En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 18 min 6 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 37 min 4 sec
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 4 heures 1 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 4 heures 40 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 5 heures 3 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 5 heures 5 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L'habile stratégie de Xi Jinping pour placer la Chine au centre de l'échiquier mondial

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les moyens efficaces pour lutter contre le cancer, LA maladie du XXème siècle qui pourrait être vaincue dans les prochaines décennies

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Environnement
Effet collatéral

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

il y a 5 heures 6 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 30 min 3 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 3 heures 43 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 4 heures 29 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 5 heures 3 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le libéralisme : seul véritable humanisme

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Histoire
Ave Zemmour !

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Economie
Préjugés

Pascal Salin : "Nombre de Français sont allergiques au libéralisme car ils ignorent l’amélioration de leur vie qu’apporterait un vrai libéralisme"

il y a 5 heures 8 min
© Reuters
© Reuters
Mémoire voilée

Mode islamique : les indignations sélectives de M. Pierre Bergé

Publié le 05 avril 2016
Pierre Bergé oublie non seulement qu'Yves Saint-Laurent a tâté de la mode burka mais que le sort les homosexuels marocains l'indignait moins que le foulard.
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Bergé oublie non seulement qu'Yves Saint-Laurent a tâté de la mode burka mais que le sort les homosexuels marocains l'indignait moins que le foulard.

Les créateurs de mode se seront toujours inspirés des autres cultures, des époques lointaines, pour nous resservir chaque saison les batiks, les motifs mexicains ou aborigènes "revisités", il n'y a donc rien d'étonnant ni de blâmable dans le fait que la maison Saint-Laurent se soit emparée du foulard islamique à une époque où la chose paraissait encore bénigne à défaut d'être innocente: 1967. La presse vient d'exhumer les vêtements orientalistes que créait la maison au creux des années 60 afin de montrer que Bergé se contredit en ce moment. C'est de bonne guerre, mais ce n'est pas honnête, car le tchador avant la chute du Shah d'Iran n'avait pas plus de signification que le sari pour l'opinion mondiale.

Il y a quand même plus fâcheux. Quand on se souvient de la vigueur hystérique avec laquelle Pierre Bergé, homme riche et caractériel menaçait récemment un journal dont il était actionnaire, afin qu'il cesse de militer contre le mariage homo, quand on se souvient de ses prises de position qui laissaient entendre que sa communauté ne saurait être que de gauche, c'est à dire par nature amie des Droits de l'Homme et de la sexualité hors-cadre, on est un peu frappé par sa mollesse à l'égard de l'Islam dès qu'il s'agit des homosexuels. Mariage, procréation assistée, bouquet de roses à la sortie de la mairie, tout  lui paraît digne de militantisme chez nous quand le risque est nul. Mais pas quand il débarque dans le Marrakech de la Jet-set,  pas quand il vend sa couture et ses sacs à main aux femmes voilées du Golfe, pas quand François Hollande décore un roi encore plus teint que lui (une prouesse) qui fait fouetter et tuer les homos. A Riyad, Bahrein, Dubaï, Bergé, ses équipes, ses amis, ses journalistes affidés, en font le moins possible non seulement en matière de dignité de la femme mais aussi quant au sort de cette catégorie statistique minoritaire qui, à Paris, leur importe tant . Il est d'ailleurs utile de préciser que pour ma part, ayant fréquenté toute ma vie des homosexuels d'un genre assez farouche, mathématiciens, militaires ou pilotes de ligne, je n'en ai rencontré aucun qui ait songé, même de loin, même un soir de cuite, à reconnaître Pierre Bergé pour son semblable ou son frère (en tout cas certainement pas son avocat devant l'opinion).

Pierre Bergé sait très bien que les neuf pays de la terre où l'on peut être tué aujourd'hui pour homosexualité (comme les albinos au Kenya, pour les mêmes raisons génétiques) sont des pays musulmans. Mais il n'a jamais rappelé, pour autant, les ambassadeurs de sa marque à Abu Dabi pour consultation. Il ne fait pas effacer les trois initiales YSL dans les boutiques des royaumes lapidateurs. On ne l'a pas entendu s'élever contre Maitre Gims, l'inénarrable membre de Sexion D'assaut, l'idole de la jeunesse française, à l'époque où ce délicieux rappeur halal chantait "Je crois qu'il est grand temps que les pédés périssent, coupe-leur le pénis, laisse-les morts sur le périphérique". Il n'a pas téléphoné au Parquet de Paris pour demander aux magistrats ce qu'ils foutaient, ce jour de 2010 où un chanteur a demandé à la jeunesse de France d'aller se livrer à un pogrom sanglant, radical, définitif, sur les homos qui passaient à sa portée. Il est vrai qu'à l'époque les magistrats étaient très occupés à jouer aux fléchettes sur le Mur des Cons.

Alors soulever le voile des femmes, c'est bien, mais soulever celui de la vérité c'est encore mieux. Quand on entend le Papet de la fripe parisienne s'émouvoir, au nom du féminisme et de ses conquêtes, de ce que, "pour faire du fric", ses concurrents donnent dans la burka en soie écrue, on peut lui rappeler que pour les mêmes raisons, l'attrait du fric, la bonne marche de ses affaires, il s'assied tous les jours sur ses propres convictions. S'il ne les rappelait pas, sans cesse, sur un ton impérieux, aux journalistes à sa dévotion, personne ne s'en serait aperçu mais son attitude commence à lasser ceux qui en ont. 

Des convictions, veux-je dire, encore que finalement cette ambigüité soit la bienvenue.

Christian Combaz est l'auteur d'un livre intitulé Les Ames douces (Télémaque), où il défend, avec le concours d'un biologiste, une thèse qui va fermement à l'encontre des théories du genre et qui affirme, en résumé, que les homosexuels "naissent comme ça". L'accès de vertu de Pierre Bergé en faveur de la dignité de la femme lui rappelle que ce nabab du prêt à porter, en matière d'indignation, reste fidèle au sur-mesure et n'a jamais dit un mot ni pris la tête d'une campagne sur les homosexuels maltraités voire massacrés au nom de l'Islam.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ikaris
- 06/04/2016 - 15:24
Bergé est à gerber
merci à l'auteur de le démontrer de manière aussi éclatante vu que avec son goût pour la presse on trouve de moins en moins de journaliste pour le dire.
vangog
- 05/04/2016 - 22:18
Méfions-nous des moralisateurs...
Leurs leçons de morale sont d'autant plus bruyantes qu'ils s'en croient dispensés...
jmpbea
- 05/04/2016 - 16:44
Encore des faits qui viennent corroborer....
Que Bergé est tout sauf un honnête homme...et je me retiens!