient inquiétante quand la ministre de la République réclame " une mesure de grâce pour les faucheurs volontaires ", cautionnant ainsi des actions illégales, la désobéissance civile  et le refus de savoir. N’avait-elle pas déjà tenu des propos irresponsables quand, candidate à la présidence de la République, elle affirmait l’existence "des rapports sur la santé publique qui montrent qu’il y a notamment un impact (des OGM) sur le fœtus". Quels rapports ? Non pas ceux émanant des instances officielles d’évaluation françaises, européennes ou internationales ! Toutes confirment l’absence de risque sanitaire des OGM mis sur le marché. Conclusions confirmées par l’exceptionnel retour d’expérience  que constitue l’adoption massive des OGM dans le monde depuis 1996 : 1,78 milliard d’hectares cumulés, plus que la totalité des surfaces agricoles de la planète!

Madame Royal est-elle bien informée de l’existence de plantes naturellement transgéniques comme la patate douce dont le génome renferme une dizaine de gènes issus de bactéries Agrobacterium ? Va-t-elle demander le retrait de cette patate aux qualités culinaires et sanitaires reconnues ?
Va-t-elle aussi interdire la variété de blé Renan, très utilisée en agriculture biologique, qui a subi bien plus de modifications génétiques que les OGM ?
Ignore-t-elle encore que les 17 premières années d’utilisation des OGM dans le monde ont généré une réduction de 500 000 tonnes de pesticides (cf. PG Economics Ltd) soit l’équivalent de 7 ans de consommation française ? N’est-ce pas là une alternative biologique majeure pour donner de réelles chances de succès au plan gouvernemental Ecophyto de réduction des pesticides ?

Ces quelques exemples, auxquels pourrait s’ajouter le gaz de schiste dont des efforts de recherche sont réclamés par l’Académie des Sciences, démontrent à l’évidence que, malgré les discours, la recherche scientifique et l’innovation technologique ne figurent pas dans les priorités de Madame Royal, … et de beaucoup de responsables politiques.

" L’inculture scientifique de nos élites est frappante ! " écrivait récemment Serge Haroche, prix Nobel de Physique.

Etat-providence, protecteur et sécuritaire, principe de précaution dévoyé, écologisme idéologique, désaffection de la science, nombrilisme  hexagonal, déni de réalité, risques non-hiérarchisés, médiatisation de la peur, prophètes de malheurs préférés aux experts scientifiques, retour à la bonne vieille mère Nature, refus du savoir étouffé par les convictions : n’est-ce pas entrer dans l’ère du renoncement et de la régression ?

Non Madame la ministre de l’Ecologie, non Mesdames et Messieurs les responsables politiques, la science n’est pas le problème, c’est la solution !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 11/04/2016 - 05:26
Peur de la Mort
Pour le Round-Up et quelques autres, l'opinion raisonnable est désormais établie. Il reste surtout aux responsables industriels à essayer d'échapper aux poursuites pénales. Quant à certains lecteurs d'Atlantico, certains ne font que causer sans réfléchir sur des sujets dont ils ignorent tout, d'autres font de la provocation et expriment par leurs insultes la peur de la mort qui les ronge...
Ganesha
- 11/04/2016 - 05:22
Amiante
Le danger est évidemment de mêler des considérations politiques, à une question technique, ce qui n'a rien à voir. Le Round-Up est déjà la cause directe de la mort de dizaines de milliers d’êtres humains, et même si on l’arrête, il va persister dans l'environnement pendant des années. En pratique, plus tôt on l’arrêtera, plus on diminuera le nombre final des millions de victimes de cette catastrophe. Ci-dessus, je parle du Zyklon B, un pesticide lui aussi, mais avec la différence que ce gaz tue en quelques minutes, tandis que le Round-Up ne tue qu'au bout de dizaines d'années. Une meilleure comparaison est l'amiante. Cette substance était utile et efficace, mais là aussi, elle aura tué des millions d’êtres humains. Ce qui est terrifiant, c'est le temps qu'il a fallu pour que la communauté humaine se fasse son opinion : pour l'amiante les discussions ont duré un siècle ! (1890-1990) Avec l'intervention d'experts, comme Claude Allègre, dont certains étaient peut-être sincères, ou simplement des abrutis, mais beaucoup étaient corrompus...
vangog
- 10/04/2016 - 23:21
Le socialisme, génie de la décroissance!
Je ne crois pas à une méconnaissance des ecolo-socialistes pour les progrès réalisés par les bio-technologies et les pesticides type Malathion ou glyphosate, les plus épandus en France, mais je crois à un choix délibéré, stratégique et malfaisant. Historiquement, dans tous les socialismes, la science n'a pas pas eu pour objectif d'améliorer la vie, ni d'entretenir le progrès mais elle a servi à corroborer le dogme... Et le dogme, en cette année pre-électorale, est régressif et ecologiste! Toute information scientifique ne corroborant pas le dogme est camouflée, alors que toute information le corroborant est amplifiée, voire déformée...et en matière de désinformation et d'enfumage, les gauchistes sont au top de la science. Le fameux principe de précaution, qui théorise l.ideolgie de la décroissance, est appliqué de façon partiale et démesurée. Depuis plus de vingt ans, Monsanto fait plus pour le progrès et l'auto-subsistance agricole que n'importe qui au monde, mais il est aussi le symbole du capitalisme libéral triomphant, personnifié dans la "méchante entreprise Yankee"! Mais, aux yeux des ecolo-socialistes, seul le capitalisme de connivence est louable...