En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 7 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 7 heures 27 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 7 heures 53 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 9 heures 22 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 10 heures 33 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 12 heures 24 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 13 heures 47 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 15 heures 1 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 15 heures 59 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 7 heures 41 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 8 heures 51 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 10 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 11 heures 17 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 15 heures 45 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 16 heures 16 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 17 heures 16 min
Welcome ?

L’immigration a bien un impact sur le chômage au Royaume-Uni

Publié le 11 janvier 2012
Pour la première fois, une étude établit une corrélation directe entre immigration et chômage : dans les cinq dernières années, 160 000 Britanniques n'auraient pas trouvé d'emploi à cause de la concurrence générée par l'immigration.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour la première fois, une étude établit une corrélation directe entre immigration et chômage : dans les cinq dernières années, 160 000 Britanniques n'auraient pas trouvé d'emploi à cause de la concurrence générée par l'immigration.

Un Britannique s’installe dans le chômage de plus ou moins longue durée à chaque fois que quatre personnes venues d'ailleurs que de l'Union européenne immigrent dans le pays. En tout, pendant les cinq dernières années, ce sont donc 160 000 Britanniques qui n'auraient pas trouvé d'emploi à cause de la concurrence générée par l'immigration, affirme le Migration Advisory Committee (MAC), organisme para-public chargé de conseiller le gouvernement britannique sur les questions d’immigration. C’est la première fois dans le pays qu'une étude établit une corrélation positive entre immigration et chômage.


Certains secteurs sont plus concernés que d'autres, note l'étude, notamment l'informatique, la vente et l'hôtellerie, dans lesquels de nombreux étudiants étrangers sont employés. Les immigrants sont également très nombreux à travailler dans le secteur de la santé, mais ils ne représentent là pas une réelle concurrence pour les Britanniques, qui sont peu nombreux à faire ce choix de carrière.


Le MAC a également étudié l'effet de l'immigration sur l'évolution des salaires dans le pays, sans trouver toutefois de corrélation évidente. En effet, sur les cinq dernières années, les salaires des professions peu qualifiées ont baissé, alors que ceux des professions très qualifiées grimpaient.


Un bémol tout de même, apporté par le MAC lui-même : "Il n'y pas de lien direct de cause à effet entre immigration et chômage. Plusieurs facteurs s'associent pour aboutir à ce résultat". La crise économique influe manifestement sur le rapport entre immigration et chômage, vu qu'il y a cinq ans une telle corrélation n'existait pas. "Nous avons établi qu'une partie des travailleurs britanniques se retrouvent au chômage des suites de l'immigration, mais ces chiffres ne sont pas énormes. Ça n'arriverait pas dans une période économique faste", note le professeur Metcalf, qui dirige le MAC.


L'immigration intra-Union européenne par contre ne semble pas poser les mêmes problèmes, note le MAC, qui ne s'est pas penché directement sur la question mais cite plusieurs études récentes. Une prise de position qui vient contredire une autre étude publiée la veille par Migration Watch, une association militant pour plus de contrôle des migrations, et qui affirmait que la montée du chômage  des jeunes s'expliquait par l'afflux de migrants venus des pays de l'Est, après l'élargissement de l'Union européenne en 2004.


Hasard du calendrier, en même temps, une troisième étude est parue, qui n'établit aucun lien entre immigration et chômage. Les économistes indépendants du National Institute of Economic and Social Research, affirment que l'immigration n'a qu'un effet résiduel sur l'emploi des nationaux britanniques, uniquement concernant quelques emplois très peu qualifiés. Ils vont même plus loin, affirmant que l'immigration aurait plutôt tendance à créer de l'emploi, en créant de la croissance et de nouvelles entreprises.


Pour le Guardian,  quotidien plutôt marqué à gauche et qui ne croit pas que l'immigration prive réellement les Britanniques d'emploi, les conclusions inédites de l'étude du MAC s'expliquent par une méthodologie particulière. Le quotidien fait ainsi remarquer que l'étude de l'organisme para-public n'est pas globale, mais au contraire basée sur des catégories de population très partielles : ce qui est analysé, c'est uniquement de l'immigration hors-Union européenne sur l'emploi des travailleurs nés en Grande-Bretagne. Or, l'immigration intra-européenne constitue la plus grande partie de l'immigration en Grande-Bretagne. De la même manière, les Britanniques nés hors du Royaume-Uni et les étrangers naturalisés constituent un part importante de la population active, exclue de l'étude en question.

Le Guardian, qui s'inquiète de la récupération politique de ces chiffres, relativise également leur ampleur : "Il s’agit seulement de 160 000 emplois sur cinq ans, soit 32 000 emplois par an en temps de crise. Comparé aux chiffres du chômage en Grande-Bretagne, qui touche 2,64 millions de personnes, il devient évident que l'immigration n'en est pas la cause principale".


Quoi qu'il en soit, le gouvernement conservateur s'en est d'ores et déjà emparé pour justifier la politique d'immigration choisie qu'il entend mettre en place. "Nous allons maintenant nous pencher plus en détails sur ce rapport et travailler à reprendre le contrôle de l'immigration dans le pays", a promis le ministre de l'immigration Damian Green.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Rhytton
- 12/01/2012 - 11:29
L'immigration, une chance pour la Grande-Bretagne!
Etre enfermes sur une ile pendant des siecles ne favorise pas le renouvellement du pool genique! Alors fi du chomage, il faut sauver la famille trisoroyale! (humour humour!!!)
laurentso
- 12/01/2012 - 09:36
marrants tous ces piapiateurs frontistes
qui commentent un titre racoleur, sans s'apercevoir que l'article -ainsi que d'autres publiés ici- est beaucoup plus nuancés. @Aristote : la baisse relative du prix (vous vouliez dire du salaire, sans doute) des emplois peu qualifiés sont le fruit des changements structurels du marché du travail et de l'organisation du travail. Rien à voir, de facto, avec l'immigration.
Aie
- 12/01/2012 - 02:35
tous savent
mais ne peuvent pas dire sans avoir le MRAP aux fesses.