En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 4 heures 29 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 6 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 7 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 7 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 9 heures 7 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 10 heures 5 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 10 heures 19 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 11 heures 27 min
décryptage > Société
Gilets Jaunes

Violence des casseurs, erreurs de maintien de l’ordre : pourquoi nous devons réapprendre la gestion démocratique des foules

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 11 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 6 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 7 heures 47 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 49 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 14 heures 15 min
© Reuters
© Reuters
Calcul

L'étrange empressement d'Angela Merkel pour favoriser une signature rapide du traité transatlantique

Publié le 15 avril 2016
Au cours du sommet franco-allemand du 7 avril, Angela Merkel a de nouveau appelé à une accélération du processus visant à la conclusion du traité transatlantique. Cet empressement tient en grande partie au fait que la signature du TTIP profiterait à l'Allemagne qui jouit d'une position de force dans le secteur automobile.
Thomas Porcher est Docteur en économie, professeur en marché des matières premières à PSB (Paris School of Buisness) et chargé de cours à l'université Paris-Descartes.Son dernier livre est Introduction inquiète à la Macron-économie (Les Petits...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Porcher
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Porcher est Docteur en économie, professeur en marché des matières premières à PSB (Paris School of Buisness) et chargé de cours à l'université Paris-Descartes.Son dernier livre est Introduction inquiète à la Macron-économie (Les Petits...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au cours du sommet franco-allemand du 7 avril, Angela Merkel a de nouveau appelé à une accélération du processus visant à la conclusion du traité transatlantique. Cet empressement tient en grande partie au fait que la signature du TTIP profiterait à l'Allemagne qui jouit d'une position de force dans le secteur automobile.

Atlantico : Le 7 avril dernier, le sommet franco-allemand a été l’occasion d’évoquer le traité transatlantique. Dans le relevé de décisions du Conseil des ministres franco-allemands, l’objectif d’un accord équilibré, mutuellement bénéfique et conclu si possible avant la fin de l’année, a été affiché. Cette précision sur l’horizon temporel semble être le fait d’Angela Merkel qui souhaite accélérer la conclusion du traité transatlantique. Quelle est la logique qui sous-tend l’empressement allemand ?

Thomas Porcher : Initialement, la conclusion du traité était envisagée en 2015 mais la mobilisation citoyenne particulièrement forte en France et en Allemagne a clairement fait piétiner les négociations. Les Allemands sont très opposés aux tribunaux arbitraux comme ils l’ont montré lors de la consultation en ligne sur le sujet mise en place par la Commission européenne. 

Angela Merkel accélère le pas car l’industrie automobile allemande pourrait tirer des bénéfices d’une harmonisation des normes avec les Etats-Unis, ce qui lui éviterait une nouvelle affaire Volkswagen. Puis l’industrie automobile allemande est suffisamment puissante pour tirer son épingle du jeu dans les négociations. Il y a aussi chez Angela Merkel, comme chez beaucoup de dirigeants européens, une croyance quasi-religieuse dans les bienfaits du libre-échange alors même que les faits montrent que l’ouverture d’une économie peut porter préjudice au développement de certains secteurs. Angela Merkel veut donc profiter de la fin du mandat d’Obama pour accélérer les négociations dans un contexte où plusieurs candidats à l’élection américaine sont opposés à ce traité.

 

A lire également sur notre site : "L'heure de la RE-mondialisation ? Et s'il était temps d'appuyer sur pause et de réinitialiser les règles du monde construit depuis 25 ans..."

 

Tandis qu’une offensive est menée pour faire des accords commerciaux une compétence exclusive de l’Union européenne, une soixantaine de parlementaires français ont signé le vendredi 8 avril une tribune dans Le Monde dans laquelle ils appellent la France à ne pas signer l’accord si les parlementaires sont exclus du débat. Les intérêts européens et français peuvent-ils être défendus si les élus et citoyens n’ont pas de poids dans les négociations ?

Ces parlementaires ont raison de protester car ils sont clairement exclus des négociations et font face à tout un tas de barrières créées pour les empêcher d’avoir accès à l’information. La preuve est que nos élus, après plusieurs rounds de négociations, ne connaissent rien ou pas grand-chose. Rendez-vous compte, il y a encore peu, un parlementaire devait aller à Bruxelles ou se rendre à l’ambassade américaine pour avoir accès à quelques textes. 

Mais le plus grand danger démocratique vient avant tout de l’accord en lui-même, car il est prévu qu’il intègre la technique juridique anglo-saxonne d’un living agreement, c’est-à-dire un accord vivant qui ne trouve pas son point final dans une ratification, car destiné à évoluer. Dans ces conditions, il est possible d’imaginer qu’un accord a minima soit présenté dans un premier temps afin de rassurer les populations et que dans un deuxième temps, les négociations se poursuivront dans l’opacité. 

Malgré une vive opposition en France contre le traité transatlantique, quelles contreparties François Hollande pourrait-il espérer obtenir en cédant aux pressions allemandes ? 

A la base, François Hollande est tout aussi favorable à la signature de l’accord qu’Angela Merkel donc il n’y aura, a priori, sur ce point aucune opposition entre la France et l’Allemagne. Maintenant, il serait tout de même assez choquant qu’Angela Merkel exige une accélération des négociations et que nous suivions. L’accord concerne l’ensemble de l’Europe : une accélération du processus de ratification doit être décidée par l’ensemble des pays européens, pas uniquement par l’Allemagne. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ethan
- 12/04/2016 - 02:13
Clint
D'accord avec vos arguments !
Ethan
- 12/04/2016 - 02:13
Clint
D'accord avec vos arguments !
Ethan
- 12/04/2016 - 02:10
Yves3531
Oui Yves, je comprends sincèrement vos craintes concernant ces gens qui ne respectent pas nos valeurs et qui ont tendance à oublier que nous vivons dans un pays aux racines chrétiennes (il faut en être fiers !). Cependant, et parce que nous sommes ce que nous sommes grâce à ces racines puis aux valeurs de notre pays, nous devrions nous montrer plus intelligents que ces abrutis et aider seulement les personnes qui le méritent ! Encore une fois, je suis certes un humaniste, mais un humaniste réaliste : si cela ne tenait qu'à moi, je ferais embarquer ces milliers de nos propres compatriotes qui crachent sur notre drapeau, direction l'Arabie saoudite ! L'indivudualisme est néfaste, aidons celles et ceux qui le méritent, repoussons celles et ceux (y compris parmi nos compatriotes) qui ne le méritent pas !