En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Calcul
L'étrange empressement d'Angela Merkel pour favoriser une signature rapide du traité transatlantique
Publié le 15 avril 2016
Au cours du sommet franco-allemand du 7 avril, Angela Merkel a de nouveau appelé à une accélération du processus visant à la conclusion du traité transatlantique. Cet empressement tient en grande partie au fait que la signature du TTIP profiterait à l'Allemagne qui jouit d'une position de force dans le secteur automobile.
Thomas Porcher est Docteur en économie, professeur en marché des matières premières à PSB (Paris School of Buisness) et chargé de cours à l'université Paris-Descartes.Son dernier livre est Introduction inquiète à la Macron-économie (Les Petits...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Porcher
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Porcher est Docteur en économie, professeur en marché des matières premières à PSB (Paris School of Buisness) et chargé de cours à l'université Paris-Descartes.Son dernier livre est Introduction inquiète à la Macron-économie (Les Petits...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au cours du sommet franco-allemand du 7 avril, Angela Merkel a de nouveau appelé à une accélération du processus visant à la conclusion du traité transatlantique. Cet empressement tient en grande partie au fait que la signature du TTIP profiterait à l'Allemagne qui jouit d'une position de force dans le secteur automobile.

Atlantico : Le 7 avril dernier, le sommet franco-allemand a été l’occasion d’évoquer le traité transatlantique. Dans le relevé de décisions du Conseil des ministres franco-allemands, l’objectif d’un accord équilibré, mutuellement bénéfique et conclu si possible avant la fin de l’année, a été affiché. Cette précision sur l’horizon temporel semble être le fait d’Angela Merkel qui souhaite accélérer la conclusion du traité transatlantique. Quelle est la logique qui sous-tend l’empressement allemand ?

Thomas Porcher : Initialement, la conclusion du traité était envisagée en 2015 mais la mobilisation citoyenne particulièrement forte en France et en Allemagne a clairement fait piétiner les négociations. Les Allemands sont très opposés aux tribunaux arbitraux comme ils l’ont montré lors de la consultation en ligne sur le sujet mise en place par la Commission européenne. 

Angela Merkel accélère le pas car l’industrie automobile allemande pourrait tirer des bénéfices d’une harmonisation des normes avec les Etats-Unis, ce qui lui éviterait une nouvelle affaire Volkswagen. Puis l’industrie automobile allemande est suffisamment puissante pour tirer son épingle du jeu dans les négociations. Il y a aussi chez Angela Merkel, comme chez beaucoup de dirigeants européens, une croyance quasi-religieuse dans les bienfaits du libre-échange alors même que les faits montrent que l’ouverture d’une économie peut porter préjudice au développement de certains secteurs. Angela Merkel veut donc profiter de la fin du mandat d’Obama pour accélérer les négociations dans un contexte où plusieurs candidats à l’élection américaine sont opposés à ce traité.

 

A lire également sur notre site : "L'heure de la RE-mondialisation ? Et s'il était temps d'appuyer sur pause et de réinitialiser les règles du monde construit depuis 25 ans..."

 

Tandis qu’une offensive est menée pour faire des accords commerciaux une compétence exclusive de l’Union européenne, une soixantaine de parlementaires français ont signé le vendredi 8 avril une tribune dans Le Monde dans laquelle ils appellent la France à ne pas signer l’accord si les parlementaires sont exclus du débat. Les intérêts européens et français peuvent-ils être défendus si les élus et citoyens n’ont pas de poids dans les négociations ?

Ces parlementaires ont raison de protester car ils sont clairement exclus des négociations et font face à tout un tas de barrières créées pour les empêcher d’avoir accès à l’information. La preuve est que nos élus, après plusieurs rounds de négociations, ne connaissent rien ou pas grand-chose. Rendez-vous compte, il y a encore peu, un parlementaire devait aller à Bruxelles ou se rendre à l’ambassade américaine pour avoir accès à quelques textes. 

Mais le plus grand danger démocratique vient avant tout de l’accord en lui-même, car il est prévu qu’il intègre la technique juridique anglo-saxonne d’un living agreement, c’est-à-dire un accord vivant qui ne trouve pas son point final dans une ratification, car destiné à évoluer. Dans ces conditions, il est possible d’imaginer qu’un accord a minima soit présenté dans un premier temps afin de rassurer les populations et que dans un deuxième temps, les négociations se poursuivront dans l’opacité. 

Malgré une vive opposition en France contre le traité transatlantique, quelles contreparties François Hollande pourrait-il espérer obtenir en cédant aux pressions allemandes ? 

A la base, François Hollande est tout aussi favorable à la signature de l’accord qu’Angela Merkel donc il n’y aura, a priori, sur ce point aucune opposition entre la France et l’Allemagne. Maintenant, il serait tout de même assez choquant qu’Angela Merkel exige une accélération des négociations et que nous suivions. L’accord concerne l’ensemble de l’Europe : une accélération du processus de ratification doit être décidée par l’ensemble des pays européens, pas uniquement par l’Allemagne. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ethan
- 12/04/2016 - 02:13
Clint
D'accord avec vos arguments !
Ethan
- 12/04/2016 - 02:13
Clint
D'accord avec vos arguments !
Ethan
- 12/04/2016 - 02:10
Yves3531
Oui Yves, je comprends sincèrement vos craintes concernant ces gens qui ne respectent pas nos valeurs et qui ont tendance à oublier que nous vivons dans un pays aux racines chrétiennes (il faut en être fiers !). Cependant, et parce que nous sommes ce que nous sommes grâce à ces racines puis aux valeurs de notre pays, nous devrions nous montrer plus intelligents que ces abrutis et aider seulement les personnes qui le méritent ! Encore une fois, je suis certes un humaniste, mais un humaniste réaliste : si cela ne tenait qu'à moi, je ferais embarquer ces milliers de nos propres compatriotes qui crachent sur notre drapeau, direction l'Arabie saoudite ! L'indivudualisme est néfaste, aidons celles et ceux qui le méritent, repoussons celles et ceux (y compris parmi nos compatriotes) qui ne le méritent pas !