En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

03.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

04.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

05.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

06.

Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct

07.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 9 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 9 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 11 heures 17 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 16 heures 26 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 16 heures 55 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 17 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 19 heures 33 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 20 heures 14 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 20 heures 48 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 21 heures 53 min
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 9 heures 30 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 10 heures 25 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 12 heures 34 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 16 heures 41 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 17 heures 13 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 19 heures 9 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 20 heures 12 sec
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 21 heures 25 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 21 heures 56 min
Féminisme oui, communautarisme non !

Communautarisme ou le jeu pervers de certaines associations féministes

Publié le 11 janvier 2012
Quand un certain féminisme stigmatise les hommes musulmans pour défendre sa cause...
Lydia Guirous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lydia Guirous est porte-parole des Républicains. Essayiste, elle est l'auteur de "Ça n'a rien à voir avec l'islam?" ( Plon - 2017), de #Je suis Marianne (Grasset) et de Allah est grand la République aussi (JC Lattès).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quand un certain féminisme stigmatise les hommes musulmans pour défendre sa cause...

Non, tous les hommes musulmans ne sont pas des pervers sexuels qui abusent des femmes et les voilent de force dans des cités HLM !

Non, toutes les femmes voilées ne sont pas les victimes éplorées de la domination masculine de quelques exaltés barbus !

Non, toutes les femmes musulmanes ne sont pas forcées lors des rapports sexuels !


Non, toutes les femmes maghrébines n'ont pas besoin de la condescendance des associations de gauche sur leur souffrance prétendue... comme chacun le sait, à l'instar des droits de l'homme en Afrique, seuls les bobos ressentent vraiment la souffrance vécue par les autres !
 

Petite mise au point :

Tous les maghrébins de France ne vivent pas en ZUS. Tous les maghrébins de France ne portent pas un bleu de travail. Certains ont su depuis longtemps remplacer leur marteau-piqueur par un stylo Mont-Blanc (environ 30 ans!!).

La plupart des jeunes femmes maghrébines nées en France et de confession musulmane portent des mini-jupes, sortent en boîte de nuit et ont plusieurs partenaires sexuels avant leur mariage... comme toutes les jeunes femmes de leur génération.


Alors pourquoi ce mensonge collectif ?

Pourquoi certaines associations, comme Ni putes ni soumises (NPNS), pourtant de gauche, se sont senties le droit de mentir aux Français, en portant à grands renforts de communication, une image mensongère des musulmans et particulièrement des hommes ? Cela est d'autant plus paradoxal que cette association comprend en son sein de nombreux musulmans, notamment parmi ses fondateurs.

Comment des musulmans ont-ils pu se dresser contre d'autres musulmans de France ?
En clivant les musulmans, NPNS a clivé l'espace républicain et fait rejaillir le misérabilisme social et culturel du communautarisme, reproduisant le modèle des États-Unis.
 
Quel était l'intérêt pour ces associations (OLF, NPNS...) de stigmatiser l'ensemble de la population maghrébine en se servant successivement de faits divers, certes dramatiques, mais ponctuels (tournante, immolation, burqa et niqab) ? Est-il honnête d'aborder les inégalités hommes-femmes dans la société musulmane en se servant de la burqa, pratique religieuse ultra-minoritaire ?

Pourquoi les pouvoirs publics ont-ils laissé faire ces associations, qui, tous les jours, n'ont eu de cesse d'offrir une caricature de la vie des musulmans de France ?
Comment a-t-on pu les laisser s'arroger le débat sur la laïcité en France, laïcité qui est un chemin de pacification et d'apaisement de l'espace social et non une course à la stigmatisation, au clivage et à l'ambition ? Avoir accepté le discours de ces associations sur les rapports hommes-femmes dans la société musulmane, c'est avoir fait le jeu du communautarisme et du populisme.
 

A qui profite le crime ?

Certaines femmes maghrébines qui se sont servies de la posture de victime brandie par leurs propres associations pour s'ériger en Jeanne D'Arc de la diversité et de la minorité maghrébine terrassée par les vilains barbus et les vieux colons ont pu obtenir quelques strapontins ministériels, des postes à l'ACSé ou bien encore des casquettes de sous-préfets.

Certains chasseurs de voix qui espèrent récupérer celles du Front national au second tour.
Certains apôtres aussi, de l'ultra-laïcité, qui finalement se sont servis de cette valeur républicaine pour asseoir leurs réseaux et paradoxalement se placer en leaders communautaristes.
 

Mea culpa et réconciliation 

Certains leaders associatifs et certains décideurs politiques doivent présenter leurs excuses aux musulmans de France, notamment aux hommes. Ils doivent reconnaître qu'ils ont joué sur des clichés ridicules de l'homme maghrébin en le faisant passer pour un homme violent, manipulateur et omnipotent vis à vis des femmes.

La République française ne doit pas se construire sur un patchwork d'amalgames, de mensonges et de peurs. La République française est un espace de réconciliation et d'acceptation des différences entre les individus autour de la liberté, de l'égalité et de la fraternité.
 
Alors stop aux clichés et place au projet collectif. La politique y retrouvera enfin ses lettres de noblesse.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
babeil
- 17/01/2012 - 21:02
hypocrisie
Pour être plus claire, les discours de Guirous me font penser aux postures du front national qui prétend défendre les ouvriers. Elle se fait limite porte parole des populations que ses alliés ont opprimées. C'est à mourir de rire.
babeil
- 17/01/2012 - 20:59
hypocrisie
.....insulte à l'intelligence des musulmans. C'est pire que de la discrimination.
babeil
- 17/01/2012 - 20:56
hypocrisie
....que ça rapporte des voix. Elle ne nous fera jamais croire que l'ump n'a aucune mauvaise intention vu son bilan et son action politique en matière de droits des musulmans. C'est inouï de voir jusqu'où les responsables politiques sont capables d'aller pour faire de la récup électorale. Cet écart de jambes consistant à faire une chose et faire dire le contraire par les sous fifres est une.....