En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

07.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 22 min 7 sec
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 1 heure 55 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 3 heures 25 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 3 heures 39 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 4 heures 2 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 4 heures 24 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 4 heures 57 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 5 heures 20 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 5 heures 49 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 6 heures 43 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 52 min 12 sec
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 3 heures 14 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 3 heures 35 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 3 heures 59 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 4 heures 22 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 4 heures 39 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 5 heures 18 sec
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 5 heures 46 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 6 heures 26 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 6 heures 49 min
© Reuters
© Reuters
Ils ne sont pas nos potes

Les visages incontestables du racisme anti-blanc et la xénophobie anti-française

Publié le 07 avril 2016
On les connaît un peu. On sait qu'ils sont à l’œuvre. Un condensé de haine et de ressentiment.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On les connaît un peu. On sait qu'ils sont à l’œuvre. Un condensé de haine et de ressentiment.
 

Ils existent : Libération les a rencontrés ! Le titre du journal est prudemment allusif : ces visages contestés de l'anti-racisme. Le mot "anti-raciste" n'a pas grand chose à faire ici. Sa seule justification tient au fait que ces militants "anti-racistes" sont arabes ou noirs. Notre titre est plus juste parce qu'il dit simplement la vérité. 

La liste de ces frénétiques comprend des organisations et des noms. Le Comité français contre l'islamophobie, le Conseil représentatif des associations noires, les Indigènes de la République, la Ligue des droits de l'homme dans le rôle peu glorieux de compagnon de route. Des noms aussi. Sihame Assbague engagée corps et âme dans un combat contre le "racisme d'état" et pour le voile. Fateh Kimouche, fondateur du site Al Kanz, pour lequel l'islamophobie est le crime des crimes. Fania Noël auto-définie comme "afro-féministe" et qui pour rien au monde ne voudrait frayer avec des "meufs blanches". 

Au-delà de leurs différences d'origines ils ont le même adversaire en commun : la France. La France telle qu'ils la voient ou plutôt telle qu'ils la caricaturent. La France colonialiste et anti-noirs : colonialiste un jour, colonialiste toujours.. La France anti-arabes et anti-islamiques à laquelle la guerre d'Algérie ne sera jamais pardonnée. 

L'anti-racisme quand il n'est pas dévoyé suppose de la fraternité, de l'empathie et de l'amour. Chez eux, il n'y a que de la haine et du ressentiment. Le Français, à les entendre, n'a qu'un chemin étroit pour mériter une rédemption : se convertir à l'islam ou s'en rapprocher. Le blanc, lui, doit faire encore plus : comme devenir noir lui est impossible, il doit battre sa coupe et quémander pardon pour l'esclavage. 

Ils sont les héritiers abâtardies de Frantz Fanon, glorifié en son temps -les années 1960- par Jean-Paul Sartre. Dans Les damnés de la terre, il écrivait que le colonisé devait prendre la maison du colon, du blanc et coucher dans son lit avec la femme du colonisateur, du blanc. Un viol légitimé en tant que vengeance nécessaire contre le colonisateur qui aurait usé de son pouvoir pour abuser des filles noires. 

Tout leur est permis : ils sont les dominés. Tout est bon contre nous : nous sommes les dominants. Nous avons des choses à expier jusqu'à la nuit des temps. Ils sont français. Nous aussi. Mais peut-être pas tout à fait comme eux. C'est pour cela qu'ils nous haïssent. Et ça porte un nom : le racisme. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (44)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Outre-Vosges
- 13/04/2016 - 16:08
Parfois l’esclavage a pu sauver la vie
Il est fort possible que Pervenche n’existerait pas si ses ancêtres n’avaient pas été déportés… car ils auraient été mangés tout simplement. Comme on l’a fait remarquer, ce sont des blancs qui sont venus acheter des esclaves en Afrique, mais ce sont des noirs qui les leur ont vendus. Que notre criailleuse aille donc réclamer réparation auprès des Africains actuels qui descendent des anciens marchands.
valencia77
- 10/04/2016 - 13:52
Haiti
Est independente depuis 200 ans....
fraxcu
- 10/04/2016 - 12:48
Esclavage
L'esclavage par les blancs qui était beaucoup moins apportant que celui fait par les arabes à été aboli. Celui des arabes continue : cf les travailleurs exploités comme des esclaves dans les pays du golfe.