En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

05.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

06.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 2 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 3 heures 20 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 4 heures 15 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 5 heures 11 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 6 heures 52 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 9 heures 28 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 10 heures 11 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 10 heures 48 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 3 heures 9 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 3 heures 53 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 4 heures 37 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 6 heures 7 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 9 heures 19 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 9 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 10 heures 15 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 12 heures 40 min
© Reuters
© Reuters
Vieux frères fâchés ?

De la droite forte au Collectif horizon : pourquoi Guillaume Peltier ne soutiendra pas Geoffroy Didier dans sa campagne pour la primaire

Publié le 01 avril 2016
Les pères de la Droite Forte ont choisi deux voies différentes en vue de 2017. L'un vient d'annoncer sa candidature à la primaire, l'autre fonde un nouveau mouvement pour peser sur le débat d'idées. Ils pourraient ne pas soutenir, in fine, le même candidat.
Christelle Bertrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les pères de la Droite Forte ont choisi deux voies différentes en vue de 2017. L'un vient d'annoncer sa candidature à la primaire, l'autre fonde un nouveau mouvement pour peser sur le débat d'idées. Ils pourraient ne pas soutenir, in fine, le même candidat.

Ça s'appelle avoir le sens du timing. Geoffroy Didier avait à peine fait deux, peut-être trois, plateaux télé pour défendre sa candidature à la primaire que son vieille acolyte, Guillaume Peltier, annonçait la création d'un nouveau mouvement. Horizon est né du rapprochement de la Droite Forte avec Sens commun -émanation politique de La Manif pour tous de 2013- et l'UNI, le syndicat des étudiants de droite. Objectif : peser dans le débat de la primaire de la droite et du centre sur trois thématiques : l'éducation, l'Europe et la famille. Et les fondateurs de préciser, fort à propos, que le mouvement n'a pas encore choisi le candidat qu'il soutiendra. Mais quid de Geoffroy Didier ? N'est-il pas le candidat naturel du mouvement dont il est l'un des fondateurs ? Ecartelée entre ses deux papas, la Droite Forte serait-elle en train de succomber. A moins qu'elle ne fasse des bébés?

"La Droite forte, je continue, affirme Geoffroy Didier, j'ai seulement exprimé ma liberté en étant candidat. J'ai prévenu Guillaume de ma démarche, je ne l'ai pas consulté. Je l'ai informé comme Brice Hortefeux et Valérie Pécresse avec qui je travaille à la Région". Et le candidat ajoute, comme sur la défensive: " de nombreux militants soutiennent ma démarche. Guillaume, lui, veut peser dans le débat d'une manière différente".

"On veut faire en sorte de passer d'un débat de personne à un débat d'idées, que les idées soient le vecteur du rassemblement", confirme Olivier Vial, président de l'UNI qui entend ainsi faire valoir ses positions en faveur de la lutte contre l'illettrisme.

"Guillaume et Geoffroy sont arrivés tous les deux à des choix différents, ça ne veut pas dire qu'ils ne s'entendent plus", affirme l'ancienne complice, elle aussi cofondatrice de la Droite Forte, Camille Bedin qui planche aujourd'hui sur le programme de Jean-François Copé. Pour elle, la démarche de Guillaume Peltier est porteuse d'avenir : " ça veut dire que les idées que l'on a porté sont diffusées. C'est bien qu'il aille dans ce sens-là, qu'il ne soutienne aucun candidat ça ne fait pas de mal. On porte des idées pas des hommes, on cherche à diffuser un message auprès des candidats qui se positionneront en temps voulu". Et d'ajouter: "Jean François Copé sera ravi de les entendre, je vais d'ailleurs solliciter Horizon pour échanger avec eux sur l'éducation. Sur le mariage, en revanche, la position de mon candidat est très claire et ça ne le fera pas évoluer". L'idée pour les fondateurs d'Horizon est donc d'organiser des réunions publiques, de publier des tribunes, afin de rendre leurs idées incontournables et de forcer les candidats à se déterminer par rapport à elles.

Ce serait donc une question de méthode qui aurait séparé les deux hommes, l'un convaincu que les idées doivent être incarnées par un homme, l'autre préférant la démarche collective et visant plutôt les législatives. Le mouvement entend, en effet, peser sur les investitures

Mais la méthode n'est pas la seule divergence entre les deux anciens complices. Selon leurs proches, l'un aurait pris ses distances par rapport à Nicolas Sarkozy et l'autre non. "Ils ont été en désaccord sur ce point, pour l'un d'eux, le candidat naturel, c'est Nicolas Sarkozy alors que Geoffroy a bien insisté sur le besoin de renouveau".

La démarche de Guillaume Peltier viserait-elle à réconcilier l'ancien Président avec les opposants au mariage pour tous qu'il a déçu en affirmant que la loi Taubira ne serait pas abrogée. L'homme serait-il en service commandé ? "Le candidat naturel de Guillaume ça aurait été Laurent Wauquiez, mais si Laurent ne se présente pas, Guillaume appellera à voter Sarkozy", croit savoir un proche.

Et pour éviter d'être pris en otage, les partenaires de la Droite Forte ont imposé une règle: "Nous sommes trois organisations avec des logiques très différentes, des agendas différents, on a donc décidé de se fixer des grandes dates, et notamment nous nous sommes mis d'accord pour ne soutenir aucun candidat avant le mois de Septembre et le début de la campagne officielle, après chaque structure reprendra sa liberté. L'UNI ne donnera aucune consigne de vote", explique Olivier Vial. La Droite Forte en revanche...

Mais s'ils ne sont d'accord ni sur la méthode ni sur les hommes à soutenir, les deux amis ont toujours un objectif commun : faire avancer les idées de la droite de la droite. Comme le résume Camille Bedin: "La Droite Forte on s'en fiche, l'important c'est notre famille politique". La motion défendue par la Droite Forte lors des élections internes de 2012 avait obtenu 28% des voix, arrivant bonne première, reste à savoir si Guillaume Peltier et Geoffroy Didier auront le même pouvoir d'influence séparément.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 02/04/2016 - 23:35
Il faut lire, bien sur : SES INTERVENANTS et non "les"
pas bien grave sur un article "charabia"
Vincennes
- 02/04/2016 - 23:33
Qu'attendre de BERTRAND ??? rien car elle n'est pas objective
et attire, le plus souvent, les Sarkophobes !!! qu'Atlantico pense à changer des Intervenants car, comme l'écrit "Le Gorille" CHARABIA et j'ajoute : CHARABIA/CHARABIA
Lafayette 68
- 02/04/2016 - 09:17
"bébés sarko"
Pas mieux que le père , des ambitieux avant tout .