En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

07.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 9 min 51 sec
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 1 heure 7 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 2 heures 17 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 2 heures 38 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 2 heures 56 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Media
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Michel Drucker, le pater familias du PAF

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Monde de demain : les bienfaits de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé

il y a 3 heures 12 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 20 heures 1 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 33 min 52 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 1 heure 48 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 2 heures 11 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 2 heures 46 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Edouard Balladur, ou les caprices du destin

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Robots, intelligence artificielle : qu’est-ce qui va fondamentalement changer pour votre métier ?

il y a 3 heures 12 min
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 19 heures 30 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 20 heures 24 min
© Reuters
© Reuters
Après le Qatar, la Chine ?

Quand la Chine veut devenir la première nation du football (y compris en nous piquant Zlatan)

Publié le 28 mars 2016
Acheter Zlatan Ibrahimovic au PSG pour 75 millions d'euros par an, acquérir des clubs européens, créer une école de football à 166 millions d'euros, etc.La Chine déverse des tombereaux d'argent afin de décrocher l'organisation de la Coupe du monde...Pour la gagner.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Acheter Zlatan Ibrahimovic au PSG pour 75 millions d'euros par an, acquérir des clubs européens, créer une école de football à 166 millions d'euros, etc.La Chine déverse des tombereaux d'argent afin de décrocher l'organisation de la Coupe du monde...Pour la gagner.

C'est une offre démentielle pour la star du Paris Saint-Germain, le club chinois, le Beijing Guoan, veut recruter Zlatan Ibrahimovic cet été pour un salaire de... 75 millions d'euros par an ! Il gagnerait ainsi cinq fois plus que ce qu’il touche actuellement et deviendrait le joueur le mieux payé de l’histoire du football, loin devant Lionel Messi et ses 23 millions d’euros et autant que les salaires annuels de Benzema, Bale et Cristiano réunis...

Une stratégie pour devenir une puissance mondiale du foot

Ce salaire entre dans une stratégie menée par le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, qui s’est donné pour objectif de faire de son pays une puissance mondiale du football. Cet hiver, les clubs chinois ont déboursé 331 millions d’euros pour recruter des stars mondiales telles qu’Alex Teixeira, Jackson Martinez, Ezequiel Lavezzi et Gervinho. Il manque cependant une tête de gondole capable d’attirer l’attention des médias du monde entier. Celle-ci pourrait bien être Zlatan Ibrahimovic, en fin de contrat en juin avec le PSG.

A l'image du Qatar qui a massivement investi dans le football en Europe avec le rachat du PSG avant de réussir à organiser la Coupe du monde 2022, la Chine rêve d'organiser la sienne. Et elle s'en donne les moyens. Le puissant conglomérat chinois Wanda, spécialisé dans l'immobilier et le divertissement, contrôlé par l'un des hommes les plus riches de Chine et dont le directeur de la division Sports n'est autre que le neveu de Sepp Blatter... est devenu un nouveau sponsor de premier plan de la FIFA, explique L'Equipe. L'accord, dont le montant n'a pas été révélé, est valable jusqu'en 2030.

Rachat de clubs en France et en Europe

En plus de cette politique de recrutement massive à coup de cash, les Chinois investissent en force dans le foot européen. Emblématique, le rachat du FC Sochaux entrait dans cette stratégie. Mais tout ne se passe pas comme prévu et le club est dans la zone rouge. Son président depuis juillet 2015 et patron de Ledus (éclairages LED), Li Wing-Sang, a indiqué, mi-janvier, qu'il était là " à long terme. Nous voulons développer le club, son académie. Nous ne sommes pas des traders. Nous espérons monter en L1 au plus vite. Aujourd’hui, nous avons le cinquième budget de L2. Si nécessaire, nous sommes prêts à investir 10, 20 ou 100 millions d'euros ", a-t-il expliqué dans L'Equipe. Pour l'instant, seuls deux clubs européens appartiennent à des Chinois: Sochaux donc et le Slavia Prague. Mais ce chiffre va rapidement augmenter, selon CNBC. Six rachats seraient en préparation avec des clubs en Angleterre, en Allemagne et en Espagne. Déjà, le groupe Wanda (cité plus haut) a pris 20 % de l'Atlético Madrid et Manchester City, propriété du milliardaire émirati cheikh Mansour qui a ouvert son capital aux Chinois à hauteur de 13 %, soit 400 millions de dollars.

Les futurs entraîneurs chinois se forment en France

En 2015, 240 professeurs de sports chinois se sont formés en France et dans les cinq ans à venir, ils seront près de 5 000, a annoncé la chaîne France 24, repris dans un papier des Echos. Pour cette formation, Pékin a payé 2 millions d’euros à trois universités françaises (Bordeaux, Toulouse et Montpellier) pour un programme d'une durée de trois mois. Ces profs de sport, devenus entraîneurs, ont appris la tactique du jeu, la psychologie des joueurs, et l’éthique du football pour les sensibiliser à la corruption et à la pratique des pots de vins. Le syndrome FIFA... Depuis, ils sont rentrés en Chine enseigner leur art.

Une école pour les enfants a 185 millions de dollars

Sur 68 hectares, l'école de football Guangzhou Evergrande, qui ressemble à un décor de carton-pâte façon Disneyland, est dans la démesure totale. En seulement 10 mois, pour un coût de 185 millions de dollars (166 millions d'euros), la société immobilière Evergrande a transformé une région rurale du Sud de la Chine en la plus grande école de football dans le monde, explique CNN. Devant ses portes, trône un trophée géant de la Coupe du monde d'une hauteur de plus de 12 mètres, comme un rappel quotidien de l'objectif ultime. L'école, qui a signé un partenariat avec le Real Madrid, forme 2 800 élèves, dont 200 filles, et possède plus de 50 terrains de football. Le coach espagnol constate que " les enfants ont un niveau technique élevé, mais que la plus grande différence " avec les petits Européens " réside dans la tactique et en particulier dans le processus de prise de décision ". Il enseigne depuis quatre ans et a vu des améliorations spectaculaires, mais admet que les jeunes Chinois ont encore un long chemin à parcourir. Chaque samedi matin, les 50 terrains de foot sont utilisés par les équipes de l'école qui se mesurent entre elles pour mettre leurs compétences à l'épreuve. Les pelouses sont manucurées et les 30 millions de dollars d'arbres venus d'Asie du Sud-Est jouxtent des potagers stériles, des cabanes en bois et des routes déglinguées. Pour transformer leurs rejetons en champions, les parents paient 9 200 dollars par an.

Faire vivre un championnat incontournable

La politique préconisée par Xi Jinping prévoit de rendre le football obligatoire à l'école, et de créer 50 000 académies de foot en quelques années. Considéré comme un nain du football mondial, la Chine investit des millions pour arriver à terme à créer un championnat incontournable. Pour ce faire, le gouvernement dote les régions de fonds importants pour créer des académies et des écoles de football. Et il y a aussi la volonté de tirer l’équipe nationale, 96ème au fond du classement FIFA, vers le haut en dotant les clubs de gros moyens pour faire progresser les joueurs chinois. La Super League chinoise va, à l'évidence, connaître un développement considérable dans les prochaines années. Ses droits TV annuels vont être multipliés par 25 : ils s'élevaient à seulement 11,2 millions d'euros en 2015, ils seront de 280 millions d'euros dès 2018, soit le tiers de ceux de la Ligue 1, analyse le blog sportif du Monde. Son principal adversaire, dans cette ascension, sera la Major League Soccer, la ligue Nord-américaine, qui monte en puissance et devrait compter 24 équipes d'ici 2020. Les jeunes joueurs français, en plus d'apprendre l'anglais et l'espagnol, vont devoir très vite se mettre à l'apprentissage du mandarin.

Un ticket pour organiser et remporter la Coupe du monde

Le numéro un chinois a affirmé publiquement espérer que la Chine puisse accueillir et remporter une Coupe du monde. Avec l'argent qui coule à flôt dans le football chinois, ce rêve peut certainement devenir réalité. Obtenir l'organisation d'un Mondial ne devrait pas poser trop de problèmes: le Qatar a réussi l'exploit pour celle de 2022, même si les conditions de son attribution sont encore loin d'être éclaircies... En revanche, gagner la coupe des coupes s'annonce plus compliqué. Mais en rendant le football obligatoire dans les écoles et en continuant à injecter des sommes folles dans ce secteur, cela reste évidemment possible...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 28/03/2016 - 11:13
Zlatan et la Chine
Quel sujet important! Et j'ai failli ne pas le savoir....